Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 23:53

Les studios qui nous avait envoyé à Narnia et Terabithia nous invite cette année à Ember, une mystérieuse cité fantastique et souterraine privée de lumière, éclairée artificiellement. Mais la vie des habitants se retrouve chamboulée quand l’énergie vient à manquer et que le générateur fait des siennes, les plongeant dans l’obscurité. Le spectateur suit les aventures de deux adolescents, Lina et Doon, tentant de trouver un moyen de quitter la ville. Si le jeune cinéaste s’était distingué dans l’animation avec l’excellent Monster House, son style est moins convaincant avec des prises de vues réelles. Son inventivité dans la mise en scène est toujours présente et offre de très jolis plans et séquences. Surtout que visuellement, c’est très réussi. La ville souterraine est riche en détails et on ne sait où donner de la tête. Les effets spéciaux sont également de bonne facture et donnent vie à des créatures peu ragoûtantes à l’image de la taupe géante qui poursuit les héros. Mais voilà, la direction d’acteurs est inexistante et les deux personnages principaux manquent cruellement de charisme. De plus, Bill Murray est sous-exploité et a vraiment l’air de se demander ce qu’il fait là. Dommage !Le scénario un peu niais a des airs de déjà vu et ne brille pas de par son originalité, auquel il faut rajouter un manque cruel de rythme qui laisse l’ennui s’installer par plusieurs moments.  Bref, La Cité de l’Ombre est un divertissement plaisant sans être brillant, qui devrait pouvoir captiver les moins de dix ans, les plus grands verront le temps passer très lentement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires