Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 10:18

0000streetdance2.jpg

 

Les films de danse ne brillent généralement pas par l'originalité de leurs scénarios, ni de l'interprétation de leurs têtes d'affiche, mais se rattrapent souvent par une mise en scène efficace des numéros musicaux. Street Dance 2 3D ne fait pas exception à la règle et propose un divertissement honnête qui n'enthousiasmera guère que les amateurs de danse. Après s'être fait humilié sur la piste par le groupe Invincible dans le précédent opus, Ash part en Europe recruter les meilleurs danseurs du vieux continent pour sa revanche.

 

0000streetdance22.jpg

 

Suivant les étapes d'un scénario prévisible, le héros tombe amoureux de la jolie danseuse de salsa, un clash des différentes cultures laisse place à une union qui fera des étincelles et une bonne dose de compétition virile et de corps suintants pendant l'effort. Côté acting, George Sampson reprend son rôle sans transcender l'écran,Tom Conti s'en sort mieux dans la peau de l'oncle de l'héroïne, incarné par Sofia Boutella qui est beaucoup plus à l'aise avec son corps qu'avec son jeu d'acteur. Car de ce côté là, l'ex-danseuse de Madonna assure et offre des prouesses enflammées sur une bande originale mêlant les influences latines et hip-hop très efficace.

 

0000streetdance23.jpg

 

Le montage et la mise en scène très clipesques mettent les mouvements et les chorégraphies à l'honneur et le réalisateur ne fait pas dans la demi-mesure concernant les effets de style. La 3D est plutôt inutile et n'offre rien aux séquences déjà pleine d'énergie. Street Dance 2 3D est un pur produit destiné à un public de connaisseurs auquel il manque une certaine ambition et de vrais comédiens en plus de bons danseurs. Ceux et celles qui ont passé un bon moment devant le premier film ne seront pas déçus et c'est bien là l'essentiel en fin de compte.

 

4.gif

Sortie en salles: 09.05.2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires