Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:00
XmenSaga.jpg
La projection de X-Men Origins : Wolverine m’a donné envie de replonger dans la trilogie originale initiée par Bryan Singer. Sorti en 2000, X-Men peut se targuer d’avoir relancer les films de super héros avec le succès qu’on leur connaît aujourd’hui. La principale qualité du film a été de se focaliser sur les personnages et leurs problématiques. La première demi-heure consacrée à l’introduction des protagonistes est à ce titre efficace et réussie : La genèse de Magneto dans un camps de concentration nazi, un combat en cage dans un bar canadien pour Wolverine, un premier baiser ravageur pour Rogue… Une mise en condition parfaite pour la suite qui voit débarquer la fameuse équipe en latex (Cyclope, Jean Grey et Tornade) ainsi que leur leader le Professeur X. Tout est très bien mis en scène, le rythme est soutenu sans être pressé et les comédiens convaincants. Qui d’autres aujourd’hui pourrait porter le costume de Wolverine à part Hugh Jackman ? Quel autre comédien ferait un aussi bon Magneto que Ian McKellen ? Bryan Singer a eu l’intelligence de satisfaire les fans du comic book (avec un casting presque parfait, des combats percutants…) tout en apportant un axe de lecture plus recherché avec des thèmes surprenants pour le genre à l’époque (réflexions sociales et politiques sur la différence et les minorités…). Le final est peut-être un brin clichée et laisse sur notre faim, laquelle sera vite rassasiée avec la suite du film, qui fait partie du cercle très fermé des sequels qui surpasse l’original.
Xmen1.jpg
Les personnages ayant été présentés dans le premier film, Bryan Singer a pu les exploités au maximum dans X2: X-Men United. Le rythme s’accélère et le film traite maintenant du droit à la différence et à l’acceptation de soi, des thèmes pertinents qui parlent à une nouvelle génération plus ouverte. Une scène confrontant Bobby « Iceman » à ses parents ressemble d’ailleurs à un coming-out raté. Les personnages restent au centre de l’œuvre : Wolverine est confronté à son passé flou tandis que Jean Grey voit son pouvoir augmenter de façon inquiétante. Le style de Bryan Singer s’est également étoffé et offre des scènes de bravoure spectaculaires et entièrement maîtrisées : l’assaut de Diablo à la Maison Blanche qui ouvre le film relève du virtuose, l’attaque de l’école par l’armée de Stryker qui voit Hugh Jackman se déchaîner dans la peau de Wolverine est jouissive et l’évasion de Magneto de sa prison de plastique est sans doute la plus cool portée à l’écran. Chaque acteur avait son moment pour briller et les nouveaux mutants introduits sont à la hauteur (Diablo, Iceman qui prend du galon, Pyro…). Le dernier plan du film (avec l’ombre du Phénix sous les eaux) laissait augurer un troisième opus du feu des dieux… jusqu’à ce que Bryan Singer quitte le navire pour réaliser Superman (Why ? WHYYY ?) et que la Fox engage Brett Ratner aux commandes d’X-Men : L’Affrontement Final.

Xmen2-copie-1.jpg
Pourtant adapté d’une des histoires les plus passionnantes de la saga sur papier (la saga Phénix), X-Men : L’Affrontement Final est un blockbuster vite vu et vite oublié. Brett Ratner n’a pas le talent de Bryan Singer pour mêler grand spectacle et des thèmes plus profonds qui rendaient les personnages attachants dans les deux premiers films. Les scènes d’action sont donc certes impressionnantes (le final) et contiennent de jolis moments (la poursuite entre Ellen Page en passe-muraille contre le Juggernaut) qui en mettent plein la vue, mais on les regarde sans implication pour les héros. Ces derniers sont survolés, leurs histoires abordées dans X1 et X2 sont oubliées au profit d’une nouvelle trame sur un médicament censé guérir les mutants, traitée de manière lourdingue. De plus, les nouveaux mutants n’ont aucune classe (Angel ne sert à rien, les mauvais mutants qu’embauche Magneto ont un look vraiment pauvre… on est loin du charisme de l’équipe d’origine). Au final, ce troisième opus est un film de commande somme toute efficace mais auquel il manque cruellement une âme. Vraiment dommage au vu de l’extrême qualité des films de Bryan Singer.
Xmen3-copie-1.jpg
En 2009, la franchise X-Men revient à la genèse de son personnage le plus charismatique: Wolverine. Avec Gavin Hood aux commandes, on espérait que le projet ne suivrait pas les traces de Brett Ratner. Hélas, la déception fut au rendez-vous. Si les scènes d'action d'X-Men Origins: Wolverine valent le détour, le scénario s'est contenté d'insérer un maximum de mutants en négligeant la solidité du script. De plus, le personnage culte de Deadpool est ici totalement sacrifié et tourné au ridicule par un final grotestque et aux effets spéciaux hideux. Dommage, on espère que le deuxième volet des aventures de Wolverine soit moins bâclé.

X-Men : 8/10
X-Men 2 : 9/10
X-Men : L’Affrontement Final : 5/10
X-Men Origins: Wolverine: 4/10
Article original publié le 25/04/11

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

coming+soonn 26/04/2009 13:41

Je suis complètement d'accord avec toi pour les deux premiers. Avec une préférence vraiment pour le 2 et les merveilleuses scènes dont tu as parlé.

Le 3 j'ai par contre du mal à m'en souvenir...

Tu m'as donné envie de les revoir, merci!!!!

Anderton 25/04/2009 21:44

Complètement d'accord avec ton analyse !

Lulu 25/04/2009 19:32

Je suis toute a fait d'accord. Les deux premiers sont extras (même si le premier reste mon préféré) alors que le troisième ne tient vraiment pas la course. C'est dommage de finir la "trilogie" ainsi, mais bon.

D'ailleurs, pour Wolverine, j'ai entendu dire qu'il y aurait plusieurs ouvertures à la fin du film, selon les cinéma. Tu sais si c'est vrai ?
Si c'est le cas, ça sent la technique marketing pas très finaude. Il suffira d'attendre d'avoir le dvd pour les avoir toutes, et puis voilà.

Kinoo 27/04/2009 16:14


Oui, la FOX a placé plusieurs scènes bonus différentes après le générique pour inciter les geeks à revoir le film plusieurs fois. Moi je suis tombé sur une scène avec Wolverine au Japon alors que
des américains ont eu droit à Deadpool. Gageons qu'on les trouvera sur YouTube de toute façon.


Hyacinthe 25/04/2009 15:34

Tu n'est pas le seul à avoir eu envie de te faire une retrospective X-Men, le Grand REX organise mardi une soirée spéciale avec projection des 3 premiers films à partir de 17h30 et de "X-Men Origins: Wolverine" à minuit. Malheureusement, tout ce beau programme sera uniquement en VF ! Une honte !

Kinoo 27/04/2009 16:13


Oui, c'est vraiment dommage pour la VF. Mais c'est une belle initiative à l'image de la nuit Marvel l'an dernier avec Iron man et Hulk.


LowiiC' 25/04/2009 14:48

Quelle saga plus que magnifique !
J'ai vraiment adoré tous les films X-Men.

Pour X-MEN Origins : Wolverine, je me réjouis de lire ta critique. J'ai déjà vu ce film, et je crois que tu ne seras pas déçu ;)