Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 00:01

annafaris
C’est indéniablement le premier film de 2008 où j’ai le plus rigolé. Smiley Face est le nouveau film de Gregg Araki, le réalisateur qui a gagné ses galons avec le sombre Mysterious Skin. Très loin de la noirceur et du sérieux de son précédent film, le cinéaste s’est lancé dans la pure comédie avec Smiley Face. Jane F est une jeune actrice pleine d’espoir, seulement elle est un peu porté sur le joint. Un matin, elle avale goulûment la fournée de gâteaux que son colocataire avait préparé avec amour. Elle découvre peu après qu’ils s’agissait en fait de spacecakes allègrement garnis de cannabis. Les conséquences se font vite sentir et Jane F se retrouve embarqué pour une aventure délirante aux situations plus que cocaces (et c’est peu dire). Incarnée par l’excellente Anna Faris, que l’on avait découvert dans Scary Movie ou F.r.i.e.n.d.s (la mère porteuse de Monica et Chandler c’était elle !) et vue depuis dans Lost in Translation ou Brokeback Mountain, l’héroïne est à la fois attachante et diablement drôle. Complètement " stone " et n'ayant pas peur du ridicule (et tant mieux!), elle use de mimiques et d’expressions faciales à tomber par terre. Les trouvailles, qu’elles soient de mise en scène ou de scénario, sont pertinentes et apporte au film une originalité bienvenue. Le rythme est soutenu même si il perd un peu en dynanisme en fin de course. Pour ma part, j’ai ri quasiment en non-stop pendant les trois premiers quarts du film, et j’y ai vu pas mal de comportements qui m’ont rappelé des soirées arrosées (Laura si tu me lis). Smiley Face est une comédie assumée et c’est très rafraîchissant. Un moment de cinéma qui défoncera vos zygomatiques.
notes7

Partager cet article

Repost 0

commentaires