Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 00:56

friendsbenefits.jpg

 

Quelques mois après Sex Friends, il faut croire qu'Hollywood ne pense qu'à ça car voilà que Sexe Entre Amis débarque dans nos salles. Le scénario est sensiblement le même, après la rupture de trop, deux jeunes adultes passent un pacte pour assouvir leurs besoins charnels sans pour autant tomber amoureux et entretenir une relation sérieuse. Bref, du sexe à la carte et rien que le sexe.

 

benefits2.jpg

 

Il va sans dire que Justin Timberlake, dont la carrière cinématographique décolle depuis The Social Network, et Mila Kunis font un très joli couple et que vos yeux ne vous renieront pas devant leurs scènes d'amour convaincantes. Le premier incarne un jeune web designer plein de charisme tandis que la seconde interprète la jeune femme moderne à la langue bien pendue, et les deux font preuve d'une complicité qui traverse l'écran. Dans les seconds rôles, on retrouve Woody Harrelson qui fait dans la caricature quand il s'agit de jouer un collègue gay du héros, la prestation de Richard Jenkins est de l'ordre de l'anecdotique tandis que Patricia Clarkson est éblouissante d'extravagance dans le rôle de la mère fêtarde de Jamie.

 

benefits23.jpg

 

A la manière d'un Scream pour les films d'horreur, les deux protagonistes aiment à critiquer les codes du film romantique, notamment à travers un faux long-métrage qu'ils visionnent à la télévision, mettant en scèneJason Segel et Rashida Jones. Le problème est que le film en lui même tombe dans les pièges qu'il critique. Faussement débridé, Sexe Entre Amis prend des chemins bien balisés par le genre romantique dans lesquels les sentiments prennent le dessus. Passé la fraîcheur du début, l'ennui s'installe à la moitié, la faute à des sentiments forts de déjà-vu.

 

5.gif

Actuellement dans les Salles

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires