Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 00:01

SixthSense.jpg

 

Avant de se perdre dans les méandres de la médiocrité avec Le Dernier Maître de l'Air, Phénomènes ou encore La Jeune Fille de l'Eau, M. Night Shyamalan était un jeune scénariste inventif qui a scotché l'industrie avec son premier grand film en 1999 (ses deux premiers longs-métrages étant passés inaperçus). Avec Sixième Sens, Hollywood découvrait une nouvelle manière de raconter une histoire, de mettre en scène la peur et surtout, le concept du twist final, maintes fois imité depuis. Partant d'un concept de base simple mais prenant, un psychiatre suit un enfant de neuf ans qui a la faculté de voir les morts, le cinéaste et également scénariste aborde des thèmes qui lui sont chers et que l'on retrouvera dans sa future filmographie tels que la mort, la foi et les phénomènes paranormaux.

 

SixthSense2.jpg

Réalisé avec un budget dérisoire de 40 millions de dollars, Sixième Sens parvient à donner au spectateur de véritables moments d'effroi avec une inventivité à l'épreuve des moyens. La mise en scène est minutieuse et tire profit de chaque ombre, chaque mouvement de caméra et de chaque changement d'angles pour arriver à son but. Une ingéniosité qui prend tout son sens à la deuxième vision, une fois le twist révélé. Le réalisateur a également démontré sa capacité à créer une atmosphère pesante, envoûtante en choisissant la ville historique de Philadelphie, dont chaque maison semble hantée par une histoire riche de plusieurs centaines d'années, et en invitant le talentueux James Newton Howard pour écrire le score, à la fois discret et vibrant.

 

SixthSense3.jpg

Si la virtuosité du cinéaste est indéniable, la véritable révélation du film est sans nulle doute la performance d'Haley Joel Osment, alors âgé de onze ans. Habité, juste et émouvant, le jeune comédien rivalise avec ses aînés et impressionne la critique et le public. Bruce Willis, loin des pétarades des films d'action dont il est plus familier, étonne en élargissant sa palette d'émotions et délivre une interprétation subtile et tout en retenue. Les femmes ne sont pas en reste, avec Toni Collette qui parvient à vous bouleverser en deux secondes et Olivia Williams qui joue la femme délaissée. Avec Sixième Sens, M. Night Shyamalan a réveillé les studios d'Hollywood en rapportant plus de 650 millions de dollars de recette à travers le monde pour un budget dérisoire, mais surtout en proposant un script efficace et original parfaitement mis en images par un réalisateur inspiré. Un chef-d'œuvre qu'il n'aura égalé qu'avec Incassable, avant de sombrer dans une incompréhensible descente aux enfers artistique.

 

9.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires