Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 11:53

 

starwars3D

 

C'est officiel, Lucasfilm convertira la saga Star Wars en 3D pour une ressortie en salles dès 2012. Les six films seront retravaillés un par un, en commençant par Episode 1: La Menace Fantôme. Ce dernier sortira en 2012, et le rythme des sorties s'étalera jusqu'en 2017 avec un épisode par an dans l'ordre chronologique. Ce qui veut donc dire que les fans de la trilogie originale devront attendre 2015 pour voir leurs films cultes en 3D. La conversion 3D a été confiée à John Knoll, un vétéran de Industrial Lights & Magic, la société d'effets spéciaux de Georges Lucas.

 

Un précédent article sur les 30 ans de Star Wars:ici

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 10:05

SupermanPortman

 

C'est la rumeur du jour,Natalie Portman serait pressentie pour incarner Loïs Lane dans le reboot de Superman supervisé par Christopher Nolan. Le réalisateur d'Inception a été débauché par la Warner, suite au succès de sa vision de Batman avec The Dark Knight, pour superviser la création d'un nouveau film sur les origines de l'Homme de Fer. Pour se faire, il a rencontré plusieurs réalisateurs la semaine dernière pour parler cape et collants. La shortlist a été révélé il y a quelques jours: Parmi les élus on retrouvait Matt Reeves (Cloverfield), Zack Snyder (Watchmen), Tony Scott (Spy Game), Duncan Jones (Moon) et Jonathan Liebesman (Clash of the Titans 2). Liste à laquelle s'est rajoutée avant-hier le réalisateur de The Wrestler, Darren Aronofsky, qui vient de terminer son dernier film, Black Swan avec en vedette, Natalie Portman.

 

noLANsUPERMANSur quel réalisateur le choix de Christopher Nolan va se porter ?

 

C'est de là que semble partir la rumeur, la Warner aurait proposé le rôle de Loïs Lane à Natalie Portman après que Christopher Nolan ait rencontré Darren Aronofsky. Un rôle qui lui avait déjà été proposé à l'époque de Superman Returns de Bryan Singer, qu'elle avait décliné. Aujourd'hui, l'actrice est déjà au casting d'un autre film de superhéros, de la concurrence Marvel qui plus est. Elle incarne en effet le rôle principal féminin de Thor, prévu sur les écrans l'année prochaine. Accepterait-elle de figurer dans deux films du même genre ? Cela n'a pas empêché Ryan Reynolds d'endosser le rôle de Deadpool dansX-Men Origins: Wolverine puis de se faufiler dans les collants galactiques de The Green Lantern, prévu pour 2011, pour la Warner. Affaire à suivre...

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 10:02

loneranger

 

Annoncé en 2007 par les studios Walt Disney, le remake de The Lone Ranger, un western télévisé où un justicier masqué défendait la veuve et l'orphelin avec son acolyte indien Tonto, semblait s'être perdu dans les méandres de la pré-production. Trois ans après, le projet refait surface. Le producteur Jerry Bruckheimer aurait proposé la chaise de réalisateur à Gore Verbisnki, à qui l'on doit déjà la trilogie Pirates des Caraïbes et dont le projet Bioshock a été annulé par Universal. Johnny Depp incarnerait également l'indien Tonto alors qu'on ne sait toujours pas qui interprètera le rôle principal. Le scénario a été réécrit par Justin Haythe (qui a écrit Les Noces Rebelles), prenant le relai de Ted Eliott et Terry Rossio. Il n' y a plus qu'à trouver un créneau dans l'agenda très chargé de Johnny Depp pour fixer une date de tournage. Ce dernier tourne actuellement le quatrième volet de Pirates des Caraïbes: La Fontaine de Jouvence, aux côtés de Penelope Cruz.

 

lonerangercontendersQui sous le masque de The Lone Ranger ? Vos suggestions ?

 

Et finalement, qui verriez-vous porter le masque de The Lone Ranger ? Les rumeurs de 2007 parlaient de George Clooney, pour ma part, j'aimerai beaucoup voir le viril Clive Owen ou Jon Hamm (de la série Mad Men).

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:00

 

Florida

 

Après un an de hiatus pour cause d'aventure extraordinaire en Floride, le blog reprend du service. Sous un nouveau titre, « Hollywood & Co », plus centré sur le cinéma et le divertissement made in l'usine à rêves américaine mais également d'ailleurs. Les mises à jour se feront plus sous la forme de chroniques et d'actualités mais les critiques de films seront également de retour. Avec des parenthèses sur les mondes des séries et des autres univers culturels selon l'actualité. Bref, c'est reparti pour de nouvelles aventures!

 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 07:00

  Preview2010

 

2009 s’achève mais 2010 s’annonce tout aussi excitante en terme de cinéma. Entres les nouveaux projets de grands réalisateurs et les suites très attendues, on aura de quoi se mettre sous la dent. Faisons un petit tour d’horizon de ce que la nouvelle année nous réserve, le tout illustré avec les dernières images révélées :

 

Maintes fois repoussés, le nouveau film de Peter Jackson, The Lovely Bones, que l’on attend depuis Le Seigneur des Anneaux, sortira enfin au début de l’année. Dans cette adaptation de la nouvelle d’Alice Sebold, Mark Wahlberg et Rachel Weitz affronteront la mort de leur jeune assassinée pendant que cette dernière les observe du paradis. On découvrira également le nouveau film de Clint Eastwood, Invictus, avec Matt Damon et Morgan Freeman qui racontera un épisode de la vie de Nelson Mandela. Robert Downey Jr et Jude Law font équipe devant la caméra de Guy Ritchie pour redonner un coup de fouet au mythe Sherlock Holmes, tandis que Disney dévoilera sa nouvelle héroïne dans La Princesse & la Grenouille, retour du studio à l’animation traditionnelle. Universal ressuscitera l’une de ses créatures phares, The Wolfman, dans un nouveau long-métrage déjà classé R aux Etats-Unis (= sanglant !) avec Benicio Del Toro dans le rôle titre.

 

Preview1

 

Très attendu également, Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton embarquera Johnny Depp, Anne Hathaway et Helena Bonham Carter entre autre, dans une nouvelle adaptation du roman de Lewis Carol. Les superhéros seront de retour en 2010 avec notamment le deuxième opus des aventures de Tony Stark dans Iron Man 2 que l’on attend avec impatience juste pour voir Scarlett Johansson en combinaison latex, et Kick-Ass, un héros nouveau genre qui promet un film hilarant et avec de l’action de haute volée. Côté animation, Dreamworks proposera Dragons réalisé par Chris Sanders (Lilo & Stitch)et Shrek : Il Etait une Fin (il était tant que ça finisse à min humble avis) tandis que Pixar offriront enfin la suite des aventures de Woody et Buzz dans Toy Story 3, attendu comme le messie. Des héros, la mythologie en regorge et Louis Letterrier nous prépare un Choc des Titans dantesque avec Sam Worthington dans le rôle de Persée, alors que Russell Crowe ajoutera une corde à son arc en incarnant Robin Hood sous la direction de Ridley Scott. Jake Gyllenhaal exhibera son torse musclé dans Prince of Persia : Les Sables du Temps, la nouvelle fresque épique produite par Jerry Bruckheimmer et Disney, censé être le successeur de la saga Pirates des Caraïbes.

 

Preview2-copie-1

 

2010 sera aussi l’année des sagas puisque le sorcier à lunettes dévoilera la première partie de son dernier volet, Harry Potter & les Reliques de la Mort, tandis que les vampires et les loups-garous de Twilight créeront encore l’hystérie avec Eclipse. Les remakes sont également à la fête puisque l’Agence Tout Risque reprendra du service avec une nouvelle équipe menée par Liam Neeson et Bradley Cooper. N’oublions pas les suites telles que Sex & The City 2 et Tron : L’Héritage qui combleront sans aucun doute deux publics totalement différents. Notre petite preview touche à sa fin mais il ne s’agissait là que d’un petit aperçu de ce que nous réserve 2010. Alors, Bonne Année à tous et continuez d’aller au cinéma !

 

 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 20:52
MANWOMANOFTHEYEAR2009
Oubliée des projecteurs depuis quelques années, Sandra Bullock a effectué un comeback tonitruant en 2009 grâce à deux films. Avec Ryan Reynolds, elle crée la surprise au box-office américain dans La Proposition, une comédie romantique tout ce qu’il y a de plus classique qui a réussi à trouver son public. En décembre, teinte en blonde, elle est à l’affiche de The Blind Side, un drame inspirée d’une histoire vraie dans lequel elle joue une mère de famille accueillant dans son foyer un jeune noir défavorisé, destiné à devenir un grand footballeur américain. Là encore, elle caracole au sommet du box-office aux côtés d’Avatar. Un retour en grande pompe pour l’actrice, qui malgré son âge conserve un physique plutôt ravageur, habituée aux navets depuis quelques temps.

MANWOMANOFTHEYEAR2

Le jeune Joseph Gordon Levitt n’a pas laissé tout le monde indifférent. Le comédien, révélé par Mysterious Skin, a ennivré le public dans 500 Jours Ensemble, avec sa partenaire Zooey Deschannel. Un petit film qui a fait sensation à Sundance avant de séduire des milions de spectateurs à travers le monde. On l’a également vu dans le blockbuster G.I Joe de Stephen Sommers, où il y incarnait le caricatural méchant, un léger écart dans une filmographie prometteuse. On le verra l’an prochain dans le nouveau film de Christopher Nolan (The Dark Knight), Inception, aux côtés de Leonardo DiCaprio, Ellen Page et Marion Cotillard.
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 04:04

Top15header

L’année s’achève et c’est déjà l’heure de dresser le traditionnel bilan des meilleurs films de 2009. Je ne prends uniquement en compte que les films sortis en France, exit donc ceux que j’ai pu voir en Floride et qui attendent encore de débouler sur les écrans français (La Princesse & la Grenouille, Precious, Sherlock Holmes etc…). 2009 a été plutôt riche en évènements, entre le retour de Tarantino ou de Cameron, le triomphe de Danny Boyle ou encore l’avènement de l’animation avec des piliers comme Pixar, Henry Sellick ou Myazaki. A la première place du classement, le choix a été rude mais j’attribue la palme à Tarantino pour son Inglourious Basterds pour la claque qu’il m’a mise au cinéma. L’usage génial des langues et les dialogues finement écrits, le Colonel Landa et les scènes d’action à la tension montant crescendo font de ce film, tourné en en temps record, l’un de mes meilleurs moments de cinéma cette année. Les génies de Pixar n’ont pas failli à leur réputation en nous faisant évader avec les héros de Là-Haut, une histoire drôle mais surtout diablement émouvante mise en scène de main de maître par Pete Docter qui nous avait déjà ému avec Monstres & Cie. Sur la troisième marche du podium, James Cameron nous a émerveillés avec Avatar, une fable écolo mêlant science-fiction et fantasy pour une expérience inédite en salle.

Top152bis

L’adaptation de Max & les Maximonstres par Spike Jonze m’a touché, ému et enchanté avec ses créatures fantastiques et ses thèmes adultes enveloppés dans un rêve d’enfant. La performance de Sean Penn dans Harvey Milk vaut à elle seule le détour dans le biopic du premier politique ouvertement gay. Une performance saisissante et l’un des meilleurs films de Gus Van Sant. Danny Boyle et son éblouissant Slumdog Millionaire a raflé les prix les plus convoités en début d’année et ce fut amplement mérité tant son conte de fée moderne situé dans les bidonvilles de Mumbai est une bouffée d’air frais qui a charmé des millions de spectateurs (les apparitions de Freida Pinto sont à elles seules de l’ordre du divin). Le réalisateur de Love Actually a surpris avec son Good Morning England à la bande originale géniale et son casting haut en couleurs. Une incursion très rock dans le monde des radios pirates qui sévissaient au large de l’Angleterre. Côté humour, le box-office a sacré Very Bad Trip comme la comédie de l’année. Avec son casting anonyme, l’humour trash et son scénario totalement barré, le film s’impose comme le succès surprise et mérité de 2009. Jeux de Pouvoirs a été, quant à lui et pour moi, l’un des thrillers les plus prenants avec un Russell Crowe parfait et un Ben Affleck dans l’un de ses meilleurs rôles, sans oublier un scénario brillant.

Top153bis

L’animation a de beaux jours devant elle et pas seulement la 3D grâce à Henry Selick qui revient revient avec Coraline, un conte animé en stop motion mêlant fantastique et magie avec un brio qu’on ne conteste pas depuis L’Etrange Noël de Mr Jack. Anne Hathaway a épaté tout Hollywood avec sa performance de junkie qui affronte les regards de sa famille à la sortie de cure, alors que sa sœur se marie dans le dernier film de Jonathan Demme, Rachel se Marie. Une performance époustouflante de sincérité dirigée à la perfection par un réalisateur inspiré. Il a fait bon retrouver un Michael Mann plus en forme que sur Miami Vice avec Public Enemies, il trouve dans le gangster romantique Dillinger le parfait héros pour mettre à profit ses talents de metteur en scène. Et il fallait bien un Johnny Depp habité pour être à la hauteur du défi. Avec une réalisation nerveuse, un casting fougueux et un scénario ficelé, J.J Abrams a redonné un coup de fouet bienvenu à la franchise Star Trek. Il a même réussi à convaincre un large public, au-delà des fans et des trekkies, dont moi. Adapter le roman graphique culte Watchmen était un challenge sur lequel beaucoup se sont cassés les dents, Zach Snyder s’est plutôt brillamment illustré avec un film noir de superhéros à la photographie léchée et aux idées pertinentes. Enfin, pour clôre ce classement, on restera bluffés par les performances du duo de Titanic, Kate Winslet et Leonardo DiCaprio, qui se déchirent sous la caméra de Sam Mendes dans des scènes intenses en émotions dans Les Noces Rebelles. 2009 fut une année riche en émotions et le choix a été difficile pour ne choisir que quinze films à retenir, d’autres auraient largement eu leur place dans le classement (Gran Torino, Zombieland, The Wrestler etc…) et d’autres que j’ai manqué faute de temps (500 Jours Ensemble notamment !) également. En route pour 2010, une année qui s’annonce également très excitante : mais cela fera l’objet d’une Preview spéciale !

