Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 15:12

mib-copie-1.jpg

 

Costards bien repassés, lunettes noires sur le nez, extra-terrestres infiltrés et visqueux, ils n'ont rien oubliés pour ce troisième épisode des aventures des hommes en noir qui offre un honnête divertissement mais n'arrive pas à reproduire le fun et la magie du premier volet. Dans Men in Black 3 on retrouve l'agent J (Will Smith) qui se la joue Marty McFly en remontant le temps pour tenter d'empêcher un biker alien de tuer son partenaire (Tommy Lee Jones).

 

mib2-copie-1.jpg

 

C'est donc en 1969 que la majorité de l'intrigue se déroule, bénéficiant au passage d'une reconstitution sympathique, des décors aux costumes en passant par le look rétro des aliens bien trouvés. Le scénario n'offre pas grand chose de bien original ou d'excitant à part la toute fin du film qui offre une nouvelle profondeur au duo. A part ça, les scènes d'action sont banales et peu nombreuses au détriment d'un humour qui tombe souvent à plat. Will Smith cachetonne et cabotine et le numéro qu'il nous servait il y a quinze ans fonctionne résolument moins bien et est limite ringard. Tommy Lee Jones et Emma Thompson sont à la limite de la figuration tandis que Jermaine Clement tente tant bien que mal à exister sous le maquillage très réussi du méchant Boris L'Animal (qui a apparemment bien trop de soirées disco à son compteur).

 

mib23.jpg

 

Celui-ci qui s'en sort le mieux est Josh Brolin, incarnant l'agent K dans ses jeunes années. Il a su capter les expressions de Tommy Lee Jones tout en s'appropriant le personnage. On retient également l'excellent boulot de Rick Baker sur le design de la riche faune galactique qui peuple le film. On ne l'attendait pas vraiment avec impatience, Men in Black 3 s'avère être une énième tentative de raviver une franchise un peu oubliée. Loin d'être aussi inspiré qu'à ses débuts, Barry Sonnenfeld livre un popcorn movie divertissant mais un peu mollasson.

 

5.gif

Actuellement en salles

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires