Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 19:15

sexlist.jpg

 

Dans la famille des comédies romantiques débridées et au titre français contenant forcément le mot « sexe » (alors que le titre en version originale n'y fait pas allusion, public français de pervers?) qui ont investies les salles de cinéma cette année (Sexe Entre Amis, Sex Friends), [S]ex List est peut-être la plus réussie. Complexée d'être une traînée par son magazine féminin qui la culpabilise d'avoir couché avec vingt personnes dans sa vie, Delilah décide de partir à la recherche de son futur mari parmi ses ex. Elle est épaulée dans sa quête par son séduisant voisin de palier, tombeur de ces dames et enquêteur sur les bords.

 

sexlist2.jpg

 

Le principal atout du film réside dans le choix de donner le premier rôle à Anna Faris, comédienne trop rare au cinéma malgré son talent et son charisme. Elle insuffle dans son personnage une fraîcheur bienvenue dans le paysage des comédies U.S, moins lisse, plus naturelle et attachante. Elle est simplement irrésistible de drôlerie, comme dans cette scène où elle passe de l'accent britannique à celui de Borat pour reconquérir un ex anglais, mais également émouvante. Chris Evans, nu ou presque nu pendant plus de la moitié du film (mais qui s'en plaindra?), confirme qu'il n'est pas qu'un physique et que la comédie lui va plutôt bien (il avait déjà prouvé son humour dans Scott Pilgrim vs. The World et Le Journal d'une Baby-Sitter). A noter également un défilé de caméos sympathiques: Zachary Quinto (Star Trek), Andy Samberg (Saturday Night Live) ou Martin Freeman (Love Actually) font une apparition.

 

sexlist3.jpg

 

Au delà des performances sympathiques des comédiens, le film se suit sans déplaisir mais manque cruellement de mordant. Car comme d'habitude avec ce genre de comédie, [S]ex List se veut faussement provocateur en voulant montrer des paires de fesses et des dialogues un peu crus, mais finit par tomber dans les clichés et une fin heureuse prévisible dès le début. D'autant plus que le scénario, même si il réserve son lot de bonnes idées et de scènes marrantes, tend à tirer en longueurs pour pas grand chose au final: franchement les filles, si vous aviez un mec gaulé comme Chris Evans qui se baladait tout le temps à poil devant votre porte, perdriez-vous vraiment du temps à aller voir ailleurs? Une comédie à réserver aux amateurs du genre peu regardants ou aux fans d'Anna Faris.

 

6.gif

Sortie en Salles: 05.10.11

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires