Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 21:24

 

En ce samedi matin, après un vol agréable depuis Paris, la fine équipe des blogueurs du Club 300 (et leurs charmants accompagnateurs) atterrissait à Nice. Première hallucination, le transfert jusqu’à l’hôtel se fera en limousine. Les yeux pétillants, nous profitons de ce trajet comme il se doit et nous amusons à observer les réactions des badauds. On y prend vite goût, trop peut-être (surtout que nos carrosses assureront nos déplacements durant les trois journées) ! Le check-in à l’hôtel Radisson effectuée, deuxième hallucination : la chambre est magnifique ! La vue sur la baie des Anges est à tomber à la renverse, surtout avec la météo radieuse du moment. Mais pas de temps à perdre, la Croisette nous attend !

 

 

On remonte donc dans la limousine et l’arrivée à Cannes est mythique, le véhicule attirant tous les regards qui devaient s’imaginer un Brad Pitt ou une Penelope Cruz à l’intérieur. Les vitres teintées évitent les déceptions. Nous accostons sur la plage du Miramar sur laquelle nous allons déjeuner. Une belle table, des plats délicieux (le tournedos de lotte et son risotto au safran était juste parfait !), les bimbos bronzées et dégoulinantes qui se baladaient allègrement devant tous les regards (certains s’y blesseront un œil mais je ne citerai pas de nom, n’insistez pas !), la plage à quelques pas et le soleil au beau fixe : que demandez de plus ? Nous allons ensuite prendre nos marques au Marché du Film, un lieu réservé habituellement aux professionnels du cinéma et dont les portes se sont ouvertes pour nous. Je reste fasciné devant le nombre de productions présentées et surtout devant le potentiel sérieZienne de certaine. Un studio s’est d’ailleurs fait la spécialité des plagiats complètement assumés de blockbusters : Transmorphers, Sunday School Musical, The Terminators etc… Une visite immersive dans l'effervescence du marché très appréciable, surtout quand on sait que des contrats mirobolants sont signés dans les box à côté.


Nous nous dirigeons ensuite vers l’hôtel 314 quand nous sommes interpellés par Rosanna Arquette herself, qui tournait un clip musical pour le chanteur US Postman. Un tournage sauvage en pleine Croisette auquel elle nous invite chaleureusement à faire de la figuration, nouvelle hallucination ! Ce petit bout de femme est pleine d’énergie et a le don de mettre de l’ambiance parmi les passants. Une rencontre improbable telle que celle-ci, c’est Cannes ! Arrivés à l’hôtel, nous assistons à une démo technique de l’écran 21 :9 de Philips et malgré quelques mineurs désagréments, on reste hallucinés devant la taille de l’engin, la qualité de l’image (la copie restaurée de Le Bon, la Brute et le Truand a fait son effet !).


 

Nous nous mettons ensuite sur notre 31 pour dîner au restaurant de l’hôtel, dans un décor psychédélique mêlant plusieurs inspirations. Le repas fut encore une fois délicieux (cette viande ! ! !) et nos discussions ont été rythmés par les rires envahissants de notre voisine de table, Valérie Damidot. Le dessert englouti, il est temps de reprendre les limousines pour se rendre à une soirée de la Villa Murano, sur les hauteurs de la ville. Le cadre est idyllique, avec une vue sur un clair de lune couleur agrume du plus bel effet. Le DJ, une charismatique septuagénaire, a assuré la programmation musicale de qualité et très éclectique. Moi, dès qu’on me met « Mack the Knife », un standard de Sinatra, je m’éclate. Le champagne coulant à flot aide aussi. Sur les coups de 3h du matin, la soirée s’achève pour nous dans la limousine, avec un blind test d’anthologie. La nuit sera courte, car la journée d’après a également réservé son lot d’hallucinations !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Brèves
commenter cet article

commentaires