Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 10:15

 

cowboysaliens.jpg

 

Le western et la science-fiction sont deux genres qui n'ont pas à faire leurs preuves dans le monde du cinéma, c'est pourquoi Jon Favreau (le réalisateur d'Iron Man) a décidé de combiner les deux dans son prochain film, Cowboys & Envahisseurs (Cowboys & Aliens en VO – pourquoi avoir traduit le titre? Ils avaient peur que le public français ne comprennent pas le sens du mot Alien?).

 

 

 

 

Adapté d'un roman graphique (nouveau mot à la mode pour ne pas dire comic book) de l'auteur Scott Mitchell, le film réunit une affiche prestigieuse, jugez par vous même: James Bond et Indiana Jones! En effet, Daniel Craig incarnera le rôle principal du cowboy solitaire dont la mémoire semble effacée et qui devra affronter une invasion extra-terrestre. Harrisson Ford sera également de la partie, aux côtés de la belle Olivia Wilde (Tron - L'Héritage), Sam Rockwell (Iron Man 2) et Paul Dano (There Will Be Blood). La sortie du film est prévue pour le 10 août 2011.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:10

ScarlettGQ.jpg

 
L'édition américaine de GQ décerne chaque année la récompense de la « babe of the year », autrement dit la femme de l'année. En 2010, le magazine masculin a choisi la pulpeuse Scarlett Johansson. Pourtant, on ne l'a pas beaucoup vu sur le grand écran cette année, mais dans un rôle qui a suffit à lui seul (aidé aussi par la combinaison en latex) à marquer les esprits masculins: la Veuve Noire dans Iron Man 2.

scarlett2.jpg
A 26 ans, elle n'hésite pas à s'aventure hors des sentiers battus d'Hollywood. Ainsi, elle a monté sur les planches de Broadway au début de l'année pour jouer dans la pièce A View from the Bridge d'Arthur Miller, et a déjà à son actif un album musical. Enfin, elle incarne également le luxe et la mode, puisqu'elle est l'égérie de plusieurs marques prestigieuses telles que Louis Vuitton, Mango ou encore le champagne Moët & Chandon. Scarlett, ce n'est donc pas qu'une corps de rêve et des lèvres à se damner, c'est aussi un réel talent qui s'exprime de multiples façons.

 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 06:00

cars2.jpg

 

Si personnellement j'aurai préféré une sequel aux Indestructibles, les studios Pixar proposera l'année prochaine Cars 2, la suite des aventures vrombissantes de Flash McQueen et Martin. Dans cet opus, ils quitteront la bourgade de Radiator Springs pour voir le monde. Pendant que le bolide McQueen (toujours doublé par Owen Wilson) disputera la prestigieuse World Grand Prix, Martin se retrouvera mêlé à une sombre affaire d'espionnage international et rencontrera l'agent Finn McMissile, un agent secret qui aura la voix de Michael Caine.

 

 

Réalisé par John Lasseter et Brad Lewis (qui a fait ses armes en tant que producteur de Ratatouille), Cars 2 proposera un road trip international qui passera par le Japon, l'Italie et Paris. Michael Giacchiano, qui a déjà à son actif plusieurs musiques de films Pixar (Les Indestructibles, Ratatouille et Là-Haut). Le film sera également proposé en 3D et sortira sur les écrans français le 6 juillet 2011.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:00

HP71.jpg

 

David Yates n'a pas réalisé les meilleurs opus de la saga, pourtant c'est à lui qu'a échoué la lourde tâche de mettre en scène l'acte final des aventures d'Harry Potter, et cela en deux parties. Un job dangereux puisqu'il est attendu au tournant par des millions de fans et de cinéphiles à travers le monde, il n'a pas le droit à l'erreur. Avec cette première partie d'Harry Potter & les Reliques de la Mort, le cinéaste s'en sort avec les honneurs même si il a du mal à se défaire de quelques défauts qui s'accrochent.

 

HP72.jpg

 

Après la mort de Dumbledore, on retrouve donc Harry, Hermione et Ron dans leur quête pour détruire Voldemort, lequel rassemble ses forces pour anéantir le jeune sorcier. Ils évoluent dans un monde en plein chaos où la dictature des Mangemorts commence à faire régner la terreur dans le monde des Sorciers et des Moldus, une atmosphère oppressante et sous tension très bien rendue dans le film. Cette première partie du film se concentre sur la mission du trio pour retrouver les Horcruxes, secret de l'immortalité de Voldemort, une partie qui se déroule totalement en dehors de Poudlard, un peu déroutant au final de ne pas pénétrer dans l'un des symboles forts de la saga. Côté mise en scène, David Yates semble plus inspiré (en même temps avec un tel matériel de base, difficile d'en faire quelque chose d'ennuyeux, ou alors on s'appelle Ron Howard!) et maîtrise beaucoup mieux les scènes de bravoures avec même quelques effets de style bien sympas, même si certains ont un air de déjà-vu (la poursuite dans les bois). A noter aussi, le conte des trois frères narré par Hermione est un joli moment d'animation. Malgré si l'univers résolument noir du film, les scénaristes se sont permis quelques notes d'humour, dont notamment une référence à Twilight bien trouvée.

 

HP73.jpg

 

Quelques défauts subsistent hélas dans la réalisation de Yates. Le réalisateur étire des scènes à outrance, ce qui donne des longueurs qui aurait pu être évitées, surtout dans les scènes où les héros se cachent dans les bois. Du côté du casting, Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint son au centre du film et livrent des performances très matures et convaincantes. Harry, Hermione et Ron n'ont plus de secrets pour eux et les scènes où la relation des personnages est mise à rude épreuve, en sont l'illustration probante. A côté d'eux, le reste de la distribution fait plus figure d'apparitions mais il reste plaisant de revoir des têtes connues de la saga ( Dobby...) dans ce film.Au final, Harry Potter & les Reliques de la Mort – Partie 1 est plutôt une réussite qui annonce un acte final mémorable. On ne peut tout de même s'empêcher de penser à ce qu'aurait pu être le film si un réalisateur avec une réelle patte s'y était frotté. Quitte à faire revenir Alfonso Cuaron, à qui l'on doit le volet le plus réussi (à mes yeux), Harry Potter & le Prisonnier d'Azkaban. Vivement juillet quand même ! 

 

7-copie-1.gif

Dans les salles le 24 Novembre 2010

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 16:37

pirates1.jpg

 

Après le raz-de-marée de la première trilogie, les studios Disney et Jerry Bruckheimmer repartent au large avec un nouvel opus des aventures du capitaine Jack Sparrow. Le 18 mai 2011, sortira sur les écrans Pirates des Caraïbes: La Fontaine de Jouvence. La révélation aujourd'hui de la première affiche teaser (ci-dessus) est l'occasion idéale pour faire le point sur ce blockbuster très attendu.

 

On-Stranger-Tides.jpg

Si Johnny Depp sera évidemment de retour, la chaise du réalisateur ne sera plus occupée par Gore Verbinsky mais par Rob Marshall (Nine, Chicago). Le scénario est toujours l'oeuvre de Ted Elliott et Terry Rossio, qui se sont inspirés du roman fantastique On Stranger Tides de Tim Powers dans lequel il est question la fontaine de Jouvence et de Barbe-Noire.

 

potc4.jpg


Au casting, on retrouvera donc Johnny Depp, mais également Geoffrey Rush dans le rôle du capitaine Barbossa. Au rayon des nouvelles têtes, la belle Penelope Cruz incarnera la fille de Barbe-Noire, lequel sera interprété par Ian McShane de la série Deadwood. La française Astrid Bergès-Fribey se glissera dans la peau d'une sirène alors que Stephen Graham (Public Enemies), sera un compagnon d'aventure de Jack Sparrow. Du côté des caméos, le Rolling Stone Keith Richards reprendra son rôle du capitaine Teague, le père du héros, et on murmure que Dame Judi Dench pourrait apparaître au début du film. Le tournage du film arrive à sa fin actuellement à Londres, après avoir débuté dans les paysages naturels d'Hawaï et les studios d'Universal à Los Angeles.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 14:18

  Megamind.jpg

 

Les studios d'animation Dreamworks ont été très prolifiques cette année. Ils proposent en effet leur troisième film, Megamind, après Dragons et Shrek: Il Etait une Fin. Ce dernier est une revisite intéressante de la rivalité entre superhéros et supervilains. Le héros, ou l'antihéros du film (doublé par l'excellent Will Ferrell) est un alien bleu à la tête immense mais bien remplie, laquelle lui permet d'élaborer les plans les plus diaboliques qui finiront toujours par échouer face à son nemesis, le super Metro Man, un erstaz d'Elvis Presley de Las Vegas volant et en collants (doublé par Brad Pitt). Mais quand un jour, Megamind le mégalo, parvient à supprimer son rival, sa vie n'a plus de sens.

 

megamind2.jpg

 

Après une introduction assez réussie du personnage et de sa genèse, le film propose une comédie d'action sympathique et un traitement intéressant de l'éternel combat du bien contre le mal. Le scénario est un peu trop prévisible et s'étale dans quelques longueurs aux ¾ du film, mais présente des gags rigolos et surtout, des scènes d'action et de destruction massive plutôt bien foutues, que la 3D rend encore plus spectaculaires. Le casting vocal U.S est de très bonne facture, Will Ferrell en (grosse) tête est parfait , ainsi que Tina Fey dans le rôle de Roxanne. Si les voix sont convaincantes, le design des personnages c'est une autre paire de manches. A part Megamind qui a bénéficié d'un soin particulier, le style des personnages Dreamworks ne semble pas évolué depuis Monstres contre Aliens et propose des humains au design peu attirant et charismatique. Le personnage de Titan est particulièrement laid et bénéficie d'un doublage sans saveur de Jonah Hill qui fait du … Jonah Hill! Au final, Megamind est un honnête divertissement, bien calibré, mais qui manque vraiment d'originalité et de génie. Megafun (surtout en 3D) mais pas Mega-inoubliable!

 

6.gif

Sortie en salles le 15 Décembre 2010

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 10:02

MuppetsHollywood.jpg

 

Les Muppets se dévoilent dans le magazine américain EntertainmentWeekly. Sur cette première photo promotionnelle, on retrouve Jason Segel (de How I Met Your Mother) qui sera acteur et scénariste du film sobrement intitulé (pour le moment) The Muppets, entouré de la bande de Jim Henson. Des visages connus sont au rendez-vous comme Kermit, Peggy, Gonzo et compagnie, mais également au premier plan, la première apparition d'un nouvel arrivant. Baptisé Walter, cette jeune marionnette, l'Iphone en main, sera le colocataire du personnage que joue Segel. Au casting, on retrouvera également la délicieuse Amy Adams (Il Etait Une Fois). Le film est prévu pour le 25 Décembre 2011 aux Etats-Unis.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 09:40

RAIPONCE.jpg

 

Pour son 50ème film d'animation, les studios Disney se devaient de ne pas décevoir. Après une période de déceptions et de succès en demi-teinte (Chicken Little, Volt...), il est réjouissant de voir que Raiponce est à la hauteur de la réputation du panthéon de Walt. Cette revisite du conte de fée des Frères Grimm est un ébouriffant moment de cinéma, empreint de nostalgie avec ce qu'il faut de modernité. Dans un royaume enchanté, la jeune Raiponce vit enfermée par sa mère Gothel, désireuse de la garder près d'elle pour profiter du pouvoir de Jouvence de sa chevelure magique. Jusqu'au jour où un voleur de charme, Flynn Rider, trouve refuge au sommet de la tour cachée dans la forêt. Les deux compagnons partent à l'aventure, l'une pour découvrir le monde extérieur qu'elle a tant rêvé, l'autre pour récupérer ses biens.

 

Raiponce3.jpg

 

Raiponce reprend la recette qui a fait le succès des grands films de la compagnie. On commence par des personnages attachants; la princesse est une jeune femme fougueuse, touchante dans son envie de sortir de sa prison dorée. Elle ne démonte pas pour autant devant le danger (et les garçons), elle l'affronte en maniant sa longue tignasse comme Indiana Jones manierait son fouet. Elle est doublée avec brio par Mandy Moore en VO et par la jeune Maéva Méline en VF, toutes les deux idéales pour ce rôle. Flynn, lui est sans nul doute l'un des plus beaux héros Disney. Charmeur, sûr de lui, téméraire et un brin égocentrique, il apprendra au contact de Raiponce l'humilité et surtout l'amour. La méchante de l'histoire, Mère Gothel, qui retient l'héroïne prisonnière, est tout à fait convaincante. Sa quête pour la jeunesse éternelle est un joli clin d'œil à l'obsession des femmes modernes à l'affût de la moindre ride. Enfin, Pascal le caméléon et Maximus le cheval super-flic, parviennent à nous faire hurler de rire sans prononcer le moindre mot (contrairement aux animaux parlants habituels des films Disney).

