Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 19:59

Pulp Fiction est sans doute le chef-d’œuvre de Tarantino, le film avec lequel il a remporté la Palme d’Or à Cannes en 1994, celui qui a défini l’univers QT, celui de la consécration. La première fois que j’ai vu le film, j’avais été interpellé par autant d’audace et l’inventivité de l’œuvre en général. Il n’y a qu’à essayer de résumer le film en quelques lignes, c’est impossible. Les histoires se racontent, les personnages se croisent, le tout dans une fluidité déconcertante. Le tout est soigneusement emballé par une mise en scène classe et millimétrée dans laquelle le réalisateur peaufine chaque plan, dont certains allaient devenir cultes (le plan du coffre par exemple). Les dialogues sont exquis, parfois interminables mais ça ne fait rien car c’est tellement bien écrit qu’on écouterait parler les personnages pendant des heures et des heures encore. Personnages d’ailleurs superbement interprétés par un casting improbable mais surtout parfait. Chaque comédien se glisse dans son rôle avec une aisance visible.


Samuel L. Jackson et John Travolta (dont la carrière a ressuscité avec ce film) font un duo explosif dans la peau de Vincent et Jules, dont les débats philosophiques sont juste savoureux (celui sur le Royal Cheese par exemple). Uma Thurman est devenue une icône des années 90 en posant la clope au bec sur son lit pour l’affiche du film et en partageant une danse mythique avec Travolta. Bruce Willis joue avec son image en incarnant le boxer en cavale. Sans parler des seconds rôles impeccables comme Harvey Keitel ou encore Ving Rhames. Le montage du film parvient à mêler les trois intrigues en cassant les codes habituels et en proposant une déconstruction narrative déroutante au premier abord mais résolument ingénieuse. Les hommages au cinéma des années 60 et 70 affluent et Tarantino s’en nourrit pour construire son style bien à lui. Pulp Fiction est un monument de l’histoire du cinéma, un témoin du talent et de l’énergie d’un cinéaste hors du commun. A voir et à revoir sans modération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires