Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 00:02

Enfin ! J’ai enfin rattrapé mon conséquent retard sur la série (merci Brice !). Que dire de Desperate Housewives ? Que c’est prenant (ce n’est rien de le dire, j’ai fait nuit blanche pour finir la saison 4), que les personnages sont attachants etc… Oui tout cela est vrai. Bref, j’ai eu énormément de plaisir à suivre les péripéties de ces femmes au foyer aux personnalités aussi diverses que variées. Outre les scénarios franchement  bien écrits (bon il y a des faiblesses, notamment dans la troisième saison), la série doit aussi beaucoup de son succès à son casting solide.


Les actrices en tête d’affiche sont impeccables. Je savais déjà que Felicity Hufmann était une grande actrice depuis Transamerica, mais elle se surpasse dans le rôle de Lynette. Son rôle de mère dépassée par ses enfants aurait pu être cliché et ingrat, que nenni, l’actrice livre souvent des scènes magistrales (la perruque au début de la saison 4, la tornade…). Bref, c’est ma préférée, et son histoire est celle qui me touche le plus (peut-être parce qu’elle me rappelle ma propre mère). Marcia Cross en Bree Van de Kamp est magnifique, elle est vraiment le pillier de la série (son absence pour grossesse lors de la 2ème partie de la saison 3 s’est faite ressentir). Et puis j'ai toujours salivé sur ses paniers de muffins, rien que pour ça j'aimerais aménager à Wisteria Lane. Eva Longoria Parker incarne à la perfection la femme matérialiste, un brin superficielle, mais tout de même attachante. Quant à Teri Hatcher, elle rayonne dans la peau de la maladroite Susan Mayer. Je ne parle même pas de cette garde d'Edie Britt que j'adore détester.


Les seconds rôles ne sont pas en reste, loin de là, et ils bénéficient d’un soin tout particulier. Que ce soient les maris (Tom, Carlos, Orson), les enfants (Aah les jumeaux Scavo, Andrew…), les voisins, ils ont tout un rôle à jouer dans la vie de Wisteria Lane et on les retrouve avec plaisir tant ils sont attachants. Sur déjà quatre saisons, et avec la cinquième qui commence, la série a déjà prouvé sa qualité. Abordant des thèmes forts, n’hésitant pas à mettre ses personnages à l’épreuve, feignant les clichés, Desperate Housewives fait désormais figure d’incontournable dans le paysage des séries. J’ai trouvé l’idée en fin de saison 4 formidable pour éviter la routine et lancer de nouveaux enjeux. J’ai hâte de voir l’évolution de Gaby par exemple, surprenante, et de découvrir ce qui a mené à leur situation cinq années plus tard. Allez, je file me mettre à la recherche du deuxième épisode.
Repost 0
Published by Kinoo - dans Série
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 00:01
Max menacera à nouveau : Fort du succès du premier film au box-office américain (plus de 130 millions de dollars de recette sur le sol U.S), la Warner vient de donner le feu vert officiel pour la production d’une suite à Max la Menace. Personnellement, même si le scénario du premier était très léger, l'humour et les gags de Steve Carell relevait le tout et l'on y passait un excellent moment. Steve Carell aurait déjà signé pour un contrat le liant pour trois films à la franchise Get Smart. Le reste du casting (excepté Dwayne Johnson pour des raisons scénaristiques évidentes) devrait aussi être de la partie. En tout cas, si Anne Hathaway renfile des costumes aussi sexy que dans le premier film, je dis banco illico ! Pas d'informations sur une éventuelle date de sortie pour le moment, ni sur un quelquonque synopsis.

Panda Puissance 2 : Dreamworks compte encore les billets verts récoltés par les héros de son dernier film d’animation : Kung Fu Panda, qui a tout de même rapportés plus de 600 millions de dollars de recette à travers le globe. Alors que le DVD s’apprête à sortir sur le marché américain, le studio annonce la mise en chantier et la date de sortie officielle de la suite du film. C’est le 3 juin 2011 que nous assisterons aux nouvelles aventures de Po, dont le doublage sera encore une fois assuré par l’excellent Jack Black. Angelina Jolie a déjà confirmé son retour alors que les négociations sont en cours pour le reste du casting (Dustin Hoffman, Seth Rogen, Jackie Chan etc…).

Dracula a les dents longues : La folie des séquelles n’épargne pas les classiques. Le clan Stoker a autorisé l’écriture de la suite du roman original de Bram Stoker. Baptisé Dracula : The Undead, le livre sortira en octobre 2009. Ecrit par Dacre Stoker (un descendant de Bram) et l'historien Ian Holt, le livre se base sur des notes de Bram Stoker qui avait été écartées de l'oeuvre originale. Les droits du film ont d’ores et déjà été vendus et c’est Jan de Bont (Speed) qui produira. Pour le moment, aucune information n'a filtrée sur un éventuel casting. Le tournage est prévu pour juin prochain. 

Les sorties de la semaine : Deux évènements cette semaine à ne pas manquer. Robert de Niro et Al Pacino se retrouvent dans La Loi et l’Ordre, un film qui n’a pas l’air à la hauteur de ses deux monstres. Verdict ce week-end. L’autre immanquable, c’est le Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen, dans lequel Scarlett Johanson et Penelope Cruz sont plus ardentes que jamais, sous l’œil satisfait d’un Javier Bardem très mâle. Blindness, le nouveau film du réalisateur du Constant Gardenner est à aller voir les yeux fermés (oh oh oh boutade, mais sérieusement, ce cinéaste est une gageure de qualité donc bon…).

Repost 0
Published by Kinoo - dans Brèves
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:56
Je vous souhaite à nouveau la bienvenue ! Comme vous pouvez le constater, la page Canalblog est tournée et je rejoins la famille Over-Blog qui m'a chaleureusement accueilli. Outre le fait qu'il y a beaucoup plus de possibilités que chez le concurrent, l'équipe est vraiment efficace et sympa. Ainsi tous les articles et commentaires qui étaient chez Canalblog sont disponibles ici, tout a été transféré. Bon, je travaille encore sur l'ergonomie du tout donc un peu de patience siouplé. C'est reparti pour un tour, pensez à mettre vos blogrolls et marques-pages à jour !
Repost 0
Published by Kinoo - dans ETC...
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 16:45

 

Australia

Parce que même si elle a tourné dans des films franchement pas bons récemment, Nicole Kidman reste l’unes des actrices les plus talentueuses de sa génération. Parce que Hugh Jackman, en plus d’être un excellent comédien et aussi l’uns des plus classes et glamour d’Hollywood. Parce que les deux précités réunis ça peut donner juste le plus beau couple de cinéma de ces dernières années. Parce que depuis Moulin Rouge, Baz Luhrmann n’a tourné qu’une publicité pour Chanel et ça, c’est pas normal. Parce que le cinéma n’a pas vu de grandes fresques épiques et romantiques depuis l’âge d’or et Autant en Emporte le Vent. Pour tout ça, Australia  est le film que j’attends le plus impatiemment en cette fin d’année 2008. En plus, il sort le 24 Décembre dans nos salles, un cadeau idéal pour les fans de Mr Luhrmann. En attendant Noël, voici la toute dernière bande-annonce: cliquez ici.

Photo par Annie Leibovitz

 

Repost 0
Published by inbedwithkinoo - dans Cinéma
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 14:09

 

HSM3banner

Après avoir bravé l’hystérie des fans sur la plateau du Grand Journal et déclenché une émeute lors de l’avant-première au Grand Rex, la troupe d’High School Musical 3 est venue présenter le film dans le cadre idyllique de l’Hôtel Briston à Paris. Zac Efron, Ashley Tisdale, Vanessa Hudgens, Corbin Bleu et leur réalisateur Kenny Ortega ont donc répondu aux questions des journalistes présents ce matin.

Image25

Ils sont jeunes et beaux (et surtout pleins aux as !) et ça me fait mal de le dire mais ce Zac Efron est vraiment beau gosse, je le déteste ! Par contre, Ashley Tisdale est rayonnante, sublime, je tombe sous le charme. C’est un peu vannés qu’ils se prêtent au jeu des questions-réponses, sûrement dû à la fatigue accumulée de ces trois jours de promotion à Paris. Le plus pro d’entre eux a été Corbin Bleu, posé et détendu, il n’a pas hésité à donner un maximum de détails dans ses réponses. Zac et Ashley étaient complices et s’échangeait rires et regards pendant la traduction des réponses.

