Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 18:32

 

narnia3.jpg

 

Après que Disney ait renoncé à la franchise après la déception du Prince Caspian en 2008, c'est la Fox qui s'est associé à Walden Media pour produire le troisième volet du Monde de Narnia: L'Odyssée du Passeur d'Aurore. Le réalisateur change aussi, exit Andrew Adamson et bienvenue à Michael Apted, et on ne peut pas dire que le changement soit brillant. Le charme du premier épisode est définitivement envolé. La réalisation est sans génie, les scènes de bravoure se succèdent sur un rythme répétitif et on se lasse vite de cette odyssée dans les océans du monde de Narnia. Les acteurs sont fades avec une mention particulière pour la petite Lucy qui alterne trois grimaces pendant deux heures. Ben Barnes a gagné un six poils sur le menton et autant en charisme, mais il n'a pas les épaules pour porter un grand film épique (son discours pour motiver les troupes avant la bataille est risible).

 

narnia32.jpg

 

Le seul qui surnage dans ce radeau médusé, c'est le jeune Will Poulter (découvert dans l'excellent Son of Ranbow) qui joue l'horripilant cousin Eustache, jouissif dans son interprétation, il est le poil à gratter bienvenu dans ce raz-de-marée de bons sentiments à la limite de l'overdose. Et la morale catholique lourdingue et redondante n'arrange rien. Reste de belles images et de beaux paysages dont l'immersion est accentuée par l'usage de la 3D. Seul le box-office dira si Disney se mordra les doigts d'avoir renoncé à la franchise Narnia, car qualitativement, la souris ne devrait avoir aucun regrets tant cet épisode est fade.

 

4.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires