Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 00:01

Trente après, Grease reste un incontournable pour tous les spectateurs avides de retourner dans les années 50, le temps d’une comédie musicale diablement efficace. Malgré des critiques assassines lors de sa sortie, Grease a remporté un succès phénoménal à travers le monde et au fil des années. Et il n’est pas difficile de voir pourquoi. Si le scénario est un peu niais et les personnages stéréotypés, le film se rattrape aisément sur l’énergie déployé par le casting dans les numéros musicaux dynamiques. John Travolta, alors fraîchement sorti de La Fièvre du Samedi Soir, confirme ses talents de danseur et d’acteur en incarnant Danny Zuko, un jeune rebelle en blouson noir qui s’éprend de la belle mais sainte-nitouche  Sandy pendant les vacances d’été. Cette dernière est jouée par Olivia Newton-John qui a trouvé avec ce personnage, le rôle d’une vie.


Les chansons résonnent encore aujourd’hui, alternant balades à fort taux de guimauve (Sandy), rocks énervés (Greased Lightenning) ou des sons plus discos. Grâce à la mise en scène soignée et les chorégraphies débordantes d’énergie, certaines scènes sont de l’ordre du culte : Summer Nights qui met en place les personnages et leurs histoires en quelques minutes,  You’re the One That I Want et son décor de fête foraine parfaitement utilisée, We Go Together et sa démentielle chorégraphie etc… Il faut aussi ajouter le plaisir de se fondre dans les codes visuels et les clichés des années 50, synonyme d’insouciance et de bonne humeur à travers les jukebox, les milkshakes, les coupes gominés des garçons, les jupes bigarrées des filles, les belles voitures… Avec ses répliques faciles et son kitsch charmant, Grease est un excellent remède contre la morosité, dont les mélodies et les numéros de danse vous feront à coups sûrs retrouver le sourire.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 09:32

rockofages.png

 

Ce n'est pas parce que Burlesque fut un désastre public et critique qu' Hollywood va si vite abandonner le genre de la comédie musicale. Et tant mieux pour les amateurs comme moi. La preuve, Adam Shankman, qui nous avait livré l'efficace et jouissif Hairspray en 2007, concocte en ce moment même son nouveau projet. Il s'agit de l'adaptation du musical Rock of Ages qui connaît un énorme succès à Broadway. Décrit comme un Mamma Mia pour les mecs, l'histoire suit un couple et leurs tribulations romantiques rythmés par des tubes rock des années 80 des groupes Bon Jovi, Journey, Styx ou encore Poison.

 

rockofages2.jpg

 

Actuellement sur le tournage de Mission: Impossible – Ghost Protocol, Tom Cruise aurait accepté de rejoindre le casting de Rock of Ages et incarnerait Stacee Jaxx, l'arrogant mais charmant rockstar à l'apogée de sa carrière. Le comédien a d'ailleurs applaudi le spectacle le 19 février dernier à Los Angeles et a rendu visite aux artistes en coulisses à l'entracte (photo ci-dessus). Tom Cruise rejoindrait Alec Baldwin, Russell Brand et Anne Hathaway qui sont également en négociations pour rejoindre le tournage qui devrait commencer en mai prochain. Un projet plutôt enthousiasmant non ?

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 14:50

winterbone.jpg

 

La révélation de l'année a des airs de Clint Eastwood au féminin dans ce film dramatique situé dans les recoins les plus sombres de l'Amérique. La jeune Jennifer Lawrence incarne Ree, l'héroïne de Winter's Bone qui vit dans une cabane de l'Orzak et dans laquelle elle élève ses jeunes cadets et sa mère. Comme si son quotidien n'était pas assez déprimant, elle doit en plus partir à la recherche de son père, dealer de méthanine rattrapé par la justice, qui si il ne se présente pas à la barre dans trois jours fera perdre à sa famille logement et revenus. Commence alors une odyssée dans les décors glauques d'une Amérique qui est plus souvent cachée que vantée, sur lequel plane ne atmosphère pesante où les rayons du soleil ne perce quasiment jamais et où les habitants semblent s'être abandonnés à une (sur)vie morose bercée par la drogue et la difficulté de leur quotidien.

 

winterbone2.jpg

 

La réalisatrice Debra Granik filme cette quête avec une simplicité qui souligne les interprétations de ces comédiens (professionnels et amateurs), dont chaque regard, chaque réplique est importante. Elle rend un poignant hommage à ses femmes qui dirigent tant bien que mal leur propre vie ainsi que celle de ceux qui les entourent, dans un environnement hostile et un brin barbare. Le rythme est lent mais ce n'est pas un défaut dans ce cas tant il permet de s'attarder sur le travail sur la photographie remarquable. On retiendra également les performances du casting admirable, à commencer par Jennifer Lawrence toute en retenue et dont la carapace s'effrite à quelques reprises avec une belle émotion. On notera également l'interprétation de John Hawkes, nommée aux Oscars. Primé au festival de Sundance, Winter's Bone n'est pas un film facile, le rythme lent et l'ambiance résolument glauque déconcerteront bien des spectateurs, mais c'est surtout une plongée parfaitement maîtrisée dans un monde peu connu et à la rencontre de personnages assez inédits. Une expérience!

 

7-copie-1.gif

Sortie dans les salles: 02.03.2011

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 15:35

O00scarGroup.jpg

 

Le Discours d'un Roi est le grand gagnant de la dernière cérémonie des Oscars en remportant les statuettes les plus prisées du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur, alors que d'autres comme David Fincher ou Danny Boyle avait tout de même plus de mérite avec The Social Network et 127 Heures. Le film de Tom Hooper est également élu Meilleur Scénario Original, une hérésie sachant que c'est une adaptation d'une pièce de théâtre. Où est la logique? Colin Firth est sacré Meilleur Acteur, et là par contre, c'est amplement mérité.

 

Oscarwinner.jpg

 

Sans grandes surprises, Natalie Portman (radieuse dans une robe violette mettant en valeur son petit ventre de future maman) décroche l'Oscar de la Meilleure Actrice pour son rôle dans Black Swan, un Christian Bale barbu est venu chercher le prix du Meilleur Acteur dans un Second Rôle pour sa performance incroyable dans Fighter tandis que sa partenaire Melissa Leo est élue Meilleure Actrice dans un Second Rôle pour le même film de David O. Russell.

 

Oscarwinner2.jpg

 

The Social Network repart avec trois prix, dont celui du Meilleur Scénario Adapté écrit par Aaron Sorkin tandis qu'Inception (snobbé dans les catégories de prestige) se console avec les récompenses techniques (visuels et sonores). Pixar rajoutent deux statuettes dans leur grande collection avec Toy Story 3 sacré Meilleur film d'Animation et dont la chanson « We Belong Together » de Randy Newman est également primée. On regrettera l'absence au palmarès de True Grit des frères Coen et de127 heures de Danny Boyle. Côté cérémonie, Anne Hathaway et James Franco ont apporté leur fraîcheur et leur humour au spectacle avec brio, mais on regrette l'absence d'un grand numéro musical, les deux comédiens avaient le potentiel pour nous éblouir plus. Malgré tout, le montage d'ouverture dans lequel ils s'incrustaient dans les films de l'année avec une parodie de Retour Vers le Futur valait le détour.

 

OscarCarpet.jpg

 

Les Oscars marquent la fin de la saison des récompenses avec une légère note de déception. On espérait plus de surprises et surtout que la travail de certains réalisateurs soit enfin récompensé (David Fincher bon sang!). Cela reste tout de même un grand moment pour les amateurs de glamour hollywoodien, car de ce côté là, le tapis rouge était resplendissant.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 10:01

newsweek_1.jpg

 

Ce soir nous suivrons la cérémonie ensemble ici et sur Twitter, mais quels sont vos pronostics dans les catégories principales? Voici les miennes:

Meilleur Film: The Social Network
Meilleur Réalisateur: David Fincher
L'Académie devrait logiquement récompensé The Social Network dans les catégories les plus courues, c'est le parfait candidat: acclamé par la critique et le public, une image jeune bénéfique pour les Oscars et un véritable succès au box-office.

Meilleur Acteur: Colin Firth (le Discours d'un Roi)
Il amasse récompenses sur récompenses, cela devrait suivre ce soir, à moins que l'Académie ne veuille faire un coup d'éclat.

Meilleure Actrice: Natalie Portman (Black Swan)
C'est le rôle de sa vie, une performance qui a ébloui des millions de spectateurs à travers le monde, elle devrait recevoir l'Oscar ce soir à moins que son rôle dans la comédie romantique Sex Friends ne la pénalise, mais c'est peu probable. De plus, étant enceinte, son taux d'hormones devrait aider à assurer un discours bien émouvant.

Meilleur Acteur dans un Second Rôle: Christian Bale (Fighter)
Il est juste phénoménal dans Fighter, ce serait juste un scandale qu'il ne l'ait pas ce soir.

Meilleure Actrice dans un Second Rôle: Annette Bening (Tout va bien! The Kids Are All Right)
Elle a formé un couple réaliste avec Julianne Moore dans le film et le côté osé du sujet devrait l'aider à ramener la statuette ce soir.


Et vous ? Quels sont vos pronostics?

 

photo: Newsweek

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 00:09

BestOf7.png

 

C'est reparti pour une salve d'articles soigneusement sélectionnée dans l'actualité des blogs cinéma de la semaine avec au menu ce dimanche: de la statuette dorée, un lézard au Far West, des amis amants et un boxeur qui va vous mettre K.O!

 

Cineblogywood : Les Oscars des cérémonies des Oscars: cliquez ici
Filmosphere : Rango, Pixar prend garde à toi!: cliquez ici
Cinefeed: Sex friends, amour, sexe et amour encore: cliquez ici
Filmgeek : Autour de Rango: cliquez ici
Hollywood&Co: Critique : The Fighter: cliquez ici
oscarsbestof.png
Et n'oubliez pas que ce soir, vous pourrez suivre, réagir et commenter la cérémonie des Oscars à partir de minuit sur la page Facebook d'Hollywood&Co. Soyez au rendez-vous !
Repost 0
Published by Kinoo - dans Best-Of
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 09:00

Rango.jpg

 

Dans l'industrie du film d'animation largement dominée par le génie de Pixar, le savoir-faire Disney et l'audace de Dreamworks, il est très difficile pour un long-métrage de sortir du lot. Alors quand Gore Verbinsky, le réalisateur des la trilogie Pirates des Caraïbes, se lance dans l'animation en embarquant son pote Johnny Depp pour doubler un caméléon perdu dans un western psychédélique, le concept est des plus alléchants. Et bien force est de constater que les promesses sont tenues et mieux encore, Rango est un véritable bijou animé, doublé d'un Ovni cinématographique tout à fait réjouissant.

 

Rango2.jpg

 

Visuellement, c'est la claque. Les personnages au design très original et qui rappelle la bande dessinée Blacksad (pour les connaisseurs) dans la manière de représenter des animaux dans des attitudes humaines, évoluent dans des décors riches et hauts en couleurs. L'animation et les effets visuels sont irréprochables et pour cause, c'est ILM qui s'en est chargé, quant à la mise en scène, le cinéaste n'a pas perdu de sa ferveur dans son passage à l'animation. Gore Verbinsky propose des scènes très envolées et dynamiques (à l'image de la poursuite dans le canyon) et des plans bien étudiés, avec un rythme bien maîtrisé malgré la durée assez longue (1h47) pour un film animé. Abordant des thèmes comme l'esprit de la conquête de l'ouest, de l'over industrialisation (la construction de Las Vegas), Rango s'adresse à un public large et pourrait même dérouter les plus jeunes. Certains clins d'oeil savoureux leur passeront au-dessus mais feront le bonheur des cinéphiles: on y croise Raoul Duke de Las Vegas Parano dont la chemise que porte le caméléon est étrangement similaire!

 

Rango3.jpg

 

Les dialogues et les scènes comiques bénéficient d'un travail très soigné pour ce type de production et le casting vocal s'est fait un plaisir à les jouer devant les animateurs (ces derniers se sont inspirés de vidéos des acteurs pour l'animation des personnages). Les seconds rôles sont tous aussi inspirés les uns que les autres, d'Isla Fisher à l'accent à couper au couteau à Bill Nighy en serpent à sonnette menaçant en passant par un caméo bien trouvé de Timothy Olyphant dans la peau de Clint Eastwood. Mais dans le rôle titre, Johnny Depp s'est encore créé un personnage aussi délirant qu'un Jack Sparrow, naïf comme un Edward aux Mains d'Argents et aussi extravagant qu'un Ed Wood, et rien qu'avec sa voix s'il vous plaît! On sent le plaisir qu'il a pu éprouver à donner vie à ce reptile paumé. Rango est un film d'animation résolument original et décalé, qui ne rentre dans aucune case. Contrairement à Robert Zemeckis qui s'enlise dans ses immondes essais animés grâce à la motion capture (Pôle Express, Beowulff...), on encourage vivement Gore Verbinsky à continuer dans l'animation si c'est pour nous offrir encore, des perles comme Rango.

 

9.gif

 

Sortie en salles: 23.03.11

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 10:07

neverletmego.jpg

 

Derrière une apparence de film romantique dans l'Angleterre du siècle dernier, Never Let Me Go est en fait un essai de science-fiction qui aborde des thèmes polémique et des problèmes d'éthiques angoissants. Au premier abord, le film propose une incursion dans la vie d'un pensionnat de la campagne britannique, dans lequel les élèves sont tous bien élevés et conditionnés à mener à bien leur destin tout tracé. Au fur et à mesure que le long-métrage avance, on découvre petit à petit l'horreur du futur inexorable des protagonistes, avançant vers leur destinée sans broncher et essayant tant bien que mal de s'y tenir. C'est cette absence de rébellion, cette soumission à un mode de vie prédéfini et cette acceptation d'un destin tragique qui font du film de Mark Romanek une expérience intéressante, en abordant des thèmes d'éthiques et d'actualité.

 

neverletmego2.jpg

 

Malheureusement, le ton employé dans la deuxième partie est trop larmoyante pour être totalement convaincante. C'est dommage, car l'interprétation de la distribution est vraiment bluffante. Carey Mulligan, à la fois narratrice et héroïne, est rayonnante et excelle dans toutes les émotions. Keira Knightley endosse un rôle moins sympathique avec conviction en évitant heureusement de rendre son personnage antipathique, tandis qu'Andrew Garfield (la révélation de The Social Network) étonne dans la peau du jeune homme en quête de son identité. Drame fantastique et un brin dépressif, Never Le Me Go offre une réflexion pertinente sur des sujets sensibles dans une approche résolument originale mais un ton légèrement en surenchère d'émotions.

 

6.gif

 

Sortie en salles: 02.03.11

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 00:20

JackBlackTop5.png

 

Alors que le très mauvais Les Voyages de Gulliver débarque sur nos écrans aujourd'hui, il est préférable de revenir sur les films de l'irrésistible Jack Black dans lequel l'acteur aux milles grimaces est beaucoup plus convaincant. Pour ma part, son meilleur rôle restera Rock Academy (School of Rock en V.O), qui allie les deux passions du comédien: le rock et le rire. Dans le film, il est à la fois (très) drôle, attachant et passionné et porte ce divertissement familial aux notes très rock'n roll avec brio. Un joli hommage à la bande originale survoltée.

 

JackBlack2.jpg

 

Toujours dans la musique, Jack Black laisse de côté l'humour potache pour incarner le mélomane irrévérencieux de High Fidelity. Cette adaptation de la nouvelle de Nick Hornby par le cinéaste Stephen Frears lui offre l'occasion de se transcender dans un registre plus posé de manière très convaincante, ce qui lui vaudra la reconnaissance de ses pairs.Dans son premier film,Tenacious D in The Pick of Destiny, Jack Black est en roue libre et met à profit ses talents de comique sans limites dans un scénario sans queue ni tête vantant les mérites de son groupe de rock... Et c'est comme ça qu'on l'aime aussi!

 

JackBlack3.jpg

 

Parmi la longue liste de stars ayant prêté leurs voix à des films d'animation, rares sont ceux qui s'approprient un personnage (on pourrait citer Mike Myers pourShrek ou Tom Hanks pour Woody dans Toy Story), et bien Jack Black en fait partie. Avec Kung Fu Panda, il a su donné vie à Po, panda feignant qui deviendra un as des arts martiaux, avec un dynamisme à toutes épreuves et ses mimiques ont grandement influencés les artistes dans l'animation du héros. Enfin, sa candide interprétation d'un gérant de vidéo-club dans le petit bijou de Michel Gondry, Soyez Sympas Rembobinez!, lui permet de faire vibrer sa corde cinéphile. Les univers du cinéaste français et du comique américain se marient avec une telle harmonie qu'on se demande bien pourquoi ces deux-là ne s'étaient pas rencontrés plus tôt.

 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 13:11

pettyfer.jpg

 

Robert Pattinson n'a qu'à bien se tenir, son statut de belle gueule d'Hollywood qui affolle les minettes est en passe de changer de main. Avec la sortie du thriller fantastique Numéro 4 cette semaine aux Etats-Unis (le 6 avril en France), le règne d'Alex Pettyfer dans le cœur des jeunes spectatrices peut commencer. Ce jeune comédien a débuté très jeune dans le film Alex Rider: Stormbreaker après un passage devant les objectifs en tant que mannequin.

 

pettyfer2.jpg

 

C'est donc en 2011 que sa carrière devrait vraiment décoller avec le premier rôle dans Numéro 4 dans lequel il incarne un héros aux pouvoirs mystérieux traqué par d'étranges ennemis. Il y partage l'affiche avec Dianne Agron, la cheerleader de la série Glee avec qui il a entretenu une courte relation amoureuse hors caméras. Le public français pourra également le découvrir dans le film Beastly le 15 juin prochain, une revisite contemporaine de l'histoire de La Belle & la Bête avec Vanessa Hudgens (High School Musical). En attendant, si vous êtes déjà sous le charme, sachez que le comédien viendra présenter Numéro 4 le 13 mars prochain sur les Champs Elysées lors de l'avant-première du film. Plus d'infos sur la page Facebook du blog.

 

photos: GQ

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article