Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 20:25

badteacher.jpg

 

Cameron Diaz effectue son énième comeback dans cette comédie qui se veut outrancière et trash mais qui ne parvient jamais à réellement atteindre son but. Pourtant, le monde de l'éducation, surtout aux Etats-Unis, regorge de situations pour en faire un film intéressant, drôle et un brin de dénonce. Au lieu de ça, ce Bad Teacher fait dans le faussement méchant et Cameron Diaz est loin d'être crédible dans la peau de la garce sans gêne. Elle a beau y mettre du cœur, son jeu sonne faux et forcé on on y croit pas une seconde. Elle incarne une jeune femme superficielle et attirée par l'argent qui perd tout le jour où son pigeon de mari ouvre les yeux et divorce. Contrainte et forcée de retournée derrière le bureau de l'institutrice, elle va tout faire pour gagner un maximum d'argent afin de financer une nouvelle paire de seins.

 

badteacher2.jpg

 

L'intention du film est clairement de réaliser un pendant féminin au Bad Santa de Billy Bob Thorton, mais là où le modèle était irrévérencieux, drôle, touchant et original à la fois, l'imitation se contente de cumuler les clichés dans un scénario banal et sans surprises. La morale niaise de fin n'arrange rien. Les talents comiques de Jason Segel (How I Met Your Mother) et Justin Timberlake (dans les sketchs du Saturday Night Live) sont sous-exploités. Lucy Punch, en prof rousse et hystérique, s'en sort le mieux. Enfin, il n'y a aucune alchimie entres Cameron Diaz et les enfants de la classe, par ailleurs peu attachants ou charismatiques. On est loin de la bonne ambiance communicative de Rock Academy avec Jack Black par exemple.

 

badteacher3.jpg

 

On ne passe pas un mauvais moment devant Bad Teacher, qui reste un honnête divertissement estival pour peu qu'on ne soit pas trop exigeant. Dommage que la bonne idée de départ ne soit pas totalement assumée et que le tout demeure trop sage et faussement incisif pour réellement marquer. Car il ne suffit pas de filmer Cameron Diaz dire « fuck ! » à tout bout de champs ou fumer des joints, pour être un vrai film irrévérencieux. Peut mieux faire!

 

4.gif

Actuellement en Salles

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Ludwig 09/08/2011 11:11


Hello, vu la semaine derniére, passé un bon moment, Cameron Diaz est extra et Justin à contre-emploi se débrouille de mieux en mieux.
C'et sûr l'histoire n'est pas trés morale, mais c'est un bon moment.