Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:51

0000Battleship

 

Si Hollywood nous a déjà vendu trois films sur des jouets transformables, l'idée d'adapter le jeu de société Touché-Coulé était tout de même encore très cocasse. Et pourtant le réalisateur Peter Berg (Hancock, la série Friday Night Lights) s'est tout de même lancé le défi et a rassemblé un casting de gros bras et ajouté une dose d'extra-terrestres et un scénario d'apocalypse pour livrer Battleship, un blockbuster estival efficace mais vite oubliable. Au large d'Hawaï où la flotte internationale s'est rassemblé pour un festival militaire, une armada de vaisseaux belliqueux venus du ciel menace la Terre d'une invasion violente et destructrice. Trois navires rassemblent leurs forces pour leur tenir tête, avec à leur bord une tripotée de marins prêts à en découdre.

 

000Battleship2

 

Le scénario sent terriblement le réchauffé et la mise en place du récit est laborieuse à coups de dialogues forcés et de clichés éculés (le héros casse-cou, la bimbo blonde à la poitrine prédominante etc...). Mais une fois que la machine de guerre est lancée, la mise en scène nerveuse de Peter Berg tient toutes ses promesses de destructions massives et de feux d'artifices d'explosions. De ce côté là, il rivalise avec les délires de Michael Bay et de Roland Emmerich et nous en en met plein les yeux. Si on met de côté la séquence patriotique avec les vétérans qui frôle le ridicule, le film se targue d'un sens de l'auto-dérision bienvenue dans un genre qui se prend souvent trop au sérieux, qui passe par le jeu de son casting en grande forme.

 

000Battleship3

 

Taylor Kitsch (John Carter) fait une tête brulée des plus charismatiques et parvient sans peine à porter les scènes de bravoures sur ses épaules musclées, face à son grand frère ainé incarné par le toujours aussi sexy Alexander Skarsgård (True Blood, Straw Dogs). La sulfureuse chanteuse Rihanna fait ses débuts d'actrices dans un rôle pas très exigeant qu'elle assume plutôt bien tandis que Liam Neeson bénéficie d'une apparition plutôt anecdotique. Blockbuster bourrin, bête et grandiose s'assumant comme tel avec un second degré plaisant , Battleship est un popcorn movie redoutable d'efficacité mais qui ne marquera pas le paysage de son empreinte. Touché mais pas coulé !

 

7-copie-1.gif

Actuellement en salles

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Kick-Ass Movies 12/04/2012 16:11

La scène ridicule avec les vétérans est aussi celle qui m'a le plus fait tiquer... Mais elle est heureusement suivie par leur préparation au combat sur fond d'AC/DC, ce qui nous remet de suite dans
le bain (et que je considère comme un autre exemple de second degré vis à vis de l'état de blockbuster classique du film, que celui-ci véhicule tout du long par petites touches). Les scènes
d'action sont extrêmement claires et lisibles, ce qui est à mon sens le gros plus de ce superbe film d'action, avec une direction artistique très réussie en ce qui concerne les vaisseaux aliens, et
le budget colossal qui va de pair pour soutenir l'ensemble. L'histoire d'invasion est risible mais on la relègue au second plan dès que l'on voit Taylor Kitsch voler un burrito en mode "panthère
rose" du pauvre, pour la bombe atomique miraculeusement échouée dans ce bar craspec du coin.