Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 16:30

BatmanYearOne.jpg

 

L'homme chauve-souris a su renaître de ses cendres après la débâcle des films de Joel Schumacher. Depuis le succès critique et publique de Batman Begins et The Dark Knight, le justicier masqué a de nouveau la cote et sa popularité se décline aussi bien sur le grand écran que sur papier, jeu vidéo (Arkham City) ou en film d'animation à l'image de cette dernière production de Warner Animation. Batman : Year One est une adaptation très fidèle du roman graphique éponyme, écrit par Frank Miller (à qui l'on doit 300 ou encore Sin City) qui fera passer un bon moment aux aficionados.

 

BatmanYearOne2.jpg

 

L'animation, au style hybride entre manga et comics, est de bonne facture même si certains mouvements sont saccadés et les incrustations d'éléments 3D font mal aux yeux. L'atmosphère sombre et glauque de Gotham City est bien retranscrite et le ton du matériel original est bien respecté. Le scénario reprend minutieusement le déroulement du roman graphique, suivant le retour de Bruce Wayne et la genèse de Batman parallèlement à l'arrivée du Capitaine Gordon et sa guerre contre la police corrompue. On fait également avec Selina Kyle, prostituée qui deviendra une cambrioleuse agile dans le costume de Catwoman.

 

BatmanYearOne3.jpg

 

On pourra reprocher à ce Batman: Year One d'être trop fidèle à son matériel d'origine, car si le rythme très lent du film et le peu de scènes d'action conviennent très bien aux cases de la bande dessinée, le tout se révèle un peu mou pour tenir en haleine à l'écran. Ne vous laissez pas leurrer par le fait qu'il s'agisse d'un anime, le ton est assez noir et la violence bien présente. Autre regret, le scénario se focalisant sur Bruce Wayne et Jim Gordon, il y a peu de place pour les autres personnages et les vilains charismatiques de l'univers Batman. Ainsi, il est un peu frustrant de ne pas voir le Joker (évoqué à la fin seulement), Poison Ivy ou d'autres illustres ennemis. Batman: Year One et une adaptation parmi les plus réussies de l'univers comics qui s'avère être un honnête divertissement. A voir pour patienter jusqu'au prochain The Dark Knight Rises au cinéma.

 

7-copie-1.gif

En Blu-Ray et en DVD: Printemps 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires