Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 03:00


Les studios Pixar dévoilent enfin leur dernier film d’animation au public français, Là-Haut atterrit dans les salles de notre beau pays. L’occasion de partager avec vous cette courte interview de John Lasseter que nous avons réalisé avec Grandmath lors du dernier Festival de Cannes. On se remet dans le contexte : 13 mai au soir, nous assistons in extremis à la projection du film au Palais des Festivals, grâce aux précieux sésames que nous a déniche notre contact. Encore sur les nuages après le film (vous pouvez lire ma critique ici), nous rentrons très tard à l’hôtel et nous nous endormons vers 3h du matin. 10H le lendemain, nous sommes réveillés par des multiples appels sur nos téléphones. Notre contact nous avise qu’un créneau s’est libéré pour interviewer le big boss de Pixar et Disney suite à un désistement d’un journaliste (pauvre fou !) et que nous avons dix minutes environ pour être au Carlton sur la Croisette. Notre hôtel étant à La Bocca, c’était quasiment mission impossible, mais nous ne pouvons passer à côté d’un tel privilège. Nous nous habillons en deux secondes et attrapons un taxi au vol pour filer à toute allure au Palace. Là, en sueur sous le soleil de la Côte d’Azur, nous préparons nos questions et après quelques minutes d’attente, nous entrons Grandmath et moi dans la salle à la rencontre de John Lasseter. Pour des fans de Disney et Pixar comme nous, c’était un grand moment, malgré la fatigue et le stress. Je vous propose de visionner l’interview ci-dessus (en anglais seulement) et je vous ai concocté une petite transcription ci-dessous :

Kinoo : Vous avez réalisé une superbe avant-première à Paris en 2007 pour Ratatouille, aujourd’hui vous êtes à Cannes pour présenter Là-Haut, vous comptez revenir l’an prochain pour Toy Story 3 ?
John Lasseter : Je dois vous l’avouer, la première de Ratatouille à Paris était l’une des plus belles jamais réalisées, c’était le cadre parfait pour le film. Mais je vous l’avoue, être ici à Cannes et faire l’ouverture du festival avec Là-Haut, c’est comme un rêve. Je ne voulais pas que cela s’arrête et c’est sûrement pour ça qu’on est restés éveillés très tard hier soir (rires).

Kinoo : Le film est très drôle, pourtant il y a des thèmes très sombres, un peu comme dans chaque nouveaux films Pixar. Comment vous y prenez-vous pour prendre autant de risques à chaque film ?
John Lasseter : Là-Haut est notre dixième film, et tous nos films ont été originaux et ont proposés des choses que personnes n’avaient vus jusqu’alors, et pour se faire, il vous faut prendre des risques. La chose la plus importante pour nous est le dosage entre les émotions et l’humour. Walt Disney disait toujours que pour chaque éclat de rire il y a une larme derrière. Et en tant qu’admirateur des films de Walt, j’applique cette idée à chacun de nos longs-métrages. Ce film est très spécial et aborde des thèmes très émouvants avec le personnage de Carl qui apprend que la plus grande aventure dans la vie est faite des petites choses du quotidien. Je trouve que c’est un thème merveilleux.

Kinoo
: Vous êtes également consultant artistique de Walt Disney Imagineering (les concepteurs des parcs à thèmes Disney ndlr), et à chaque nouveaux films Pixar, il y a une nouvelle attraction qui se construit quelque part. Avez-vous déjà des idées pour Là-Haut ?
John Lasseter : Vous savez, j’adore travailler avec Imagineering, et notre méthode est d’attendre de voir comment le film résonne avec le public avant de lancer un projet, même si on a des idées bien sûr. D’ailleurs, le réalisateur Pete Docter, le producteur Jonas Riviera et moi-même somme des fondus de Disneyland. En Californie, nous préparons une reproduction grandeur nature de Radiator Springs, la ville tirée du film Cars, et nous venons d’ouvrir deux attractions interactives en Californie et en Floride appelées Toy Story Mania basée sur les aventures de Woody et Buzz l’Eclair. C’est ce qui fait également la force de travailler avec un studio comme Disney, vos personnages continuent de vivre au-delà du film grâce aux parcs à thèmes. Mais il est primordial que cela commence avec un bon film.

Kinoo : Maintenant que vous avez le plus beau métier du monde, est-ce que vous trouverez le temps de réaliser à nouveau bientôt ?
John Lasseter : Vous savez, je ne dis jamais jamais, ma carrière m’a amenée à superviser Pixar et Disney artistiquement, ainsi qu’Imagineering et j’adore ce que je fais, j’adore mon métier. J’adore collaborer les réalisateurs comme Pete Docter sur Là-Haut, mais j’aime réaliser également. Je continue d’ailleurs de réaliser avec les courts-métrages inspirés de Cars (Cars Toon ndlr), donc je n’ai pas totalement raccroché.

Propos recueillis par Jonathan Rabeute et Mathias Dugoujon


Repost 0
Published by Kinoo - dans Rencontres
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 02:09
LES NEWS :
James Cameron a présenté les premières images époustouflantes du très attendu Avatar et a révélé que le 21 août prochain sera l’Avatar Day (en plus d’être mon anniversaire bien sûr !). Les images du film montées spécialement par le réalisateur, passeront dans les cinémas Imax du monde entier, en France, ce sera au Gaumont Disney Village. Il a également révélé qu’une version 3D de Titanic était en projet.
L’hystérie a été le mort d’ordre lors du panel de Twilight Chapitre 2 : Tentation, où une horde de fans ont hurlé d’excitation devant les images de Robert Pattinson et Taylor Lautner torse nu.
Disney a présenté Alice in Wonderland de Tim Burton en grande pompe en y dévoilant le teaser trailer et avec l’installation des décors du film grandeur nature dans un hall du Comic Con. Tim Burton a également fait venir Johnny Depp lors de son panel. La souris a également dévoilé les images en HD de Tron Legacy, la suite du film culte des années 80. On y a également appris que le tournage de Pirates des Caraïbes 4 débutera en avril 2010.
Pixar a présenté les trailers en 3D de la ressortie des deux premiers volets de Toy Story cet automne aux USA, ainsi qu’une featurette de Toy Story 3 mettant en scène Ken, le mec de Barbie, doublé par Michael Keaton.
Robert Downey Jr, Jon Favreau, Scarlett Johansson et Don Cheadle ont été acclamés par les fans lors du panel de Iron Man 2, pendant lequel des images exclusives de War Machine et de Mickey Rourke en Whiplash ont été présentées.     
John Williams, le grand compositeur de bandes originales du cinéma à qui l'on doit les thèmes mémorables de Star Wars, Indiana Jones, Jurassic Pars ou encore Les Dents de la Mer, devrait revenir créer la musique de l'ultime opus de la saga du sorcier binoclard, Harry Potter & Les Reliques de la Mort.

LES IMAGES DU COMIC CON:

Robert Downey Jr. enflamme la foule du Comic Con lors du panel de Iron Man 2 Johnny Depp a fait une apparition surprise à la fin du panel de Alice in Wonderland Le cast de Twilight 2

BONUS:

A l'occasion du Comic Con, le magazine Entertainment Weekly a réalisé des portraits de célébrités lors d'un photoshoot spécial. En voici une sélection:

Zoe Seldana, James Cameron & Sigourney Weaver (Avatar) Le casting de Twilight 2 Megan Fox (Jennifer's Body)
Repost 0
Published by Kinoo - dans Brèves
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 15:11

On peut aisément deviner ce qui a attiré Tim Burton dans Numéro 9 pour qu’il produise le premier film d’animation de Shane Acker : des thèmes sombres, un univers post-apocalyptique, des personnages étranges et marginaux. Et le résultat, pour un coup d’essai, est très concluant. Le film se déroule dans une Terre ravagée par une guerre entre les hommes et les machines, et raconte les aventures de neuf petites créatures crées par un scientifique désespéré, dont le dernier né possède en lui ce qui pourrait s’avérer être le dernier espoir de l’humanité. Le scénario est un tantinet classique et suit des thèmes souvent vus dans le genre, avec par exemple la quête du héros qui est l’élu d’une communauté. Les personnages, au look singulier et au design franchement inspiré, sont cependant difficilement attachants. Ils leur manquent (littéralement) un cœur, même si ils sont doublés par un casting vocal prestigieux : Elijah Wood, Jennifer Connely, John C. Reilly, Crispin Glover et Martin Landau.


Mais le plus impressionnant dans Numéro 9, ce sont incontestablement les scènes de bravoure. Diablement efficaces, elles bénéficient d’une mise en scène audacieuse riche en plans dynamiques et originaux et l'action est totalement maîtrisée. Les scènes avec les machines volantes ou encore le combat contre l’espèce de cobra mécanique scotchera les spectateurs les plus difficiles. Doté d’une animation de très bonne facture et d’un thème musical par Danny Elfman, Numéro 9 s’avère être un film esthétiquement marquant et vraiment prenant, auquel il ne manque qu’autant d’audace dans le fond qu’il y en a dans la forme.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 00:03

Et bien voilà, c’est officiel. Le 8 septembre prochain, je m’envolerai vers la Floride où je serai représentant culturel dans le Pavillon français du parc EPCOT à Walt Disney World. Ce fût assez laborieux pour en arriver là, les postes étant peu nombreux, les départs proposés ne m’arrangeaient pas toujours. J’avais déjà failli partir en mars 2008, mais j’étais engagé ailleurs. J’ai reçu un appel la semaine dernière, me proposant une date en septembre, j’ai tout de suite dit oui. La rentrée s’annonçait assez floue pour ma part, je me suis dit c’est le moment idéal et que de partir à l’aventure comme ça, je dois le faire maintenant ou avoir des regrets toute ma vie. Que vais-je y faire concrètement ? Et bien, je vendrais aux touristes américains des produits bien de chez nous, plutôt axés luxe à ce que j’ai vu, comme du parfum dans une boutique Guerlain ou du vin, et promouvoir la culture françaises aux ricains souvent nourris aux clichés et images d’Epinal, le tout dans le pavillon français qui recréer une image d'un Paris romantique (que vous pouvez voir en photo ci-dessus). Cette expérience, c’est surtout l’occasion pour moi de parcourir les Etats-Unis plus longuement que le temps d’un séjour. J’ai vu qu’il était possible de s’organiser des week-ends à travers l’Amérique pendant des jours de repos, entres plusieurs jours de dure labeur, et je compte bien en profiter pour retourner à New York, Los Angeles, découvrir San Francisco, Las Vegas, Chicago et autres métropoles US. Et puis, rien que de pouvoir profiter des parcs Disney ou Universal (que j’avais trop envie de revisiter depuis quelques semaines) à volonté, avoir la Floride à quelques kilomètres (enfin miles, il faut que je commence à m’y faire :D), c’est déjà pas mal !

Pour le blog, il sera par conséquent moins axé cinéma, vu que je ne pourrai pas suivre l’actualité en France, mais je continuerai bien sûr de le mettre à jour avec les films que je verrai là-bas en avant-première vus que la majorité sortent aux USA avant la France (je pense notamment à La Princesse & la Grenouille, Alice in Wonderland, Toy Story 3 etc…). Les Movie News ne seront sûrement pas hebdomadaires mais plus irrégulières selon le temps et l’actualité. Et bien sûr, les récits de mes aventures américaines seront chroniquées ici même. Restez connectés donc :). Le mois qu’il me reste en France va passer très vite, entre les formalités administratives qui s’annoncent chiantes, les préparatifs des bagages (qu’est-ce que j’emmène ? où vais-je stocker mes centaines de DVD ?…), les au revoirs à la famille et aux amis… et bien sûr continuer à travailler à la Tour de la Terreur. Bref, un programme chargé ! En tout cas, je suis bien content de partir, même si un peu d’angoisse se mêle à l’euphorie !
Repost 0
Published by Kinoo - dans Brèves
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 21:24


UPDATE: La vidéo est retirée par Disney, le trailer officiel devrait être en ligne demain. Je mettrai le billet à jour.
Elle est là ! L’impatience était déjà à son comble avec la révélation des photos de Johnny Depp, Helena Bonham Carter et Anne Hathaway dans le costume respectivement du Chapelier Fou, de la Reine Rouge et de la Reine Blanche. Elle va encore monter d’un cran avec le teaser trailer d' Alice in Wonderland de Tim Burton qui vient d’être mis en ligne ce soir. Vous pouvez le visionner ci-dessus. Visuellement c’est ébouriffant, on y découvre Alice tombant dans le trou du lapin blanc, le Chat de Cheschire, un Johnny Depp méconnaissable et des images remplies de délires poétiques et glauques à la fois. De quoi patienter jusqu’en mars 2010.

Vidéo Dailymotion: Mister3ZE
Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 12:00
LES NEWS :
Russell Crowe pourrait bien retrouver le personnage du capitaine Jack Aubrey qu'il a incarné dans le film Master & Commander : De l'Autre Côté du Monde, réalisé par Peter Weir en 2003. L'acteur a récemment affirmé qu'un nouveau film serait en préparation, adapté d'un autre volet de la saga littéraire de Patrick O'Brien, Le Revers de la Médaille. 
La société de production de Leonardo DiCaprio va s'associer à la Warner pour mettre en chantier un remake de La Quatrième Dimension au cinéma. La série télévisée compte 156 épisodes parmi lesquels le scénariste Rand Ravich va pouvoir puiser son inspiration.
Bridget Jones est de retour! La société Working Titles a confirmé la semaine dernière la mise en route d'un troisième opus aux aventures de la célibataire la plus célèbre d'Hollywood. Renée Zellweger reprendrait bien le rôle qui l'a rendue célèbre et serait confrontée cette fois à une envie d'avoir un enfant. Tout un programme!
Nicolas Cage serait en négociations avec Sony pour incarner le méchant de la prochaine adaptation du Frelon Vert, aux côtés de Seth Rogen et de Cameron Diaz.
Sam Raimi, le réalisateur culte d'Evil Dead, Spiderman et du récent Jusqu'en Enfer, vient de signer pour mettre en scène l'adaptation cinématographique du jeu vidéo online mondialement célèbre, World of Warcraft. Il devrait s'y atteler dès la production de Spiderman 4 terminée, avec l'aide de Blizzard Entertainment et de la Warner Bros.    
John Williams, le grand compositeur de bandes originales du cinéma à qui l'on doit les thèmes mémorables de Star Wars, Indiana Jones, Jurassic Pars ou encore Les Dents de la Mer, devrait revenir créer la musique de l'ultime opus de la saga du sorcier binoclard, Harry Potter & Les Reliques de la Mort.


LA BANDE-ANNONCE DE LA SEMAINE : I Love You, Man
 


Synopsis: Un agent immobilier couronné de succès est sur le point de se marier à la femme de ses rêves lorsqu'il découvre avec dépit, qu'il n'a aucun ami masculin pour lui servir de témoin. Au cours de ses recherches, il fait la connaissance d'un homme charmant et têtu avec qui il tisse rapidement des liens, qui iront jusqu'à mettre en péril sa relation amoureuse. La nouvelle comédie U.S avec Paul Rudd (Les Grands Frères) et Jason Segel (How I Met Your Mother), sortie le 29 juillet.

LES IMAGES DE LA SEMAINE : Prince of Persia se dévoile


De gauche à droite: Disney vient de dévoiler des affiches présentant les personnages du prochain blockbuster produit par Jerry Bruckheimmer et réalisé par Mike Newell, Prince of Persia: Les Sables du Temps. De gauche à droite: Gemma Arterton dans la peau de la princesse Tamina - Jake Gyllenhaal dans la peau de Dastan - Ben Kingsley dans la peau du vizir Nizam.


LES SORTIES DE LA SEMAINE :


Un parfum de provocation plane sur les salles aujourd'hui alors que Sacha Baron Cohen lâche son nouveau personnage qui risque de faire parler de lui: Brüno. Un docu fiction hilarant, choquant et percutant qui ne laissera personne indifférent. A ne pas manquer! Les amateurs d'arts martiaux iront se rincer l'oeil devant Ong-Bak 2, mais n'attendez pas plus que des coups de poings et des coups de pieds. Enfin, la sublime Emily Blunt incarne une reine Victoria dans ses folles années, dans un biopic en costumes honnête, Victoria: les jeunes années d'une reine.

BONUS : Le Tour d'Europe de Brüno


Pour la promotion de Brüno, Sacha Baron Cohen a effectué début juillet une tournée promotionnelle mondiale et est passé par l'Europe. Pour l'occasion, dans chaque capitale où il est passé, il s'est adapté à la coutume locale. Je vous laisse en juger avec les photos ci-dessus. De gauche à droite: Brüno à Paris, sur les Champs Elysées - Brüno à Londres - Brüno à Berlin - Brüno à Madrid


Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 20:00

Depuis Borat en 2006 dans lequel il a tourné en ridicule des dizaines d’américains, Sacha Baron Cohen est devenu un chat noir pour beaucoup. Alors quand l’énergumène décide de récidiver avec un nouveau personnage, le comédien de tous les excès s’est métamorphosé quitte à en devenir méconnaissable. Fini le journaliste kazakh moustachu, poilu et enrobé, Brüno est un présentateur autrichien gay victime de la mode au corps sculptural et entièrement épilé. Le concept n’a pas changé, à travers les extravagances de son personnage, il souligne la bêtise des gens qu’il rencontre dans ses pérégrinations, et cette fois-ci, il va encore plus loin, très très loin même. La storyline un peu légère suit le présentateur, viré de son émission en Autriche, se confronter au rêve américain et surtout aux mœurs conservatistes caractéristiques de certaines régions des USA. Plus trash que jamais, Brüno tire à vue sur les homophobes, les catholiques, la superficialité du monde de la mode et de la célébrité, la folie de l’adoption (Angelina et Madonna prennent cher !)…


Si les scènes jouées manquent un peu de fraîcheur (elles sont de toute façon très peu nombreuses), les moments de vérité réservent des scènes d’anthologie à la pelle : le talk show durant lequel il présente son enfant à un public outré, l’entretien surréaliste avec un pasteur spécialisé dans la conversion de gay en hétéro ou ce final mythique où il embrasse son partenaire à pleine bouche au milieu d’une arène de combat, devant un public d’homophobes enragés. Pire, il faut le voir s’acharner à résoudre le conflit israélo-palestinien en chantant une niaiserie avec les représentants des deux parties. On ne peut pas lui enlever l’incroyable courage (ou démence) qu’il a eu pour se mettre dans des situations pareilles (et encore, je ne vous ai quasiment rien révélé !). Brüno est un spectacle à réserver à un public averti, Sacha Baron Cohen n’hésitant à se montrer intégralement en full frontal à la caméra : prudence pour les prudes. Le film de Larry Charles est un défouloir jubilatoire, hallucinant d’audace et de provoque extrême, qui fait malgré tout réfléchir derrière les nombreux fous rires. Et ne manquez pas le clip caritatif à la fin, avec des guest-stars à foison!
Sortie en Salles: 22.O7.O9

Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 00:48

La sortie du sixième volet au cinéma est l’occasion de se pencher à nouveau sur cette saga fantastique qu’est celle de Harry Potter. Pour ma part, je n’ai lu aucun des bouquins et ai découvert la saga que tardivement, lors de la sortie de La Coupe de Feu. Je m’étais loué les trois premiers épisodes et je m’étais fait une séance rattrapages. Harry Potter à l’Ecole des Sorciers est un premier jet honnête mais loin d’être enchanteur. Chris Colombus se contente d’adapter le roman de J.K Rowling à la lettre, sans y insuffler une once de personnalité. On y découvre donc la première année à Poudlard du petit sorcier à lunettes, que campe un tout jeune Daniel Radcliffe parfait pour le rôle. Les effets spéciaux sont réussis et la musique de John Williams est magique, ce qui ne suffit pas à faire de ce film un monument de fantasy. Harry Potter & la Chambre des Secrets va dans le sens du premier opus en approfondissant l’univers et les personnages de la saga. Ainsi, Ron et Hermione campés par Rupert Grint et Emma Watson, prennent du galon, tandis que l’impressionnante galerie de seconds rôles s’installent (Alan Rickman, Maggie Smith). Kenneth Brannagh ouvre également le bal des grands acteurs anglais à faire leur passage dans la série. Le scénario du film est un peu plus étoffé et offre des scènes fantastiques plus osées (attaque d’araignées géantes). Les décors et les costumes sont toujours aussi soignés et participent au dépaysement magique que garantit désormais Harry Potter.


Pour le troisième volet, Chris Columbus laisse sa place de réalisateur à Alfonso Cuarón et la différence se fait nettement sentir. Plus mature, plus travaillé, plus sombre, l’univers d’Harry Potter & le Prisonnier d’Azkaban est à la fois poétique, lyrique et enchanteur. Le scénario, qui voit Harry recherché par un prisonnier récemment évadé d’Azkaban (et joué par Gary Oldman), est parfaitement calibré et permet au cinéaste de sortir des sentiers battus par son prédécesseur. La mise en scène est virtuose, comme l’illustre la dernière partie du film où les héros revivent une scène sur un mode différent. Les comédiens, qui grandissent à vue d’œil et s'habillent en survêts, gagnent en charisme et commencent à maîtriser leurs personnages sur le bout des doigts. Audacieux, ce troisième opus est une franche réussite et demeure jusqu’à maintenant mon préféré de la saga, même si Harry Potter & la Coupe de Feu est plutôt réussi également.


Mike Newell (le réalisateur de Quatre Mariages et un Enterrement) est aux commandes et fait entrer Harry et sa clique dans l’adolescence avec beaucoup d’humour british mais surtout de justesse (comme en témoigne l’excellente scène de bal). Mais ce quatrième volet est également le plus épique de tous, avec les épreuves intenses auxquelles se livrent les élèves de Poudlard : combat contre un dragon terrifiant, course sous-marine haletante… Et la tonalité sombre dans laquelle la franchise s’est lancée se confirme avec l’apparition de Voldemort, incarné par Ralph Fiennes, redoutable sous son maquillage reptilien, et la mort d’un personnage au terme du long-métrage. Harry Potter & l’Ordre du Phoenix, réalisé par David Yates, est moins convaincant. Si le casting s’offre des pointures (dont Imelda Staunton dans le rôle de l’excentrique et stricte Dolores Ombrage), la mise en scène souffre d’une platitude embarrassante. Le scénario accumule les rebondissements mais le réalisateur semble dépassé par les évènements et a du mal à gérer les émotions (la mort de Sirius Black est d’une fadeur !) et les scènes de bravoure (le combat entre Dumbledore et Voldemort est décevant). Trop académique, pas assez ambitieux, ce cinquième opus est sauvé par l’univers bien établi de Harry Potter, qui garantit toujours un moment de magie et de dépaysement.


Au final, la saga Harry Potter est plutôt inégale, démarrant avec deux films très sages mais établissant les bases d’un univers riche et atteignant des sommets de divertissement avec des cinéastes aventureux, un casting de grands acteurs britanniques qui se succèdent de film en film, des effets spéciaux saisissants et une histoire originale passionnante. Malheureusement, la saga perd en audace sur ses deux dernières sorties et on espère que David Yates va se dépasser et proposer le meilleur pour le tournage des Reliques de la Mort, dont la sortie en salles sera divisée en deux parties.
Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 08:00
LES NEWS :
Ryan Reynolds, qui jouait Deadpool dans X-Men Origins: Wolverine, a été choisi par la Warner pour incarner le super-héros Green Lantern. Il a été préféré aux deux autres favoris Justin Timberlake et Bradley Cooper. Réalisé par Martin Campbell, à qui l'on doit Casino Royale, Green Lantern racontera les aventures d'un héros qui puise sa force dans une mystérieuse bague verte et magique. La sortie est prévue pour 2011.
Natalie Portman a officiellement rejoint le casting de Thor, l'adaptation du comic book Marvel par Kenneth Brannagh. Elle y tiendra le rôle de Jane Foster, le premier amour du demi-dieu nordique envoyé en exil sur Terre. Premier coup de manivelle prévu pour 2010, juste après le tournage de Your Highness dans lequel Natalie Portman joue avec James Franco. 
Hugh Jackman et Daniel Craig vont monter sur les planches de Broadway pendant 12 semaines à partir de septembre, dans la pièce A Steady Rain. Les interprètes respectifs de Wolverine et James Bond incarneront deux flics dont l'amitié sera mis à l'épreuve lors d'un cas de dispute conjugale sur lequel ils enquêtent.
Cameron Diaz vient de signer pour jouer dans le remake du Frelon Vert, mémorable série dans laquelle officiait Bruce Lee dans les années 60. Dans cette nouvelle version cinématographique, dont la réalisation a été confiée à Michel Gondry, l'actrice partagera l'affiche avec Seth Rogen (En Cloque, Mode d'Emploi) qui a subi un régime draconien pour tenir le rôle titre. Suite au désistement de Stephen Chow (Shaolin Soccer), le rôle de Kato est encore à la recherche de son interprète. Des idées?
Danny Huston, vu récemment dans X-Men Origins: Wolverine dans le rôle de Stryker, a rejoint la distribution du Robin Hood de Ridley Scott. L'acteur donnera la réplique à Russell Crowe (qui sera Robin des Bois) dans la peau du roi Richard Coeur de Lion.   
Après Transformers et G.I Joe, la Paramount puise à nouveau son inspiration dans des coffres à jouets. Les studios ont en effet lancer le projet d'adaptation au cinéma de la gamme de figurines Max Steel distribuée par Mattel.


LA BANDE-ANNONCE DE LA SEMAINE :Fame
 


Synopsis:  Dans l’atmosphère électrique de la très prestigieuse High School of Performing Arts de New York, danseurs, chanteurs et comédiens affrontent quatre ans durant tous les challenges d’un milieu ultra compétitif. Chacun se voit offrir la chance d’accomplir son rêve… à condition d’être doué, de faire preuve d’un engagement absolu et de travailler sans jamais faiblir. La bande-annonce du prometteur remake de Fame. Sortie prévue pour le 7 octobre 2009.


LES IMAGES DE LA SEMAINE : Alice in Wonderland


De gauche à droite: De nouvelle photographies issues du dernier numéro d'EMPIRE, immortalisent Anne Hathaway, Johnny Depp et Helena Bonham Carter dans leur costume respectif de La Reine Blanche, Le Chapelier Fou et La Reine Rouge, tiré du film Alice in Wonderland de Tim Burton.


LES SORTIES DE LA SEMAINE :


Impossible de passer à côté du sorcier à lunettes cette semaine, avec la sortie de Harry Potter & le Prince de Sang Mêlé. Le sixième volet de la saga pêche un peu côté action mais la magie opère toujours. Dans un autre registre, The Reader propose un drame dans lequel un jeune étudiant tombe amoureux d'une femme qui aurait été impliquée dans des crimes de guerre nazis. Un film porté par la performance de Kate Winslet, que l'on dit exceptionnelle.

BONUS : Convention Twilight à Paris

Fans de Twilight, vous avez rendez-vous le 3 octobre prochain au Grand Rex de Paris pour assister à la première convention officielle consacrée à la saga. SND vient d'annoncer l'évènement et attend près de 5000 fans pour cette journée. Pour le moment, très peu d'informations ont été dévoilées concernant le programme, à part le fait que certains acteurs sont attendus et que des extraits inédits de New Moon y seront projetés.


Repost 0
Published by Kinoo - dans Brèves
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 14:28

Dernière sensation en date du festival de Sundance, 500 Jours Ensemble est la nouvelle production des studios Fox Searchlight, spécialisés dans les films indépendants américains et qui nous avaient déjà livrés les perles Little Miss Sunshine et Juno. Réalisé par Mark Webb, le film est une comédie romantique qui suit le candide Tom, incarné par Joseph Gordon-Levitt, dans sa quête pour séduire Summer, une jeune femme qui ne croit plus à l’amour. Cette dernière est jouée par Zooey Deschanel, dont le bleu de son regard est devenu la couleur dominante du film. Lors de sa présentation au festival de Sundance, le film a été chaleureusement accueilli par un public littéralement sous le charme, avec en prime une standing ovation de plusieurs minutes (ce qui se faisait de plus en plus rare à Sundance).


Joseph Gordon-Levitt avait été révélé dans le drame Mysterious Skin de Gregg Araki, dans lequel il jouait un prostitué gay et victime d’abus sexuels. On le verra cet été à l’affiche de G.I Joe : Le Réveil du Cobra dans le rôle du bad guy et il tourne actuellement avec Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard et un casting de folie dans le nouveau film de Christopher Nolan, Inception. Quand à Zoey Deschanel, après avoir partagé l’affiche de Yes Man avec Jim Carrey, elle a rejoint le casting de Your Highness, une comédie médiévale avec James Franco et Natalie Portman, dans lequel elle jouera une princesse. 500 Jours Ensemble sortira sur les écrans français le 30 septembre prochain et j'ai vraiment très hâte de le découvrir en salles.

Photos: Sundance Summer Portrait Session
Repost 0
Published by Kinoo - dans Cinéma
commenter cet article