Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:01

CALLMEFITZ.jpg

 

Jason Priestley se coltine l'image de l'adolescent au brushing impeccable depuis le succès de la série Beverly Hills dans les années 90. Depuis l'arrêt de cette dernière, le comédien s'est essayé à d'autres registres sans succès (des petits rôles dans Haven ou Tru Calling), Brandon Walsh lui collait à la peau. Jusqu'à ce que le scénario de Call Me Fitz n'atterrisse sur son bureau, une série dont le héros est un vendeur de voitures sans scrupules porté sur l'alcool et les femmes. Une occasion en or pour briser son image lisse et de revenir sur le devant de la scène. Et on peut dire que le comédien (et son agent) a eu du flair car deux saisons ont déjà été diffusées aux États-Unis sur la chaîne HBO et deux autres sont déjà en préparation.

 

CALLMEFITZ2.jpg

 

Les deux premiers épisodes qui nous avaient été présentées il y a quelques semaines plantaient bien le décor de cette série et de ses personnages. Fitz est un type arrogant qui passe plus de temps à boire, fumer et forniquer que de travailler et quand il le fait, il n'a aucune valeur et n'hésiterait pas à vendre une voiture à un aveugle. Quand un de ses clients se retrouve plongé dans le coma par sa faute, il reçoit la visite d'un nouveau vendeur qui se présente comme sa conscience dont la mission est de remettre Fitz dans le droit chemin. Une mission impossible tant le type est politiquement incorrect. Moins trash que ce qu'il laisse paraître à travers ses dialogues incisifs, Call Me Fitz s'avère très agréable à regarder.

 

CALLMEFITZ3.jpg

 

Le format court (26') est bien adapté aux intrigues, l'ambiance jazzy qu'apporte la musique de Matt Dusk et la galerie de personnages attachants sont autant d'atouts prometteurs pour la suite, même si on note quelques longueurs dans la mise en scène qui gagne à être plus inspirée et audacieuse. Visiblement, Jason Priestley s'amuse et prend du plaisir à incarner cet antihéros qu'on se plaît à détester. Une série pleine de promesses !

 

Notre interview de Jason Priestley: cliquez ici

Actuellement diffusée sur Série Club

et disponible en coffret DVD chez Wild Side Video

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Série
commenter cet article

commentaires