Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:00

HP71.jpg

 

David Yates n'a pas réalisé les meilleurs opus de la saga, pourtant c'est à lui qu'a échoué la lourde tâche de mettre en scène l'acte final des aventures d'Harry Potter, et cela en deux parties. Un job dangereux puisqu'il est attendu au tournant par des millions de fans et de cinéphiles à travers le monde, il n'a pas le droit à l'erreur. Avec cette première partie d'Harry Potter & les Reliques de la Mort, le cinéaste s'en sort avec les honneurs même si il a du mal à se défaire de quelques défauts qui s'accrochent.

 

HP72.jpg

 

Après la mort de Dumbledore, on retrouve donc Harry, Hermione et Ron dans leur quête pour détruire Voldemort, lequel rassemble ses forces pour anéantir le jeune sorcier. Ils évoluent dans un monde en plein chaos où la dictature des Mangemorts commence à faire régner la terreur dans le monde des Sorciers et des Moldus, une atmosphère oppressante et sous tension très bien rendue dans le film. Cette première partie du film se concentre sur la mission du trio pour retrouver les Horcruxes, secret de l'immortalité de Voldemort, une partie qui se déroule totalement en dehors de Poudlard, un peu déroutant au final de ne pas pénétrer dans l'un des symboles forts de la saga. Côté mise en scène, David Yates semble plus inspiré (en même temps avec un tel matériel de base, difficile d'en faire quelque chose d'ennuyeux, ou alors on s'appelle Ron Howard!) et maîtrise beaucoup mieux les scènes de bravoures avec même quelques effets de style bien sympas, même si certains ont un air de déjà-vu (la poursuite dans les bois). A noter aussi, le conte des trois frères narré par Hermione est un joli moment d'animation. Malgré si l'univers résolument noir du film, les scénaristes se sont permis quelques notes d'humour, dont notamment une référence à Twilight bien trouvée.

 

HP73.jpg

 

Quelques défauts subsistent hélas dans la réalisation de Yates. Le réalisateur étire des scènes à outrance, ce qui donne des longueurs qui aurait pu être évitées, surtout dans les scènes où les héros se cachent dans les bois. Du côté du casting, Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint son au centre du film et livrent des performances très matures et convaincantes. Harry, Hermione et Ron n'ont plus de secrets pour eux et les scènes où la relation des personnages est mise à rude épreuve, en sont l'illustration probante. A côté d'eux, le reste de la distribution fait plus figure d'apparitions mais il reste plaisant de revoir des têtes connues de la saga ( Dobby...) dans ce film.Au final, Harry Potter & les Reliques de la Mort – Partie 1 est plutôt une réussite qui annonce un acte final mémorable. On ne peut tout de même s'empêcher de penser à ce qu'aurait pu être le film si un réalisateur avec une réelle patte s'y était frotté. Quitte à faire revenir Alfonso Cuaron, à qui l'on doit le volet le plus réussi (à mes yeux), Harry Potter & le Prisonnier d'Azkaban. Vivement juillet quand même ! 

 

7-copie-1.gif

Dans les salles le 24 Novembre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Goodas... 26/12/2010 17:07


Je n'ai pas compris l'interet de le faire en deux parties... Car cette première partie est mollasse, il ne se passe rien pendant une bonne partie du film... J'avais l'impression d'être dans " Harry
Potter fait du camping en foret" ... Je suis très déçu, encore une question de fric, ca m'agace, d'autant plus avec la demie heure de pub qu'il y avait avant...


Floworld 25/11/2010 03:18


Intéressante cette critique... Je viens de le voir et j'ai beau essayer de me souvenir, quelle est donc cette fameuse référence à Twilight?


Chloé BouduCon 21/11/2010 15:40


Mais dis moi comment tu fais pour voir les films avant les autres chanceux?
c'est quoi ton joli métier? ;)