Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 15:30

marypoppins
Cela fait déjà deux ans que j’ai été émerveillé par le musical de Mary Poppins à Londres. Le spectacle s’y achève le 12 janvier prochain pour partir en tournée, c’était l’occasion ou jamais d’en parler sur le blog. En juin 2005, je partais dans la capitale britannique avec deux copines pour passer cinq jours de folie. Moi, fan de musical, je tenais absolument à aller voir LA nouveauté du moment, à savoir l’adaptation de Mary Poppins sur scène. Un matin, je délaisse mes amies pour me rendre au théâtre afin de voir les disponibilités. C’est ma chance, des places sont libres pour le lendemain en matinée (en fait c’est 15H une matinée), je dégaine la CB et je suis le plus impatient du monde en attendant le jour d’après. Tout excité, je parcours Londres avec dans la tête les chansons du film. Dans le théâtre, je suis assez bien placé, au balcon. Puis les lumières s’éteignent, les toits de Londres, Bert chante l’arrivée imminente de notre nounou préférée. Le décor de la maison de la famille Banks est immense et impressionne avec son étage aménagé.

mp mp2 mp3

Le casting est impeccable, des parents aux enfants, ils sont tous pros. Puis arrive enfin celle que l’on attendait tous, Mary Poppins, incarnée par Laura Michelle Kelly, une talentueuse comédienne qui n’a plus rien à prouver sur les planches. Elle entonne une nouvelle chanson écrite pour le spectacle, " Practically Perfect ". Un titre qui peut résumer la production. Les chansons et mélodies que l’on connaît du film subissent une réorchestration magistrale, et sont (ré)interprétées sublimement. A l’instar de "Supercalifragilisticexpialedocious", qui laisse le public bouche bée avec une chorégraphie complexe où les chanteurs miment les lettres une à une. Ou de "Step in Time", où Bert le ramoneur (joué par Gavin Lee, exceptionnel) va jusqu’à faire des claquettes à l’envers sur le plafond ! La scène de la dame, "Feed the Birds" aux pigeons est aussi émouvante que dans le film. Mais le clou du spectacle, c’est bien le final, apothéose d’émotions. Entre la nostalgie qui nous envahit, la beauté de l’ensemble qui nous éblouit, on est submergé. Puis quand Mary Poppins prend son envol, vers le public, passant au dessus de votre tête, elle vous achève. Comme diraient les mioches :  " We’ll never forget you Mary Poppins ! " Si vous voulez voir la nounou, dépêchez-vous d’aller à Londres, vous avez jusqu’au 12 janvier, après, il faudra aller à New York.
notes9

Partager cet article

Repost 0

commentaires

didy 17/07/2011 17:14


J'ai vu cette Comédie musicale l'an dernier à New York, j'ai jamais rien vu d'aussi beau... C'était ma première comédie musicale et je n le regrette pas
Du pur bonheur !!!