Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 23:59

journey3D
On le sait, le gros problème du cinéma en ces périodes difficiles, c’est d’attirer les spectateurs dans les salles. Il faut donner envie à ces derniers de se déplacer pour voir les films au cinéma. Pas facile à l’ère du DVD où quelques mois après la sortie en salle, les gens peuvent voir et revoir à l’infini un film dans des conditions de plus en plus technologiques (merci le home cinema). Les studios rivalisent donc d’imagination pour relever le défi, et leur dernière lubie se joue en 3D. Et ça, les producteurs de Narnia et du Seigneurs des Anneaux l’ont bien compris, puisqu’ils se lancent dans la course en bonne position avec ce Voyage au Centre de la Terre 3D. Une revisite moderne du classique de Jules Vernes qui se fait en trois dimensions. Dans cette version 2008, un géologue de métier part en Islande afin de percer le secret de la disparition de son frère. Accompagné de son neveu et d’une jolie guide islandaise, ils embarquent malgré eux pour un voyage fantastique dans les entrailles de la planète. Dans le rôle principal, on retrouve Brendan Fraser, toujours aussi à l’aise dans l’aventure (La Momie…), qui mêle habilement l’humour et le cabotinage que le ton du film requiert. A ses côtés, les jeunes comédiens font ce qu’ils peuvent face aux écrans verts qui matérialiseront les multiples effets spéciaux du film. Venons-en d’ailleurs aux effets spéciaux, qui sont tout de même l’intérêt principal de ce film 3D. Ces derniers sont de très bonnes factures. Entres les créatures à peu préhistoriques belliqueuses et les décors fantastiques du centre de la Terre, la direction artistique est visiblement allé vers un look mêlant rétro et science fiction qui sied à ravir à l’ensemble. Les effets 3D sont nombreux et ne tombent pas (ou presque pas) comme un cheveu sur la soupe. J’imagine déjà les enfants sursauter quand des poissons carnassiers surgiront soudainement vers l’écran. Et je ne parle même pas du tyrannosaure… Au final, il faut avouer que scénaristiquement parlant, c’est assez pauvre. Le scénario tient sur un dé à coudre, et les raccourcis et incohérences sont légion, ce qui fait passer le film pour une attraction de parc à thème. Aussi, suis-je le seul à trouver que Brendan Fraser est trop vieux pour s'amouracher de la très jeune actrice qui joue l'aventurière? Mais côté spectacle, les yeux seront servis et vous en prendrez plein les mirettes. A voir en 3D donc, le film privé de ses effets perd facilement de son intérêt.
note6

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Debox 20/07/2008 08:48

hmmm brendan fraser... miam miam