Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 00:01

Deux après le phénoménal succès du premier opus, Michael Bay revient tout faire péter dans Transformers 2 : La Revanche. Suivant la logique du parfait blockbuster, le réalisateur pyromane s’est fait plaisir en mettant plus de robots, plus d’action, plus d’explosions et plus de Megan Fox pour le plus grand plaisir des fans. Dans cette suite quasi directe du premier film, nous retrouvons les Autobots qui se sont alliés aux forces militaires humaines pour combattre les Decepticons cachés aux quatre coins du globe. Pendant ce temps, Sam se prépare à quitter sa famille, sa canon de copine et Bumblebee pour étudier à la fac. Mais les desseins machiavéliques que prépare le terrible Fallen pour anéantir la Terre vont le forcer à retrouver Optimus Prime et les Transformers pour une nouvelle aventure. Les amateurs devraient prendre leur pied devant cette Revanche tant la recette n’a pas changée, les ingrédients ont juste été boostés. Ainsi, un nombre considérable de robots nous est présentés (46 au total dans le film!) et les scènes d’action en mettent plein la vue. Michael Bay s’est lâché et livre des délires pyrotechniques éblouissants sans aucun autre objectif que de divertir, et c’est totalement assumé. Les images les plus spectaculaires étant sans doute le combat dantesque entre Optimus et les Decepticons dans un décor forestier, où les plans sur les héros métalliques sont bien plus longs que dans le premier film et permettent ainsi de profiter pleinement de l’action. La scène finale au pied des Pyramides durant laquelle s'affrontent Decepticons et militaires U.S, et qui dure 45 minutes est simplement jouissive et étourdissante.


Evidemment, cela reste du Michael Bay avec les qualités spectaculaires qui sont livrées avec les faiblesses qu’on lui connaît. Le scénario est des plus classiques et s’étend beaucoup trop en longueurs. Les vingt minutes précédant la scène finale sont de trop par exemple. D’autant plus que les dialogues sont souvent risibles et pas très inspirées. Le cinéaste semble également plus à l’aise avec la mise en scène des effets spéciaux que celle des acteurs. Shia Labeouf livre une prestation des plus communes enchaînant deux expressions : la panique et la dubitation. Megan Fox remplit parfaitement son contrat d’héroïne sexy dont la carrosserie rivalise avec celles des Autobots, tandis que les seconds rôles tels que Josh Duhamel, sont de l’ordre de l’anecdotique. Bref, on s'ennuie sévère entre deux scènes  d'action mécanique. Mais ne boudez pas votre plaisir, Transformers 2 : La Revanche est une montagne russe de sensations coupables et régressives que l’on prend plaisir à vivre, même si cela peut parfois devenir éprouvant et longuet (comme dans les montées en somme). Après tout, on ne va pas voir Transformers en s'attendant à en ressortir changé, mais plutôt pour voir des robots géants de mettre violemment sur la face, et de ce côté là pas de soucis, le contrat est rempli. Le blockbuster parfait à réserver toutefois à un public averti qui ne sera pas rebuté par les faiblesses d'un scénario facile et les effets spéciaux tonitruants.
Sortie en Salles: 24.O6.O9


Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires