Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 10:00

La dernière comédie américaine en date réunit Paul Rudd (Les Grands Frères) et Jason Segel (de la série How I Met Your Mother) dans une comédie bien sage sur les relations amicales entres mecs. Mais attention, malgré les apparences (pitch, casting…), il ne s’agit pas d’une production Apatow, le papa de Supergrave ou encore de En Cloque Mode d’Emploi. Et il faut avouer que l’on sent la différence. Paul Rudd incarne Peter, un agent immobilier de Los Angeles sur le point de se marier. Le seul soucis, c’est qu’il n’a pas de témoins, faute d’avoir assez d’amis masculins dans son entourage, à part son frère gay (Andy Samberg du SNL). La force du film réside dans le jeu des deux comédiens toujours très justes et très drôles par moment, dont l’alchimie donne tout son sens aux thèmes abordés. Paul Rudd délivre une performance plutôt sobre mais qui parvient tout de même à toucher, tandis que Jason Segel est parfait dans le rôle du mâle viril et sans gêne en qui le héros va trouver un ami.


Hélas, les prestations du casting ne suffisent pas pour combler un scénario qui traîne en longueur. De plus, le film est drôle mais pas hilarant. Certaines scènes tirent leur épingle du jeu mais on a l’impression de les avoir déjà toutes vues dans la bande-annonce. La faute à un réalisateur, John Hamburg, qui n’ose pas aller aussi loin dans le délire que les poulains de l’écurie Apatow. Le bougre avait déjà assagi Ben Stiller dans le fade Polly & Moi. On aurait aimé plus d’audace, dommage. En fin de comte, I Love You, Man est une comédie honnête mais pas démentielle, malgré ses deux acteurs confirmés dans le genre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo
commenter cet article

commentaires

Mutuelle 31/07/2009 14:18

Merci pour cet article