Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 15:00

wantedheader
Qu’il est dur de réinventer l’action à Hollywood, depuis Matrix, tous les films du genre ont repris les mêmes codes (le bullet time repris à outrance) et se sont enlisés dans la facilité. Il fallait bien débaucher un regard frais venant de Russie pour donner un bon coup de fouet à l’action U.S. Avec
Wanted, le réalisateur Timur Bekmambetov - qui s’était illustré avec ses films hallucinants et nerveux (Nightwatch & Daywatch) et au budget dérisoire - a donc bénéficié d’une enveloppe plus que confortable pour porter à l’écran ses délires les plus dingues. Au casting, James Mcavoy rappelle Edward Norton dans Fight Club, tant leurs personnages de loosers persécutés par leur boss ont en commun. Mais ça ne durera pas longtemps puisque grâce à une Angelina Jolie plus fatale que jamais, il découvrira qu’il est le fils d’un super assassin et qu’il doit continuer l’œuvre de son paternel au sein de la Fraternité, une société secrète qui préserve l’Humanité à travers le meurtre. A partir de ce postulat de départ, le cinéaste venu du froid se fait plaisir et nous offre des combats intenses, des voitures effectuant des saltos double piqués en pleine course poursuite, des trains lancés à grande vitesse, des explosions spectaculaires, bref du fun, du fun et encore du fun !
wantedban4
Il introduit aussi des idées nouvelles comme le concept de la balle à la trajectoire incurvée (concept qui se fatigue un peu vite) et sait mettre en scène ces morceaux de bravoure. Du côté des acteurs, ils assurent et ne sont pas perdus au milieu des délires très spéciaux du film. James Mcavoy prend du galon avec Wanted et prouve qu’il peut porter un film sur ses épaules. Son interprétation évolutive du personnage est toujours très juste, flegmatiquement charmant, parfois drôle et même un peu effrayant par moment. Angelina Jolie n’a plus rien à prouvé de son côté action woman et pourtant elle apparaît ici plus charismatique que jamais. Des effets spéciaux frappants mêlés à un message nihiliste à la Fight Club des plus jouissifs… Au milieu d’une saison de blockbusters bien chargée, Wanted offre un spectacle époustouflant qui surprendra même les plus férus d’action.
note7

Partager cet article

Repost 0

commentaires