Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 21:30

Doubleur français attitré de Will Smith, Lucien Jean-Baptiste revêt la casquette de réalisateur et d’acteur pour nous proposer La Première Etoile, son premier film. Le pitch est simple, un père de famille antillais au chômage promet à ses trois enfants de partir au ski. Seulement quelques problèmes vont se poser. Premièrement, une famille black à la montagne, c’est plutôt incongrue et de plus, les sports d’hiver c’est pas donné. Le film est franchement sympathique, abordant légèrement des thèmes sérieux et sensibles mais pas trop pour pas que cela en devienne lourdingue.  La partie comédie est plutôt bien maîtrisée et tend vers le comique espiègle de situation plutôt que sur des gags répétitifs. Le personnage de la Mama antillaise incarnée par Firmine Richard est la véritable étoile du film et brille par ses répliques délicieuses et ses quelques audacieuses cascades. Les jeunes comédiens quant à eux, convainquent grâce à un jeu naturel sans faille. On note juste un scénario un peu maladroit et qui enchaîne les scènes un peu rapidement. La fin lorgne un peu vers le larmoyant, mais c’est fait avec tant de sincérité que l’on pardonne facilement pour se prendre au jeu. Drôle, tendre et surprenant, cette Première Etoile est un premier essai attachant, certes imparfait mais prometteur.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Et bien moi je suis allée le voir et je l'ai trouvé grandiose! Morte de rire par la grand mere et ses copines. Ce personnage de la grand mere est formidable.
J'ai aussi trouvé l'histoire attachante avec ce pauvre pere de famille qui galere comme pas deux pour organiser les vacances à la neige pour ses enfants et qui craque en jouant l'argent du loyer au PMU
Répondre
A
Ouiiii la grand-mère délirante! Le reste...c'est mignon! On ne se roule pas par terre de rire quoi. Mais c'est vrai que ce film a le mérite de ne pas en faire des tonnes avec les clichés.
Répondre