Image26

Nous avons donc appris que tous préparent leur nouvel album, sauf Zac qui préfère se consacrer à sa carrière cinématographique. Questionnés sur leurs futurs projets, Zac lâche un « College Musical » qui fera bien rire l’assistante. Boutade ou indice sur une prochaine suite ? A vous de voir ! La scène préférée de Vanessa Hudgens a été la dernière du film qui fût aussi la dernière à être filmée collectivement, quelle sentimentale. Zac a adoré partagé le tableau « Boys Are Back » avec Corbin alors que ce dernier est un peu jaloux du numéro solo « Scream » de Zac, mais admiratif surtout. Le réalisateur, qui faisait un peu office de figure paternelle, était très souriant et disponible. Pour ma part, je me suis retenu de poser la question qui fâche : Avec tous les styles de danses représentés dans les films, pourquoi diable n’y-a-t-il pas de tecktonik dans High School Musical ? J’ai peut-être bien fait…

NYC_HSM3_287 NYC_HSM3_288 NYC_HSM3_311 NYC_HSM3_025

Ils nous confient espérer profiter de la journée pour visiter Paris plus tranquillement que les jours précédents, avant de décoller pour Madrid et Londres. Lorsqu’ils se lèvent pour quitter la salle, les jeunes enfants présents se sont ruer vers la scène pour demander des autographes. J’ai le temps de prendre quelques photos et de glisser à l’oreille d’Ashley Tisdale un bref « you’re beautiful » que les gardes du corps (un grand black très costaud) les tirent dehors. Voilà, pour parler un peu du film, moi qui n’était pas un fan des téléfilms, j’ai trouvé ce troisième opus cinéma réussi. Totalement assumé, High School Musical 3 est un divertissement de haute qualité avec des numéros entraînants. Mais je ne peux pas vous en dire plus avant le 21 octobre, date à laquelle je pourrais dévoiler ma critique sans fâcher les attachés de presse de Disney ;-). Un dernier merci à l’équipe d’ailleurs, toujours très sympathique. 

High School Musical 3: Nos Années Lycée - le 22 octobre sur nos écrans.

 

Repost 0
Published by inbedwithkinoo - dans Rencontres
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 00:01

29367237Image13Aujourd’hui les Movie News seront entièrement consacrées à Disney puisque les studios de la souris ont dévoilé en grandes pompes la liste de leurs prochains projets, à Los Angeles sur la scène du Kodak Theatre et il y a du lourd ! C’est parti pour un tour d’horizon de ce que nous réserve la firme aux grandes oreilles :

sparrowJohnny Depp x 3 :
 Johnny Depp et Mickey c’est devenu une grande histoire d’amour. L’acteur est venu annoncé son implication dans pas moins de trois projets pour Disney. Le premier n’étant autre qu’un quatrième volet de la saga Pirates des Caraïbes qui devrait être axé sur les personnages du Capitaine Jack Sparrow et de Barbossa. Ensuite, il a confirmé son rôle du Chapelier Toqué dans le Alice au Pays des Merveilles que réalise son ami Tim Burton pour Disney. Enfin, fier de ses racines Cherokees, il jouera l’indien Tonto, dans le remake d’un western culte baptisé The Lone Ranger. Pas de noms encore pour le rôle titre qui partagera l’affiche avec lui, mais les rumeurs parlent déjà de George Clooney…What else ?

boltDe l’animation qui a du chien :
Après Bienvenue chez les Robinson, les studios d’animation Disney nous présenteront leur nouveau héros en février 2009. Volt, Star Malgré Lui propulsera un petit berger allemand blanc dans le monde réel (= New York). L’ennui, c’est qu’il est persuadé d’être le héros d’une série dont il est la star à la télévision. Loin des plateaux de tournage et du strass de Los Angeles, il se fera de nouveaux amis (un hamster déjanté et une chatte anorexique) au cours d’un road trip qui s’annonce mouvementé. Ensuite, La Princesse & la Grenouille marquera le retour de l’animation traditionnelle en 2D chez Disney. De plus, la princesse en question sera pour la première fois dans l’histoire de Disney, noire. L’histoire se déroulera en Nouvelle Orléans au temps de l’âge d’or du jazz. L’héroïne sera doublée par Anna Nikki Rose (une Dreamgirl) et la légendaire Oprah Winfrey prêtera sa voix à la mère de celle-ci. Sortie française prévue pour 2010.

gatesLe reste des projets : Nicolas Cage et Jerry Bruckheimmer confirment un Benjamin Gates 3. Jim Carey et Robert Zemeckis font équipe pour adapter Un Conte de Noël de Charles Dickens, le tout en 3D et en performance capture. La production de la suite du film culte, Tron, est lancée. Pixar avance la sortie de Cars 2 d’un an, le film sera sur les écrans en 2011. John Travolta, Tim Allen, Martin Lawrence et William H. Macy retournent sur les routes jouer les motards dans Bandes de Sauvages 2. Après les manchots, les flamants roses: DisneyNature dévoilera ses Ailes Pourpres cet automne. 

INFO: Je vais prochainement déménager chez over-blog

Repost 0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 21:35

NY5jpgAu programme de ce samedi: Six Flags Great Adventures pour Guigui, et pour moi je comptais me faire une musical et visiter le Bronx et Harlem. Vers 10h du matin, je retourne chez Bubby's pour y déguster une part de tarte à la myrtilles du feu des dieux. Rien de mieux pour commencer la journée ! Je flâne ensuite dans l’East Village du côté de Tompkins Street où je m’assoupis sur un banc. Mine de rien l’heure tourne et j’ai faim. Mon choix se porte sur un plat traditionnel américain que j’ai toujours voulu mangé sur son sol : les macaronis & cheese ! C’est dans un petit restaurant près d’Union Square que je déguste ce plat pas avare en fromage. Repus, je me dirige maintenant vers Macy’s afin dee visiter le plus grand magasin du monde, rien que ça ! Et c’est assez impressionnant il est vrai ! Je me dirige ensuite vers Times Square et plus particulièrement vers le kiosque de TKTS qui propose des tickets de musicals à prix réduits. J’en ressors avec une place pour Legally Blonde que je verrai le soir même !

Photo_239 Photo_240 Photo_241 Photo_242

Photo_248En face, le théâtre de Little Mermaid m’appelait et proposait pour les étudiants des prix réduits au premier rang. Banco, ça passe avec ma carte Imagin’R et il me reste quelques minutes avant le début de la représentation. Le show en lui-même est assez moyen mais je suis content de l’avoir vu quand même. Quand les portes du théâtre s’ouvrent, c’est le drame, le ciel était sombre et il pleuvait des cordes ! Damned, mon programme de l’après-midi était tombé…à l’eau ! Le détail qui tue : tous les vendeurs de rues qui jusque là proposaient en nombre les T-shirts I love NY ont troqués le textile pour les parapluies. C’est donc à la sortie de tous les théâtres qu’ils écoulent leurs stocks ! Avec une telle drache, je décide de rester dans les alentours de Times Square pour faire du shopping en attendant la représentation de Legally Blonde. Ce dernier arrive et c’est une grande surprise. Je vous ferai un billet spécial, mais sachez juste que c’est dans la lignée délirante d’Hairspray et les chansons sont géniales ! Après je rejoins la résidence universitaire pour passer la soirée avec Guigui, Charley et Megan. Sur le chemin du retour, nous assistons avec Guigui à un concert gospel dans la station du métro, donné par un groupe de jeune religieux. Autant la musique était bien et entraînante, autant les speechs sur le pouvoir de « God » était barbants. « Have Faith Man, I was heading to Hell, then God came along ! »

Photo_249 Photo_254 Photo_260 Photo_257

Photo_253 Photo_255 Photo_256

Le lendemain, c’était le dernier jour. Notre avion décollait à 18h, donc on avait toute la matinée et le début d’après-midi pour profiter un peu. Le matin, en compagnie de Megan on visite Greenwich Village dont je tombe amoureux. Un vrai petit village dans la ville, avec des bâtisses au charme pittoresque, c’est cosy. Les rues sont à échelle humaine et les boutiques sont toutes accueillantes. Premier arrêt devant le building que l’on voit dans FRIENDS. A l’intersection de Grove et Bedfort St, c’est ici que sont censé avoir vécu Chandler, Monica, Rachel, Ross et compagnie. Pauses photos obligatoires et on repart en vadrouille. Megan nous conduit chez Magnolia’s Bakery qui font les meilleurs (l’uns des meilleurs…) cupcakes de la ville. C’est une pâtisserie traditionnelle que l’on voit dans pas mal de films et de séries et j’ai toujours voulu en goûter. On s’en prend une boîte que l’on mangera en dessert au déjeuner. On continue de déambuler tranquillement dans le quartier, on passe devant les locaux de Google puis on arrive doucement vers le Madison Square Park. C’est là que nous allons déjeuner et plus particulièrement au Shake Shack.

Photo_272 Photo_271 Photo_270

Photo_267Le Shake Shack c’est un petit stand au milieu du parc qui sert ni plus ni moins que les meilleurs hot-dogs et cheeseburgers de New York. Et la file d’attente peut témoigner de sa réputation, elle fera quasiment le tour du parc lorsque nous partirons ! Dingue ! Et nous ne seront pas déçus, c’était en effet succulent. On mange en prenant notre temps à la terrasse, sous les arbres dans lesquels un écureuil se grattait gentiment les noisettes au dessus de nos têtes. Petit moron ! Après ce délicieux repas, nous décidons de retourner une dernière fois sur Times Square pour dire au revoir à New York. Retour à la résidence pour boucler nos valises et remercier Charley encore une fois pour le séjour. Puis on prends un taxi pour LaGuardia, la suite je ne vous la raconte pas c’est juste déprimant.

Photo_273Trajet en avion avec des souvenirs et des envies de vivre à New York plein la tête. Retour à Paris avec limite l’envie de chialer en posant le pied à Roissy, et puis le retour en RER je n’en parle même pas… Une chose est sûre, il me reste plein de choses à découvrir de New York encore, et je compte bien y retourner. En attendant, je me passe des films qui se déroule dans la Grosse Pomme et m’amuse à reconnaître les endroits que j’ai foulé pendant le séjour. I NY

Repost 0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 18:45

Faubourg36FAUBOURG 36 : Après le succès de ses Choristes, Chritophe Barratier ne change pas de registre et reste dans le film d’époque franchouillard et musical. Il retrouve Gérard Jugnot et Kad Mérad, aux côtés de Clovis Cornillac, qui campent trois ouvriers du spectacle au chômage qui décident d’occuper le music-hall qui les employaient auparavant, en montant un spectacle populaire. La reconstitution d’un Paris de carte postale est assez réussie, même si les clichés (dont les distributeurs internationaux raffolent) et les plans vus et revus (les toits de Paris la nuit etc…) abondent. L’atmosphère recrée à travers la musique, la photographie, les décors et les costumes, fonctionne. Au delà de ça, le film est quand même pas très original et emprunte à beaucoup d’inspirations (le triangle amoureux à la Moulin Rouge entre autre !), et s’étale sur deux longues heures (il aurait gagné à couper une demi heure). Ceux qui n’ont pas encore marre de voir Cornillac et Merad dans trois films français sur quatre seront ravis de les retrouver surtout qu’ils livrent ici une performance des plus agréables. La jeune Nora Arnezeder est resplendissante et chante bien, mais ne possède qu’une palette d’émotions très limitée. Au final, ce Faubourg 36 est un bon film populaire, gentil mais trop lisse. Dans le même genre d’histoire, on préfèrera l’excellent Madame Henderson Présente de l’anglais Stephen Frears avec Judi Dench, Anthony Hopkins et Kelly Reilly.
28694330

entrelesmursENTRE LES MURS : Récompensé par la Palme d’Or à Cannes, Entre les Murs propose une plongée dans le quotidien des acteurs de l’éducation de notre pays. Dans un collège difficile du 10ème arrondissement de Paris, nous suivons François, un jeune professeur, confronté au problèmes inhérents de son métier, pas facile tous les jours. L’immersion de ce docu fiction est très réussie, la caméra est au plus près des personnages, permettant de saisir leur moindre émotion. François Bégodeaux (qui a aussi écrit le livre dont le film est inspiré) campe un professeur sensible, proche de ses élèves mais non exempt de défauts (donc humain !). Face à lui, les jeunes comédiens sont déconcertants de naturel dans des rôles que l’on imagine de composition. A l’opposé, les scènes entres adultes sont beaucoup moins convaincants, oscillant entre surjeu et manque de naturel. Même si le film possède quelques longueurs, la fraîcheur de leurs échanges, les messages et les thèmes abordés sans jamais être trop lourds (l’exclusion des sans papiers, la conseil de discipline…), font que l’on passe tout de même un bon moment. Le film m’a également rappelé quelques souvenirs dissipés de cours, mais tout de même, le collège a bien changé depuis la mienne de scolarité !
7

Repost 0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 22:28

newmanFrappante et triste nouvelle en rentrant du boulot samedi soir que d’apprendre la mort de Paul Newman, qui s’est éteint à 83 ans après un long combat contre le cancer. Il a vécu certes, mais ça fait toujours un choc quand on touche à des acteurs aussi mythiques.

Même si ses plus grands rôles n’ont pas touché ma génération particulièrement, il a tout de même marqué le 7ème art de sa classe, de son charisme imposant et de son talent quasiment incontesté. Un véritable monstre du cinéma.

Il avait d'ailleurs remporté l’Oscar pour son rôle dans La Couleur de l’Argent, absolument culte. Récemment, il tenait tête à Tom Hanks et Jude Law dans le film noir et habité de Sam Mendes, Les Sentiers de la Perdition. En tant que passionné de courses automobiles, John Lasseter lui a même demandé de prêté sa voix à l'uns des personnages de Cars, le film d'animation des studios Pixar.

Une terrible perte pour le cinéma...

Repost 0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 21:30

brite4Les skyblogs sont en liesse, Britney Spears est de retour cette semaine et a généreusement lâché son nouveau single, « Womanizer » tiré de son prochain album "Circus", sur internet. Encore une soupe de bruits électroniques que l’on nous sert comme sa nouvelle œuvre d’art. Désolé, mais comme pour les deux précédents albums, cela ne prends pas (plus).

Ce que j’aime chez un(e) artiste c’est la performance vocale et sa capacité à nous habiter, à nous transporter avec sa voix, son interprétation. C’est la raison pour laquelle des pseudos artistes comme Britney ou Mylène qui camouflent leur manque évident de talent derrière des artifices (des concerts pyrotechniques qui en mettent plein les yeux mais rien dans les oreilles par exemple) ne me font absolument rien.

Ici, c’est pareil. Quatre notes de synthétiseur mises l’unes derrière l’autre, un technicien du son qui s’amuse à bidouiller les gémissements de la Spears et ils nous pondent un « tube ». Personnellement, ça ne me transporte pas ça, à part peut-être dans des visions de night-clubs glauques, de néons crasseux et d’ecstasy. Honnêtement, elle n’aurait pas pété un câble l’an passé en se rasant le crâne, en devenant une mère indigne, en se mettant mauvaise avec Paris Hilton et Lindsay Lohan, ses disques ne se vendraient pas et les médias ne nous assèneraient pas son « retour miraculeux ». Mais bon, tant que ça marche...

Il est loin le temps où elle minaudait sur Baby One More Time, au moins c'était drôle et écoutable et son personnage d'ado rebelle était sympathique. Aujourd'hui "femme", elle se prend vraiment au sérieux et ça le fait pas. Et ne dites pas que je crache sur le commercial, il m'arrive d'écouter et même d'apprécier (oui oui!) les Pussycat Dolls, Girls Aloud ou autre Rihanna par exemple. C’est pas tout ça, mais moi je retourne frissonner avec les performances d’Alicia Keys ou Jamie Cullum, car c’est quand même d’un autre niveau.

Repost 0