Lundi 19 janvier 1 19 /01 /Jan 17:00

Quand on m’a annoncé que j’allais rencontré Jim Carrey, mon sang n’a fait qu’un tour. Jim Carrey c’est peut-être l’acteur qui m’a accompagné toute mon enfance.  J’ai ri aux cartooneries de The Mask, suivi les délirantes enquêtes d’Ace Ventura, grassement rigolé aux gags de Dumb & Dumber et plus tard été ému par ses prestations dans The Truman Show et Eternal Sunshine Of A Spotless Mind. Bref, j’allais rencontrer un mythe. Et pour couronner le tout, j’ai traversé la Manche pour me rendre à Londres, où se tenait la première mondiale de Yes Man, le nouveau film de l’acteur aux mille grimaces. Premier rendez-vous, le tapis rouge très animé sur Leicester Square où des cheerleaders assuraient l’ambiance à coups de chorégraphies endiablées (chapeau bas aux danseuses légèrement vêtues alors que le froid était polaire). Après quelques minutes d’attente, un bus à étage typiquement londonien aux couleurs du film débarque sur la place, avec à son bord Jim Carrey et l’équipe du film. La foule de fans est surexcitée et scande « Yes » à tout bout de champs. L’ambiance est là. A notre micro défilent Zooey Deschannel pétrifiée par le froid et surtout Jim himself, dynamique et fidèle à son image malgré le froid. Il prendra du temps pour signer des autographes aux nombreux fans le long du tapis rouge, très classe.

De gauche à droite: The Mask - Ace Venture - Dumb & Dumber - The Truman Show - Eternal Sunshine Of A Spotless Mind

Le lendemain, le deuxième rendez-vous était fixé dans un hôtel près du centre de la capitale britannique. Je commence la session avec Zooey Deschannel qui me confie avoir rigolé 100% du temps sur le tournage grâce à Jim, tandis que Peyton Reed le réalisateur (qui a réalisé ma comédie culte préférée Bye Bye Love) se remémore les craintes qu’il avait à faire tourner la scène du saut à l’élastique avec Jim et sans doublure. Ensuite, petit coup de pression, je suis le premier à pouvoir interviewer Jim qui vient d’arriver… et ça s’est passé à merveille. Souriant, disponible et agréable, l’acteur répond avec humour aux questions que je lui pose. Moi je suis un brin impressionné quand même ! Il précise que son « sphincter » était très serré lors du saut à l’élastique et qu’il est aussi dans la vrai vie, quelqu’un qui dit « yes » à tout ce qui lui arrive. Lorsqu’on rencontre des grands noms tels que Jim Carrey, il y a toujours une légère appréhension d’être déçu de l’homme en réalité, qu’il ne soit pas tel qu’on l’imaginait. Et bien je suis content que cela n’a pas été le cas avec Jim Carrey, qui s’est montré adorable et très professionnel, plein d’humour et d’énergie. On sent que c’est un homme foncièrement bon et gentil quand il parle et ces minutes (trop) rapides ont été géniales. Une petite photo (que j'ai pris moi-même tant bien que mal du bout du bras) pour immortaliser l'instant. Jim Carrey, moi je dis YES et deux fois YES !
Cliquez ici pour visionner le montage vidéo de Commeaucinema.com
Les photos sont sur ma galerie
FlickR : cliquez ici.
Par Kinoo - Publié dans : Rencontres - Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

logocontact.gif

AlaUne.gif

CarsLandbouton.pngSans-titre.gif

tdkrbouton.gifspideyboutonsmall

boutonAvengers.png

000boutonMuppetsSMALL.pngcapturesBouton.png

BBTbouton.png

 

  youtubebouton.giflogoFB-copie-1.giftwitter.gif

SCL.gif

Recherche

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés