Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 19:15

rent

20080328aRent & moi, c’est une longue histoire. Ma première approche de l’œuvre de Jonathan Larson fut le film de Chris Colombus sorti en 2005. Dans le noir de la salle de cinéma de l’UGC Orient Express et aux côtés de Lilly, je découvrais les chansons, les personnages et leur histoires, celles de jeunes newyorkais frappés de plein fouet par la misère, la vie bohème et le SIDA. La force des paroles et des musiques transcendaient le film et je suis devenu totalement fan de Rent . Pendant des années, je me nourris des CDs, des vidéos Youtube et des multiples visions du DVD et de ses bonus en nourrissant l’espoir d’aller voir de mes propres yeux l’œuvre originale sur les planches de Broadway. Jusqu’au jour où j’apprends l’affreuse nouvelle, Rent s’arrête fin septembre. Tragédie, je ne pouvais pas ne pas voir ce musical avant la fin, je ne peux pas laisser passer ça. Quand Guigui, fraîchement fan, me propose de l’ accompagner, c’était l’occasion rêvée.

cast10
De gauche à droite: Moi & Adam Kantor (Mark), Justin Johnson (Angel), Tracie Thoms (Joanne) et Renée Elise Goldsberry (Mimi).

Et c’est ainsi que le mercredi 3 septembre, nous voilà devant le Nederlander Theatre, sur la 41st Street pas loin de Times Square. L’émotion est palpable et plus encore, lorsque nous allons retirer nos billets au box office. En passant, le théâtre organise tous les jours une loterie qui permet aux gagnants de bénéficier des places des deux premiers rang à 20 dollars. Une initiative sympa et dans l’esprit de Jonathan Larson, que nous aurons tenté par trois fois, sans succès. Revenons donc à notre représentation, juste avant le show, je dépense 60 dollars en produits dérivés et l’entrée des artistes se situant à côté du stand, voilà qu'on voit arriver Tracie Thoms, qui tient le rôle de Joanne (dans le musical et aussi dans le film de 2005, ainsi que dans le Death Proof de Tarentino). Une photo souvenir s’impose ! On croisera aussi Justin Johnson (Angel), Renée Elise Goldsberry (Mimi), Rodney Hicks (Benny) et Adam Kantor (Mark) après le spectacle.
Image5
Pour ce qui est du musical en lui-même, après tant d’attente j’avais un petit peur d’être déçu. Et bien pas du tout, il a même dépassé mes attentes. Que ce soit au niveau du cast qui était tout bonnement excellent, ou de l’émotion (j’ai la larme qui est venue facilement et de façon assez traître), c’était juste phénoménal. Je ne vous raconte pas le melting pot de sensations qui m’est arrivé à la tête quand j’ai vu la troupe s’aligner sur le devant de la scène, éclairée par les projecteurs au-dessus, entonner Seasons of Love au début du deuxième acte. Les personnages sont tous bien développés, avec leurs histoires et leurs enjeux, et sont interprétés de manière toujours très juste. Adam Kantor fait un Mark aussi sensible qu’Anthony Rapp, Tracie Thoms est divine et a une voix extraordinaire, Eden Espinosa était le sosie d’Idina Menzel en Maureen (c’est à dire très bonne), Will Chase en Roger est magistral (son One Song Glory est juste fort et poignant !), Justin Johnson en Angel est touchant etc… etc… Les numéros qu’ils nous réservent sont emplis d’énergie et de vie, à l’image d’Out Tonight où Mimi danse et chante en jouant avec les barres de son escalier, ou encore Today 4 U d’Angel en drags qui manie les percussions comme un prodige, et que dire de La Vie Bohème qui enflamme la dernière partie du premier acte avec ses paroles délirantes et ses chorégraphies exubérantes. L’émotion n’est pas en reste et la chanson Life Support où les malades se réunissent pour se confier m’a bouleversé intérieurement, sans parler de I’ll Cover You (Reprise), poignante. La force et la puissance des performances vocales comble aisément l’absence de grandes chorégraphies d’ensemble que l’on attend souvent d’une production de Broadway, mais ce serait ici totalement hors ton. Je ne parle même pas de la mise en scène subtile qui utilise la scène et le décor de manière ingénieuse. Jouant sur les éclairages et les ombres, la scène est exploitée dans ses moindres recoins et nous emmène dans des lieux et des endroits différents en un clin d’oeil. 
RENTgf
La boucle est bouclée, j’ai enfin vu RENT sur scène, et le spectacle s’est arrêté le 7 septembre dernier. Les milliers de mots et messages laissés sur la façade du théâtre témoignent de la force émotionnelle de Rent. Pour ma part, je continuerai de nourrir ma passion pour cette œuvre, hymne à la vie et à l’amour, au travers des vidéos (la dernière représentation a été filmée et sera projetée dans les salles américaines par Sony, un DVD devrait suivre pour les fêtes) et de mes souvenirs. No Day But Today…

28041057

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Audrey 08/01/2009 12:42

Toi en photo avec Tracie THoms!!!!!!!!!!! Grrrrrrrrrrrrrrrrr

Poudre de fée 25/10/2008 16:13

Un DVD pour les fêtes ?????? C'est sûr ça ???

T'as eu de la chance de pouvoir prendre des photos avec eux. Moi quand j'y étais, c'était la semaine "Broadway Cares" et fallait payer 20$ pour repartir avec une photo d'eux. Et vu la tête que j'avais après le spectacle, ça valait pas le coup d'immortaliser ça pour 20$.
Je trouve qu'en ce qui concerne ta tête à toi, pour un afer Rent, tu t'en sors bien !

Adam Kantor je le kiffe à mort. Il est trop mignon...

Il était sympa ton casting. Mon "Roger" à moi n'était pas terrible. Et la fille du film qui reprend le rôle de Joanne, c'est trop bon ça. J'espère vraiment, vraiment, vraiment, vraiment qu'on aura le DVD de la dernière !

cecile 18/09/2008 11:12

canon le adam kentor ou je sais pas quoi!! mais tu reste le + bo mon Kinoo :p Et puis d'abords je suis mm pas jalouse de votre séjour...! hum..