 

Raiponce2.jpg

 

Côté musique, c'est le maestro de notre enfance, Alan Menken (qui a signé les mélodies de La Petite Sirène, Aladdin et compagnie), qui est en charge, avec des chansons d'inspiration « flower power » et des instruments à cordes prédominants. Le scénario est bien ficelé et alterne les scènes d'émotions, d'humour et de bravoure avec une belle parcimonie. Quelques nœuds scénaristiques à noter, et quelques longueurs à mi-parcours à relever, mais à côté de cela, Raiponce parvient à préserver la recette qui a fait le succès des 49 (ou presque) précédents films Disney, tout en lui insufflant juste ce qu'il faut de modernité. Il lui manque juste quelques moments mémorables, comme la scène du bal de La Belle & La Bête ou l'ouverture du Roi Lion par exemple, pour en faire un classique instantané. Mais ne boudez pas votre plaisir, Raiponce confirme, après le plus traditionnel La Princesse & la Grenouille, le retour en force (et en forme!) des studios Disney dans le monde du divertissement familial de qualité.

 

8-copie-1.gif

 

Dans les salles le 1er Décembre 2010
Dès le 17 novembre 2010 en avant-première au Grand Rex de Paris

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 00:46

Alors que Megamind sort sur les écrans le mois prochain, les studios d'animation de Dreamworks dévoilent le premier teaser de Kung Fu Panda 2: The Kaboom of Boom. Le deuxième volet des aventures de Po entraînent le panda et ses acolytes dans une lutte sans mercis pour sauver la Chine des griffes d'un nouvel ennemi (doublé par Gary Oldman). Jackie Chan, Angelina Jolie, Seth Rogen et Lucy Liu seront de retour au doublage des Furious Five, sans oublier Jack Black bien sûr dans le rôle principal et l'arrivée au casting vocal de Jean-Claude Van Damme et Michelle Yeoh. Dans ce teaser, court mais réussi, Po vous défie à une baston de regards digne des Lascars. Sortie du film prévue le 15 juin 2010.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 08:34

duedate.jpg

 

Porté par le succès colossal de Very Bad Trip, le réalisateur Todd Phillips rempile avec la nouvelle coqueluche du rire U.S, Zach Galifianakis, et engage Iron Man himself pour un road trip haut en couleurs. Robert Downey Jr incarne un homme d'affaire impulsif en déplacement à Denver. Interdit de vol après un malencontreux concours de circonstances, il va devoir traverser la moitié des Etats-Unis avec un acteur pas très net, pour rejoindre sa femme sur le point d'accoucher à Los Angeles. Le barbu dont la folie avait séduit le public dans Very Bad Trip, a pris du galon et porte le film (qui aurait pu s'appeler The Zach Galifianakis Show) sur ses épaules. Il parvient à nous faire mourir de rire avec des mimiques insolentes et en sortant les pires stupidités (« J'ai toujours cru que le Grand Canyon avait été construit par la main de l'homme ».), tout en distillant ce qu'il faut de nuances dans quelques scènes plus en émotions, de façon convaincantes. Le digne successeur de Jim Carrey et de Will Ferrell (que Phillips avait déjà dirigé dans Old School).

 

duedate2.jpg

 

Robert Downey Jr confirme l'étendue de son talent et plus particulièrement dans la comédie (souvenez-vous de l'excellent Kiss Kiss Bang Bang). En roue libre, il se permet des atrocités (cracher sur un chien, frapper un gamin...) qu'on lui pardonne sans mal tant il rend son personnage attachant. L'alchimie, ou plutôt la non-alchimie du duo sur laquelle reposent les péripéties, fonctionne à merveilles. La façon dont les deux camarades de route vont s'amadouer est bien amenée grâce à un scénario maîtrisé et des dialogues efficaces. Le film cumule quelques scènes mémorables de drôleries trash et des répliques qui font mal, mais de façon inégale. Le rythme du métrage prend un coup de mou vers le milieu pour mieux repartir par la suite. Les guests-star n'apportent pas grand chose au film, Jamie Foxx est sous-exploité tandis que la délicieuse Michelle Monaghan se coltine le rôle ingrat de la femme qui s'inquiète au bout du fil. Moins inspiré que Very Bad Trip, Date Limite demeure néanmoins un grand moment de comédie, parfait pour patienter jusqu'à la sortie de … Very Bad Trip 2.

 

7-copie-1.gifEn salles le 10 novembre 2010

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article