Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 14:50

winterbone.jpg

 

La révélation de l'année a des airs de Clint Eastwood au féminin dans ce film dramatique situé dans les recoins les plus sombres de l'Amérique. La jeune Jennifer Lawrence incarne Ree, l'héroïne de Winter's Bone qui vit dans une cabane de l'Orzak et dans laquelle elle élève ses jeunes cadets et sa mère. Comme si son quotidien n'était pas assez déprimant, elle doit en plus partir à la recherche de son père, dealer de méthanine rattrapé par la justice, qui si il ne se présente pas à la barre dans trois jours fera perdre à sa famille logement et revenus. Commence alors une odyssée dans les décors glauques d'une Amérique qui est plus souvent cachée que vantée, sur lequel plane ne atmosphère pesante où les rayons du soleil ne perce quasiment jamais et où les habitants semblent s'être abandonnés à une (sur)vie morose bercée par la drogue et la difficulté de leur quotidien.

 

winterbone2.jpg

 

La réalisatrice Debra Granik filme cette quête avec une simplicité qui souligne les interprétations de ces comédiens (professionnels et amateurs), dont chaque regard, chaque réplique est importante. Elle rend un poignant hommage à ses femmes qui dirigent tant bien que mal leur propre vie ainsi que celle de ceux qui les entourent, dans un environnement hostile et un brin barbare. Le rythme est lent mais ce n'est pas un défaut dans ce cas tant il permet de s'attarder sur le travail sur la photographie remarquable. On retiendra également les performances du casting admirable, à commencer par Jennifer Lawrence toute en retenue et dont la carapace s'effrite à quelques reprises avec une belle émotion. On notera également l'interprétation de John Hawkes, nommée aux Oscars. Primé au festival de Sundance, Winter's Bone n'est pas un film facile, le rythme lent et l'ambiance résolument glauque déconcerteront bien des spectateurs, mais c'est surtout une plongée parfaitement maîtrisée dans un monde peu connu et à la rencontre de personnages assez inédits. Une expérience!

 

7-copie-1.gif

Sortie dans les salles: 02.03.2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires