Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 11:54

Aujourd’hui, retour sur l’un des musicals les plus célèbres de Broadway et du West End, j’ai nommé Chicago. Ecrit dans les années 1970 par John Kander et Fred Ebb (les mêmes auteurs que Cabaret) et magistralement chorégraphié par le légendaire Bob Fosse, le musical se pose en classique parmi les classiques. Plus encore, depuis que l’adaptation cinématographique avec Renée Zelwegger et Catherine Zeta-Jones ait fait un carton au box-office en 2002. Mais pour tout ceux qui comptent découvrir le spectacle après avoir visionné le film, il est important de préciser que ce sont deux expériences totalement différentes. Si le film a réussi à élargir l’univers de l’histoire et développer l’intrigue et les personnages avec des décors riches en détails, rien ne remplacera le fait de découvrir le show en live, même si la mise en scène épurée peut rebuter les non-initiés (l’orchestre est au centre de la scène et fait office de décor la plupart du temps). L’histoire est assez simple : Dans le Chicago des années 30, Roxie Hart tue son amant et est envoyée en prison dans laquelle elle rencontre son idole Velma Kelly, une chanteuse de cabaret qui a assassiné sa sœur et son mari après les avoir surpris au lit. Une mésaventure qui n’arrêtera pas ses rêves de célébrité grâce au séduisant avocat Billy Flynn.


Même si la pièce a été écrite en 1975, les thèmes abordés sont résolument d’actualité : la poursuite de la gloire, la satire des médias, les limites du rêve américain passent à la moulinette de l’humour noir et des répliques assassines du show. Les chansons jazzy sont prenantes dès la première écoute, et associées aux chorégraphies sensuelles et diablement efficaces de Bob Fosse, c’est un mélange détonnant. Les numéros du Cell Block Tango, All That Jazz ou encore I Can’t Do It Alone sont des incontournables du genre. J’ai vu le spectacle deux fois à Londres et une fois à Paris en 2004, et à chaque fois le cast débordait d’énergie, ainsi que l’orchestre omniprésent. Côté mise en scène, elle est très épurée mais offre des images magnifiques, grâce notamment aux jeux entres la lumière et les ombres qui subliment les mouvements de danse de Fosse. La pièce se joue depuis 12 ans à Londres maintenant et est devenu un must-see des musicals du West End, au même titre que The Phantom of the Opera. Chaudement recommandé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Musicals
commenter cet article

commentaires