.

 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 09:37

candlelight

Je vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année depuis la Floride où la température est tout de même descendue ces derniers jours même si le soleil est toujours au rendez-vous.  Un Noël loin de la famille n’est pas toujours facile mais j’ai un cercle d’amis ici avec qui je passerai un réveillon déjà sympathique, même si la bonne bouffe française nous manquera énormément. Ici, Noël se célèbre en grand, même un peu trop parfois. Les télévisions diffusent les « Christmas Specials » (tels que Charlie Brown, le Grinch ou autres courts-métrages de saison), les chansons de Noël tournent en boucle à la radio (à mon grand plaisir car je suis fan des classiques tels que Sleigh Ride ou encore White Christmas) et les parcs Disney se sont parés de leurs décorations dès novembre. A Epcot, la Candlelight Processionnal assure le côté magique et spectaculaire. Tous les soirs, une chorale d’une centaine de personnes chantent l’histoire de Noël accompagné chaque fois par un narrateur célèbre. Cette année, on a vu défilé Whoopi Goldberg, Isabella Rossellini, Andy Garcia ou encore Anika Noni Rose (la voix de Tiana dans La Princesse & la Grenouille). Sur ce, je vous souhaite encore un joyeux réveillon et je continuerai à vous faire part des chroniques de la Floride tant que je peux en 2010 (avec un voyage à San Francisco qui se profile pour bientôt en plus !), malgré un emploi du temps chargé entre le travail et les soirées. Happy Holidays !

PS: Retrouvez le TOP 15 MOVIES 2009 cette semaine pour passer en revue les meilleurs films de l'année.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Brèves
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 04:10

 

AVATAR


Dix ans de développement, dix ans que l’on attendait le nouveau projet du réalisateur de Titanic, dix ans que la moindre information était accueillie avec la plus grande excitation, James Cameron nous dévoile enfin sa révolution : Avatar.  Avec une attente pareille, la déception aurait pu être grande mais fort est de constater que le cinéaste n’a pas son pareil pour nous emmener dans des univers enchanteurs avec des personnages charismatiques. Car ce voyage à Pandora est un délire visuel merveilleux, magnifié par l’utilisation du relief 3D rendant chaque paysages ennivrants de réalisme. Chaque plan est un tableau que l’on aimerait admirer plus longtemps en mettant une pause. Revenant à ses premiers amours de science-fiction, James Cameron nous emmène sur une planète sauvage florissante peuplée de magnifiques créatures et par des humanoïdes dénimmés Na’vis, et dont les ressources énergétiques sont la proie des belliqueux humains venus se servir pour résoudre la crise sur Terre. Parmi eux, un groupe de scientifique vont tenter d’employer la diplomatie plutôt que la force en envoyant Jake Sully, ancien marine paraplégique, sur Pandora dans la peau d’un Na’vi grâce à une technologie mêlant l’ADN humain à celui des autochtones, leur permettent de se glisser sous la peau bleue d’un avatar. Sur place, les enjeux des hommes passeront vite derrière la beauté de l’endroit et l’amour qu’il trouvera en la personne de la gracieuse Neytiri.


AVATAR2

 

Pas étonnant qu’il ait fallu dix longues années à James Cameron pour sortir Avatar, la richesse visuelle du film ne peut que laisser imaginer la somme hallucinante de travail, d’imagination et de recherche qu’a du demandé ces 2h41 d’emmerveillement. Cameron a crée, tel un dieu, une planète entière et ses habitants, du Na’vi au rhinocéros à tête de marteau, en passant par le moindre végétal et insecte. Les Na’vis imposent le respect et on s’attache à ce peuple proche de la nature au premier instant. Usant de la performance capture pour l’animation de ces derniers, le résultat est bluffant de vie (et pourtant Zemeckis utilise le même procédé dans Scrooge pour un résultat autrement plus médiocre). Si le scénario peut paraître simpliste, le talent de narrateur du réalisateur de Terminator ou Aliens n’a pas pris une ride. Dès les premières minutes, on s’attache aux personnages, happés par l’histoire et on ne décroche pas jusqu’à la fin. Son talent de metteur en scène n’est également plus à prouver et pourtant il se surpasse encore dans ce film où chaque plan est justifié, chaque mouvement de caméra millimétré et où les scènes de bravoure vous en donnent pour votre argent (les rencontres avec le bestiaire de Pandora par exemple). On aura également pas vu de batailles aussi épiques que le climax du film, depuis les joutes de la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson. Voir s’affronter les machines de guerres des humains (rappellant l’époque Aliens) et les Na’vis chevauchant les créatures volantes sur un rythme effreiné est un spectacle que les spectateurs garderont pour longtemps dans leur mémoire.


avatar23

 

La technologie a beau être de haute facture, elle n’est rien sans un matériel de base solide, à savoir les comédiens. Sam Worthington (Terminator Salvation) est d’une justesse parfaite que ce soit dans la peau du marine ou du Na’vi, Zoe Saldana offre à son personnage virtuelle une palette d’émotions très riche en nuances et l’on retrouve Sigourney Weaver avec un plaisir partagé par l’actrice au vue de sa grande forme. Ajoutons à cela une galerie de seconds rôles castés à la perfection (Michelle Rodriguez, le méchant Stephen Lang…). La musique de James Horner accompagne avec brio les images enchateresses du cinéaste. La révolution technologique annoncée est bien au rendez-vous, jamais des personnages virtuels n’avaient atteint un tel degrés de réalisme si bien qu’on oublie souvent que ce ne sont que des images de synthèses, et la 3D offre une immersion quasi parfaite dans l’univers de Pandora. Mais il ne faut pas oublier qu’elle ne fait pas tout et qu’Avatar est un grand film car à la barre, il y a le talent de James Cameron qui nous offre pour Noël toutes les émotions que procurent le cinéma. Le contrat est rempli et on espère ne pas attendre dix ans pour le prochain film.


10.gif

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 20:40
zombieland.jpg
Injustement passé inaperçu dans les salles françaises, Bienvenue à Zombieland a pourtant été un succès surprise au box-office américain. La première réalisation de Ruben Fleischer est en effet un concentré jouissif de film de zombie et d’humour déjanté rempli de bonnes idées et d’inventivité. Plus proche d’un Shaun of the Dead que d’un 28 Jours Plus Tard, le film propose un équilibre parfait entre une mise en scène énergique et inventive et des dialogues et un scénario en béton. Dans la peau des deux héros, l’ado Colombus et le bourru Tallahassee, on retrouve le jeune Jesse Eisenberg et le charismatique Woody Harrelson. Le premier a instauré de par sa propre expérience des règles de survie telles que « toujours regardez sur la banquette arrière » ou « méfiez-vous des toilettes » pour se dépatouiller d’un monde apocalyptique infesté de zombies dans lequel il est l’un des derniers humains. Tandis que le deuxième ne fait pas dans la dentelle et sa façon de se frayer un passage et de casser du zombie à coups de batte de base-ball et de profiter des petites choses de la vie (comme les gâteaux Twinkies).

zombieland2.jpg
L’alchimie entre les deux acteurs prend bien et les vannes qu’ils se lancent ou les dialogues partagés ne sont pas toujours finement écrits mais les comédiens s’en sortent toujours avec les honneurs. Ils seront rejoints dans leur aventure par un duo de sœurs incarnées par Abigail Breslin( qui a déjà bien grandie depuis Little Miss Sunshine) et Emma Stone. Zombieland est un divertissement de première classe, offrant une esthétique parfaite et des scènes à la fois drôles (très drôles même) et excitantes. Le maquillage des zombies et les effets spéciaux sont de bonne facture et les décros sont crédible sans êtres spectaculaires non plus. On nous offre également le caméo le plus délirant de l’année grâce à Bill Murray dans une scène d’anthologie à ne pas rater. Zombieland est un rollercoaster d’émotions fortes à consommer sans modération. Ca tombe bien, la suite est en développement et sera en 3D !

8-copie-1.gif
Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article