Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 09:00

paranorman.png
Les studios Laika s’étaient fait remarqués il y a quelques années avec leur premier film, Coraline, un petit bijou d’animation image par image réalisé par Henry Selick empreint d’une atmosphère fantastique délicieuse. Cette année, c’est sous l’égide de Sam Fell et Chris Butler qu’ils dévoilent L’Etrange Pouvoir de Norman (titre V.O plus efficace et court: ParaNorman), un film réjouissant et bourré de références aux films d’horreur doublé d’une jolie morale traitée avec finesse. Norman est un jeune collégien marginal doté de pouvoir pas commun de parler avec les morts. Mais quand la ville est envahie par des zombies et victime d’une lointaine malédiction, il est le seul à pouvoir sauver la mise.

 

paranorman2.png

 

Dès le premier écran titre, on sent que les créateurs et les artistes qui ont bossé sur le film sont des passionnés. Les références au genre sont nombreuses et variées (de John Carpenter aux films de monstres d’Universal, en passant par La Nuit des Morts Vivants) et l’animation en stop motion n’a jamais été aussi belle. Le look des personnages est tordant et la musique de Jon Brion épouse harmonieusement les images hautes en couleur du film. L’une des grandes forces du film réside dans le traitement des thèmes tels que le droit à la différence, le bullying, la discrimination, tout en finesse et à travers une revisite subtile des codes du film d’horreur. L’humour est plutôt osé et lance des piques sur la société, et lorgnerait plus vers les Simpson et Family Guy que vers le bon enfant.

 

paranorman3.png

 

Doublé par le jeune Kodi Smit-McPhee, Norman est un personnage attachant entouré d’une galerie de protagonistes déjantés: son ami enrobé Neil drôle et touchant (doublé par Tucker Albrizzi), sa grande sœur bimbo (la voix d’Anna Kendrick), le grand frère baraqué de Neil et le voyou du collège Alvin, respectivement doublés par Casey Affleck et Christopher Mintz-Plass qui ont visiblement du s’éclater. On pardonnera le rythme un peu lent par moment et le montage épisodique du film car au final, L’Etrange Pouvoir de Norman est un charmant hommage aux films d’horreur qui peut se targuer d’avoir des séquences visuellement splendides et juste ce qu’il faut d’émotion et une touche d’humour irrésistible. Un coup de cœur animé à ne pas manquer.

 

critique: Jonathan Rabeute

9.gif

Sortie en salles: 22.08.2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Paul 23/08/2012 12:07

Après une si belle critique et de tels commentaires, je n'ai qu'une chose à dire : Je vais aller le voir !

chandleyr 21/08/2012 10:22

Définitivement une des plus belles surprises ds le domaine de l'animation pour 2012. Au delà du pari totalement fou, c'est la créativité du scénario qui m'a fait plaisir. Gros kiff.

Indépendance Royale 09/08/2012 17:42

j'attends sa sortie... j'avoue que je commence à m'impatienter ! plus que 13 jours !
stéphanie