Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 21:30

20773338
J’ai découvert RENT grâce au film sorti l’année dernière. L’œuvre de Jonathan Larson transcendait la réalisation pas extraordinaire de Chris Colombus. Les chansons, les personnages et leur destin me hantaient, je dévorais toutes les vidéos disponibles sur YouTube, j’étais officiellement devenu un Renthead. Mon rêve suprême (qui a été réalisé par Lilly, slut !) c’est d’aller à Broadway et de voir la pièce originale. Faute d’aller à New York, j’ai profité d’un séjour à Londres pour aller voir RENT REMIXED, non sans appréhension. Cette production veut remettre Rent au goût du jour, or, je trouve l’original bien ancré dans son époque même si les thèmes sont toujours d’actualité. Soit, une fois pénétré le théâtre, je découvre la scène, aussi simpliste que l’original mais tout en blanc. Première surprise. Le spectacle commence par un medley de " Seasons of Love " et " Will I ? " et là, premier mauvais point, la musique n’est pas jouée en direct. Ca fait tâche dans le West End où la majorité des pièces bénéficient d’un orchestre dans la fosse. Pour le reste du spectacle, et bien oui, ça change de l’original et il y a du bien, mais aussi du mauvais voire du très mauvais. Commençons par la musique, les chansons de RENT, je les connais par cœur, elles tournent en boucle par période sur mon Ipod ou dans ma chaîne. Les arrangements de cette version Remixed sont bien surprenantes. Si le Tango Maureen est vraiment magistral, qu’Out Tonight version cabaret jazzy surprend en bien (mais perd en énergie), que What You Own en acoustique guitare est carrément mieux que l’original, on assiste médusé à quelques massacres. Ainsi Today 4 U devient un tube tektonik du plus mauvais goût, ou encore Take me or Leave me qui devient une chanson dance techno house qui fait mal aux oreilles.

Image44
Comparaison entre le cast de Rent Remixed et du cast de Broadway de Rent (de gauche à droite): Roger et Mimi, Angel et Collins, Joanne et Maureen, Mark.

Du côté du casting, c’est pareil on a du très bon et du très minable. Le minable étant pour Maureen, qui est quand même le rôle emblématique de RENT (jouée à l’origine par la Wicked Idina Menzel excusez du peu !). Dans cette production, elle est incarnée par Jessie Wallace, une comédienne en constant surjeu, boudinée dans ces résilles et vulgaire au possible. Bref, elle est complètement à côté de la plaque. Pour Roger et Benny, on a eu droit aux doublures, fadasses. Angel, qui dans l’original est un travesti black enjoué et attachant, devient un espèce de teufeur queer folasse pas génial. Mimi est joué par une ex Sugababes anorexique, qui n’a rien de sexy et dont les minauderies finissent par agacer. Dans le bon et le très bon, on cite le tangomaureenrôle de Collins, superbement bien joué et chanté par Leon Lopez. Mais aussi Francesca Jackson dans le rôle de Joanne, petite blonde à la voix impressionnante, elle contrebalance la médiocrité de Maureen. C’est elle qui envoie la sauce sur le Tango Maureen, en duo avec Olivier Thorton qui joue Mark. Sûrement le plus gros changement par rapport à l’original. A New York, Mark est un rêveur au look intello, à Londres c’est le mec le plus sexy du show et il n’hésite pas à tomber la chemise.Côté mise en scène, c’est aussi mitigé. Il y a des choix que je ne comprends toujours pas. Par exemple, les trois chansons Life Support/Out Tonight/Another Day. On ne sait pas où ça se passe, Mimi débarque de nulle part au milieu de la réunion des malades du SIDA et Roger arrive aussi avec des transitions douteuses. What the Hell ? Mauvais point aussi pour le dernier instant d’Angel où la scène est envahie par des créatures sadomasochistes sur fond de techno hardcore. Du très mauvais goût. Au final, ce Rent Remixed ne casse pas des briques, on y passe un bon moment mais on n’est à aucun moment ébloui par ce qu’il se passe on stage. Pour ma part, cela ne m’a donné que plus envie d’aller à New York voir l’original !
notes5

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Poudre de fée 18/01/2008 22:55

Oh ! Comme je suis contente de lire cette critique ! J'aurais même pu l'écrire. Bon, je l'ai écrite en fait ! Ca rejoint en tout point ce que j'ai ressenti en voyant le show. Les mauvais points (Maureen abominable et boudinée, Angel fashion gay, les sado-maso) comme les bons points (Mark !!!!!!!!!!!, Joanne, Tango Maureen).Mais comme je suis bon public, j'étais malgré tout triste que le show quitte London le 2 février. Et voilà que c'est celui de New York qui s'arrête à son tour...Je crois que je vais aller pleurer un petit coup.

Thomas 16/01/2008 22:49

Je suis ravi de lire ta critique Kinoo. C'est tout à fait ce que j'en ai pensé (quand je ne dormais pas...)Sinon pour NYC, dépèche toi, elle s'arrète le 1er Juin

guigui 16/01/2008 19:45

dés le début j'ai trouver ça nul de remettre RENT au gout du jour alors que ce Musical était déja mis au gout du jour.

toli 16/01/2008 02:02

J'ai vu RENT sur Broadway lors d'un voyage à New York en 2000. J'avais adoré. Il faudrait que je retrouve le programme et mes notes... A suivre ;)