Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 14:00

lapinratp- Le week-end dernier, tragédie : j’ai eu deux points de suture sur le majeur droit. Suite à un incident sur l’attraction Armageddon où je bossais et dont je vous épargne les détails (en gros : portes blindées, coinçage, doigt, infirmerie) je me suis retrouvé aux urgences de l’hôpital de Lagny car j’avais besoin de deux points de suture, avec une autre collègue qui elle avait une entorse. Après les formalités et quinze bonnes minutes d’attente, une infirmière vient nous dire que notre tour arrive bientôt. Bon ça me laisse le temps de constater que les urgences, c’est vraiment pas aussi glamour que dans Grey’s Anatomy ou Scrubs. L’ambiance est glauque, tout le monde attend son tour en regardant dans le vide, seul un gamin excité qui courrait partout faisait l’animation. On a discuté avec deux mecs qui avaient beaucoup d’humour, surtout pour l’un qui avait un orteil déchiqueté suite à un faux mouvement de la tondeuse à gazon (arg !). Mon tour arriva, on m’installe dans une chambre et le docteur qui va me faire les points de suture arrive. Je ne suis pas en confiance, j’aurais préféré les mains délicates d’une femme. Il nettoie ma plaie et commence à me faire une piqûre d’anesthésie, mais le bougre n’attend pas que ça agisse et plante direct ses aiguilles. Je la sens s’enfoncer dans ma chair pour ressortir avec le fil, le nœud se fait dans la douleur. Je tourne la tête pour ne pas assister au carnage. Une seconde de répit et ça repart pour le deuxième, je me tords de douleur. Le mec qui était dans la même chambre que moi et qui attendait son tour (il s’était fait mordre le bras par un chien) a du bien rigolé. C’est fini, je regarde le docteur avec des yeux haineux et mon doigt est tout enflé. Mes premiers points de suture de ma vie, et bien je m’en souviendrai hein ! Je suis sûr qu’Alicia ou Brice auraient été plus sympas ! :D

- Vous avez tous (ou presque) connu cette situation quand le soir, dans le RER qui vous ramène chez vous, un espèce de crétin s’amuse à bloquer les portes en gare. Cela m’est arrivé hier, en gare d’Arcueil Cachan, un idiot localisé dans un autre wagon que le mien s’amusait à immobiliser le train à la station en empêchant la fermeture des portes. Exaspéré, comme les passagers, le conducteur a fait preuve de beaucoup d’humour, il annonce au micro : « Le portier est prié de laisser la porte se fermer ». Tout le monde sourit et quand enfin les portes se referment, avant de redémarrer, le conducteur rajoute : « Bravo, tu l’as bien mérité ton CAP de portier ! ». Ca a l’air de rien mais un peu d’humour le soir de la part d’un mec de la RATP, ça fait du bien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Titash 17/06/2008 22:57

Erk ! Bein bravo ! Tu as réussi à m'écœurer avec ton doigt... Le problème c'est que lorsque l'on me raconte quelque chose, je l'imagine toujours en images... Et bien t'as bien du courage... Comment t'as fait pour ne pas leur mettre un pain dans la tronche pour évacuer la douleur ?.. :p A oui c'est vrai, ta main était prisonnière de l'aiguille de la mort ! :D Bon rétablissement ;)

Alicia 15/06/2008 10:24

Quel homme courageux ce Kinoo! C'est vrai! Même en ayant vu des tas de trucs horribles dont je te passerai les détails, j'aurai tourné de l'oeil à ta place! Bisous (et pas magiques t'es assez grand pour savoir que ça ne sert à rien)

Brice 14/06/2008 09:26

La prochaine fois tu n'as qu'a venir me voir, je fais ça tellement bien, tu n'aurais même pas eu mal.Je parle de sutures, of course ;)

Aéléa 13/06/2008 16:00

Pouah, mon pauvre. J'ose pas imaginer sentir le fil, berk.

Florian 12/06/2008 18:23

pour l'humour a la RATP, ça me rappelle que j'avais vu un reportage sur un conducteur de la ratp qui faisait des annonces en imitant des célébrités. les voyageurs l'adoraient.