Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 09:00

000HappyFeet

 

Cinq ans après leurs premiers pas de danse sur la banquise, le réalisateur George Miller offre à ses manchots une suite enthousiasmante de l'original, qui sans révolutionner le genre offre des scènes ambitieuses et des numéros visuels réjouissants, avec toujours un message écolo qui ne fait jamais de mal (le film évoque la fonte des glaciers, les marées noires...). Dans Happy Feet 2, Mumble (toujours doublé par Elijah Wood) est le papa d'Erik, poussin réservé et moins doué pour la danse que son père. Alors que ce dernier s'enfuit et prend pour modèle un macareux se faisant passer pour un pingouin volant, Mumble doit réunir les nations de manchots pour venir en aide à la colonie des Empereurs, pris au piège par un iceberg.

 

000HappyFeet2

 

Le charme agit toujours quand il s'agit de voir ces volatiles esquisser des pas de danse et s'époumoner sur des reprises de standards de la musique avec une verve contagieuse. La chanteuse Pink, qui prête sa voix à l'un des personnages, est la caution mélomane du film. L'animation est soignée et l'attention au détail est bluffante : des plans larges de banquise vertigineux au gros plans sur des flocons de neige ou du duvet des jeunes oisillons, l'infiniment grand et l'infime sont gérés de main de maître par le cinéaste. Ce dernier se laisse d'ailleurs aller à des mouvements de caméra spectaculaires, virevoltant dans la foule des manchots dansants ou plongeant dans un banc de krills pendant une attaque de baleine.

 

000HappyFeet3

 

Si le film offre son lot de nouveaux personnages hauts en couleurs, à l'image de Sven (doublé par Hank Azaria qui rivalise de drôlerie avec Robin Williams, la voix de Ramon) ou d'un éléphant de mer roublard, la palme revient à Brad Pitt et Matt Damon qu'il est jouissif d'entendre dans la peau d'un tandem de deux crevettes, hilarantes dans leur quête de reconnaissance dans la chaîne alimentaire. Les deux comédiens ont enregistré leurs dialogues ensemble (ce qui est rare de nos jours pour un film d'animation) et cela s'en ressent à l'écran, sans compter qu'ils bénéficient des meilleures répliques et des vannes les plus drôles. On pourrait reprocher au film un scénario qui a tendance à s'éparpiller dans trop de trames à la fois, mais cela ne suffit pas pourbouder votre plaisir face à ce spectacle aussi agréable avec aux messages efficaces et pas lourdingues.

 

7-copie-1.gif

Sortie en salles: 07.12.11

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires