Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 00:01

Cars2

 

Les studios Pixar, qui fêtent leurs 25 ans cette année, peuvent se targuer d'un palmarès admirable. En dix films, les artistes du studio à la lampe de bureau ont réussi à chaque fois à recueillir un énorme succès critique et public, faisant rire et pleurer les petits et surtout les grands. Ce mois-ci, ils nous présentent Cars 2, la suite des aventures des bolides de Radiator Springs et le résultat est clairement décevant de la part de ceux qui nous avaient tellement enthousiasmé et ému avec les récents Là-Haut et Toy Story 3. Le crédo de Pixar à propos des suites était de ne pas en faire jusqu'à ce qu'un scénario digne de ce nom apparaissent, et cela s'est amplement vérifié avec les deux suites aux aventures de Woody et Buzz. Seulement sur Cars 2, on sent un peu trop la pression de Disney derrière, qui fort des millions de dollars engrangés par les produits dérivés du premier film, a voulu capitaliser sur la franchises des voitures parlantes. Et ça s'en ressent sur la qualité du film.

 

Cars22

 

Flash McQueen et Martin partent faire le tour du monde quand le premier prend part à une course internationale à travers le Japon, la France, l'Italie et le Royaume Uni tandis que le second est impliqué malgré lui dans une affaire d'espionnage aux côtés de Finn McMissile, une voiture qui a toutes les options et surtout la classe, doublée par Michael Caine en version originale. Techniquement, le savoir-faire Pixar est intact. Les images sont justes magnifiques et la recherche artistique demeure très riche, comme en atteste la foule de petits détails automobiles disséminés dans les paysages et les monuments parcourus. En 3D, le dépaysement est total quand les milliers de néons de Tokyo s'allument ou quand les bolide traverse une carte postale méditerranéenne plus vraie que nature. L'animation est au top et la mise en scène dynamique ne lésine pas sur la pyrotechnie grâce aux nombreuses scènes d'action au style très James Bond, que la partition inspirée de Michael Giacchino souligne admirablement.

 

Cars222

 

Mais voilà, quand on s'appelle Pixar, le simple divertissement ne suffit plus. Au delà de l'action qui en met plein la vue (surtout en 3D) et les vannes très lourdes du personnage de Martin (qui a pris trop d'importance depuis le premier film, quitte à en devenir lourdingue!), il manque les ingrédients qui avaient fait le succès des précédents film du studio. Cars 2 manque cruellement d'émotion et ne propose qu'un niveau de lecture alors que le scénario s'étire inutilement en complexité. Sur la ligne d'arrivée, Cars 2 est un honnête divertissement d'action qui fera le bonheur des jeunes spectateurs qui seront forcément ébahis devant ces bagnoles bourrées de gadgets et en réclameront certainement les jouets. La profondeur et la poésie qui nourrissaient les précédents films de Pixar sont hélas absentes et on ne peut qu'être impatient de découvrir Rebelle l'année prochaine, un projet original dont le teaser plus qu'excitant est projeté avant Cars 2, et qui devrait tenir ses promesses, on l'espère!

 

5.gif

Sortie en Salles: 27.07.2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires