Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 13:55

bannerCRITIQUE
En 1997, lorsque le musical de The Lion King fît ses débuts à New York, un critique a décrit le spectacle avec les mots suivants : " Broadway n’a jamais rien vu de tel auparavant ! ". Et bien, je pense ne pas prendre trop de risque en transposant ses mêmes mots en remplaçant Broadway par Paris, car Le Roi Lion offre un spectacle rugissant des plus complets et qui sort assurément des sentiers battus des planches de la capitale. Le public présent à la représentation du 3 octobre ne s’y est d’ailleurs pas trompé et a réservé une standing ovation triomphale à la troupe. Ayant vu la version londonienne deux fois auparavant, j’attendais de pied ferme que Le Roi Lion débarque à Paris, mais ce n’était pas sans quelques craintes je dois l’avouer.

roilion_scarmufasa IMG_7162 IMG_7112
La confrontation Scar/Mufasa, Simba dans "Il vit en toi", Nala dans "Terres d'Ombre".

Et puis ça y est, enfin, dix ans après Broadway, Le Roi Lion arrive en France et investit le théâtre Mogador fraîchement rénové et qui est resplendissant. Quel est le verdict ? Et bien la version française tient toutes ses promesses. La mise en scène virtuose de Julie Taymor est respectée à la lettre, ainsi que les sublimes costumes, masques et marionnettes qui émerveillent sans peine les plus réticents. Les décors époustouflants (Le Rocher des Lions, la scènes des gnous) sont bien sûr au rendez-vous et on se prend à imaginer le travail colossal qu’il a fallu pour les intégrer dans le théâtre. Qu’il est bon d’écouter les percussions s’emballer en direct, les mélodies enivrantes jouées en live par l’orchestre et les chants africains résonner dans la salle. Les chorégraphies sont toujours aussi hypnotiques ( les lionnes en chasse est l’une de mes favorites). Et oui, mes poils se sont hérissés pendant " Le Cercle de la Vie ".

IMG_7171 IMG_7073 IMG_7147 IMG_7088
Jérémy Fontanet, Olivier Breitman, Leah Vincent et Jee-L.

La troupe est dans l’ensemble, de très grande qualité. La pleine d’énergie Zama Magudulea, d’origine sud-africaine, campe la chaman Rafiki et délivre une performance vocale et scénique absolument splendide, à noter qu’elle a dû apprendre la langue française en un temps record, ce qui ne fait que lui rajouter plus de mérite. Olivier Breitman interprète avec brio et second degré un Scar qu’on aime à détester et joue parfaitement avec son masque. Son rival, Mufasa est joué par Jee-L, aperçu à la Star Ac 5, et est plutôt crédible dans ce rôle paternel plein de sagesse. Leah Vincent fait ses premiers pas sur scène de façon remarquable dans le rôle de Nala, quant à Jérémy Fontannet, il faut un Simba convaincant, plus dans les chansons que dans son jeu encore perfectible. Les rôles de Zazu (délirant), Timon et Pumbaa assurent le côté humoristique avec talent.
lioness
Alors, en bref, Le Roi Lion est un divertissement haut de gamme qui aurait pû être parfait, si il n’y avait pas quelques grosses fautes de goûts concernant l’adaptation des textes. Si l’on peut comprendre que la chanson d’ouverture a du être réécrite par rapport au film d’animation, pour y intégrer la notion de " Cercle de al Vie " chère à Julie Taymor, je suis moins enthousiaste quand aux autres chansons bien connues que le public connaît quasiment par cœur. " Je Voudrais déjà Être Roi " dans le film, devient ici " Je veux super vite être roi ", douteux non ? Si " Quand Soudain l’Amour est là " passe plutôt bien en remplacement de " L’Amour Brille sous les Etoiles ", les nouvelles paroles de " Hakuna Matata " sont bien moins entraînantes. Heureusement, les autres chansons du spectacle sont mieux traduites, notamment la complainte de Nala, " Terres d’Ombre ". On regrettera aussi une certaine familiarité pas forcément dans le ton de l’histoire, dans les dialogues. Mais, en laissant de côté ces quelques points négatifs mineurs, Le Roi Lion reste un spectacle rugissant et haut en couleurs, de très grande qualité qui éblouira le public, de 7 à 77 ans. N'hésitez pas, le Roi Lion vous fera frémir, frissoner ou encore rester bouche bée devant tant de splendeur. A ne pas manquer. photos par Alexandre Rosa
notes9

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PM 05/10/2007 21:06

Jamais vu... jamais écouté... Mais où j'étais ces 10 dernières années? Bonne chose que ce soit à Paris en tous cas, et j'attends avec impatience tes questions à Thomas Schumacher! ^^

Jess 05/10/2007 17:37

Eh bien...voila comment rendre ses lecteurs jaloux! ^^Vivement la suite & the vidéos!Et là je sens que je vais me replonger dans la BO..