Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 00:01

0000MI43

 

Brad Bird, réalisateur issu de l'industrie de l'animation à qui l'on doit des perles du genre telles que Le Géant de Fer et Ratatouille, était un choix audacieux pour mettre en scène le quatrième volet des aventures d'Ethan Hunt. Mais les producteurs, Tom Cruise et J.J Abrams, avaient encore en tête les incroyables scènes d'action des Indestructibles quand ils lui ont confié les rênes de Mission Impossible: Protocole Fantôme. On retrouve le héros dans une très mauvaise posture, l'agence Mission Impossible a été discréditée suite à un complot l'impliquant dans un attentat contre le Kremlin. C'est donc privé de ressources qu'Ethan Hunt se lance dans une quête pour déjouer les nouvelles menaces terroristes et laver l'image de l'agence, mais en compagnie d'une équipe de choc.

 

0000MI42

 

Il faut dire que Tom Cruise s'est bien entourée pour cette nouvelle mission: la divine Paula Patton assure la dose de glamour et de sensualité dans écrin de femme fatale, Simon Pegg revient apporter son sens de l'humour qui fait toujours mouche tandis que Jeremy Renner confirme son statut de nouvelle action star hollywoodienne avec une nuance bienvenue. Brad Bird quand à lui, a su apporter son savoir-faire et ses techniques issues de l'animation pour sublimer l'action démentielle du film. Ainsi, la caméra est dynamique, le montage est fluide et percutant, les plans sont minutieusement choisis et chaque détail compte pour construire des scènes de bravoure absolument enivrantes.

 

0000MI45.jpg

 

À chaque épisode, le héros relève de nouveaux défis plus fous les uns que les autres et dans ce nouvel opus Tom Cruise s'est surpassé. Il escalade en effet les parois de la plus haute tour du monde (Burj Khalifa à Dubaï) le tout filmé par une caméra IMAX qui donne le vertige, et ce n'est pas la seule bonne idée. Une course-poursuite au milieu d'une tempête de sable peut se targuer de proposer de la nouveauté dans le monde du film d'action, même si certains effets numériques dénotent. Les scènes d'infiltration sont également maîtrisées et sont aussi palpitantes grâce à une armada de gadgets (parfois invraisemblables mais ça fait partie des ingrédients incontournables de la série) et un sens de la mise en scène infaillible. Sans oublier la partition de Michael Giacchino; toujours très inspiré et qui s'approprie le thème culte de la série avec une aisance stylée.

 

0000MI41

Même si ils sont généralement plus développés que dans les précédents volets, les personnages manquent de de profondeur et les dialogues sont parfois légers et manquent de naturel. Les aficionados savoureront les clins d'œil à la série originale et les retours de certains visages connus. En insufflant sa maîtrise de l'action et son style très animé, Brad Bird délivre un film palpitant et efficace aux scènes d'action résolument fun qui ne manque pas de cachet. Si Tom Cruise continue de choisir des auteurs aussi talentueux pour perpétuer la franchise, Mission Impossible n'est pas prête de s'autodétruire, et c 'est tant mieux.

 

8-copie-1.gif

Sortie en salles: 14.12.11

Désormais disponibe en Blu-Ray et DVD

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Les meilleurs films 09/12/2011 11:31

Il faut croire qu'il y a du progrès dans les missions impossibles. Ce n'est pas plus mal !