Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 17:24

5050

 

Traiter de la maladie au cinéma est une tâche délicate. Il faut savoir trouver le ton juste, éviter de sombrer dans le misérabilisme et savoir traiter les personnages de façon intelligentes pour qu'ils n'inspirent pas que de la pitié. Des réussites il y en a eu, à l'image de Philadelphia avec Tom Hanks bluffant en séropositif, et 50/50 s'inscrit dans cette catégorie mais avec une ambiance résolumment différente. Dans le film de Jonathan Levine, le jeune héros voit sa vie basculer le jour où il apprend qu'il est atteint d'un cancer rare. Il devra affronter cette épreuve grâce au soutien de son meilleur ami et gérer les réactions de sa petite amie et de sa mère.

 

50502

 

Avec un sujet aussi grave, on aurait pu s'attendre à un drame larmoyant, il n'en est rien. 50/50 est une comédie douce amère qui alterne avec une fluidité déconcertante l'humour et l'émotion sans jamais tomber dans l'excès de pathos. Le scénario, écrit par Will Reiser qui s'est inspiré de sa propre expérience, se concentre sur le parcours du personnage principal, à sa vision de la maladie et des relations qu'il entretient avec son entourage. Fourmillant de bonnes idées, le film colle à la réalité tout en se permettant des éclats de génie à l'image de la scène où Adam découvre le diagnostic. Mais le plus percutant reste les performances de la distribution absolument parfaite. Joseph Gordon Levitt incarne Adam dans son plus beau rôle jusqu'à maintenant, livrant une partition d'émotions vertigineuse sans jamais faire une seule fausse note.

 

50503

 

Seth Rogen interprète le meilleur ami avec son humour et sa verve habituelle, avec une palette émotionnelle qui se rajoute dans la dernière partie du film des plus touchantes. La talentueuse Anna Kendrick (remarquée aux côtés de George Clooney dans Up in the Air) rayonne dans le rôle de la thérapeute sans expérience tandis que Anjelica Huston est juste incroyable de justesse dans la peau de la mère qui doit affronter le silence de son fils et la maladie de son mari. 50/50 est une perle rare qui vous fera passer du rire aux larmes sans abuser de la corde sensible, un film qui vous donnera envie de vivre.

 

9.gif

Actuellement en Salles

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires