Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 00:01

Super.jpg

 

Loin des grands spectacles d'action d'un Iron Man ou d'un Dark Knight, Super aborde le thème des superhéros avec un regard inédit et une atmosphère résolument indé. Pour sauver sa junkie de femme (Liv Tyler, qui ne semble pas vieillir) des griffes d'un dealer aussi charismatique qu'impitoyable (Kevin Bacon), Frank décide de se lancer dans une carrière de justicier masqué, après avoir eu une révélation en regardant un épisode d'une série ridicule sur un héros super catholique. Sur son chemin, il croise celui d'une jeune brunette geek et surexcitée qui deviendra son acolyte.

 

super2.jpg

 

A la manière d'un Kick-Ass, il combat l'injustice et les bad guys avec une grande ferveur et armé d'une clé à molette (une scène particulièrement jouissive le montre en train de dérouiller un couple de resquilleurs dans une file d'attente, on en a tous rêvé non?). La caméra tremblotante, les idées visuelles colorées et originales, et les dialogues riches et bien écrits donnent une ambiance de film indépendant des plus agréables. Le comédien principal, Rainn Wilson (connu pour son rôle dans la version U.S de The Office), porte le film en livrant une performance à la fois drôle et sensible, toujours très juste dans les émotions. La craquante Ellen Page laisse ici parler son côté hystérique et ça lui va comme un gant.

 

super3.jpg

 

Sans être grandioses, les scènes de bravoure sont efficaces et vous arrachent des rires en plus. On regrettera le final qui frôle le grand-guignol et qui dénote un peu trop du reste du film. Le message d'auto-justice est également un peu limite et le ton un brin moralisateur de cette dernière partie. Néanmoins, Super offre une nouvelle vision intéressante sur un thème déjà bien balisé ces dernières années, à coups de bonnes idées et de jolies performances d'acteurs.

 

7-copie-1.gif


SuperBluRayBanner.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires