Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 08:30

Universal.jpg

 

L'été dernier, Universal Studios Hollywood inaugurait sa nouvelle attraction à gros budget. Inspiré de la trilogie explosive de Michael Bay, Transformers The Ride 3D plonge les visiteurs dans une aventure pétaradante aux côtés d'Optimus Prime et Bumblebee dans leur combat contre les Decepticons. Mais avant d'embarquer plus en détail dans l'attraction, faisons un petit tour de ce parc qui regroupe plusieurs attractions inspirés des hits d'Universal mais également les véritables studios de tournage où plusieurs films et séries sont tournées de nos jours.

 

Universal2.jpg

 

Particularité du parc, il est divisé en deux zones: le Upper Lot est au sommet de la colline alors que le Lower Lot est comme son nom l'indique au pied. C'est donc via quatre escalators que vous naviguerez entres les deux parties. Lorsque vous passez les grilles d'entrée du parc, après les incontournables photos souvenirs devant le globe (véritable icône des lieux) et le tapis rouge, vous vous retrouverez dans la rue principale. Les espaces sont très petits et les rues plutôt étroites, mais ça a son charme, sauf par une journée d'été où à la chaleur s'ajoute une affluence souvent énorme. Non loin de là, vous trouverez un spectacle de cascades aquatiques qui reprend des scènes du film Waterworld de Kevin Costner. Si le film fut un flop retentissant, le spectacle de ce parc est devenu une véritable institution et bénéficie de sacrés effets spéciaux et pyrotechniques (un hydravion s'écrase devant nous!) et les comédiens sont tous issus de séries à succès du moment.

 

universal3.jpg

 

Vous trouverez aussi plusieurs classiques du parc dont des cinémas 4D dont Terminator 2: 3-D (l'un des meilleurs dans son genre) et Shrek 4-D. Après un concert des Blues Brothers, vous pouvez aller faire un tour à KrustyLand via l'attraction The Simpson Ride (qui a remplacé il y a quelques années celle de Retour Vers le Futur, mais ne vous en faites pas, Doc Brown est toujours dans le coin). Un simulateur 3D très réussi qui vous emmène dans une aventure pleine de rebondissements et de clins d'œil en compagnie d'Homer, Bart et compagnie. Un incontournable pour les fans de la série. Vous pourrez également rencontrer vos héros favoris, des classiques comme Frankeinstein ou Marylin Monroe en passant par les plus récents comme le Lorax ou ParaNorman. Dans le Lower Lot, vous trouverez un rollercoaster sur La Momie, une ballade mouvementé en barque à Jurassic Park (ou un T-Rex grandeur nature vous attaque avant une descente de plus de 25 mètres.

 

universal4.jpg

universal5.jpg

 

Mais le véritable intérêt des studios Universal à Hollywood, c'est le Studio Tour qui vous embarque pour une ballade en tram dans le Backlot, à travers les véritables plateaux et studios de tournage. Ainsi, pendant soixante minutes vous verrez l'ancien bureau d'Alfred Hitchcock, les plateaux de Metropolitan City qui peuvent passer pour New-York, Chicago ou San Francisco selon les besoins du tournage (pendant notre visite, un épisode des Experts se tournait), un village mexicain qui peut en quelques secondes se retrouver sous les eaux ou encore une ville western. Vous passerez devant plein d'accessoires provenant de films cultes et moins cultes. Vous passerez également dans une station de métro où un tremblement de terre est simulé pendant votre visite et assisterez à une démonstration explosive avec des voitures de Fast & Furious.

 

universal6.jpg

 

Le tram emprunte également un tunnet qui abrite le plus grand écran 3D du monde et lorsque vous chaussez vos lunettes, vous vous retrouvez plongés dans une bataille sauvage entres King-Kong (version Peter Jackson) et deux T-Rex sur Skull Island. Impressionnant, surtout que le tram bouge selon les impacts des créatures. La visite se poursuit à travers un quartier résidentiel qui a servis pendant huit ans au tournage de Desperate Housewives (Wisteria Lane c'est ici!), la plage des Dents de la Mer où le tram se fait attaquer par Bruce, le requin animatronique, et vous passerez également devant le motel Bates et le manoir de Psychose. L'un des plateaux les plus ahurissants demeure celui de La Guerre des Mondes de Spielberg où un avion et une multitude de débris sont encore sur place. La visite en tram vaut à elle seule le ticket d'entrée du parc tant elle est intéressante et la vidéo de narration de Jimmy Fallon est très drôle et efficace.

 

universal7.jpg

 

Mais revenons à Transformers : The Ride 3D ! Après une file d'attente immersive, nous embarquons dans le véhicule et chaussons nos lunettes 3D. Le système est similaire à l'attraction The Amazing Adventures of Spiderman à Universal Studios Orlando en Floride, le véhicule se déplace à travers des décors physiques et de gigantesques écrans 3D où les personnages du film prennent vie: l'immersion est totale. Les mouvements du véhicules suivent l'action intense et explosive, vous vous retrouvez littéralement au coeur d'un duel entres Optimus et Megatron, vous sentez la chaleur des flammes, grimpez avec Bumblebee au sommet des grattes-ciel de Chicago jusqu'à en avoir le vertige ! Avec un budget colossal, l'attraction est une vraie réussite et n'a vraiment pas d'équivalent en France. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à faire le voyage jusqu'à Hollywood et à prendre plein la vue.

 

+ de photos sur la page Facebook d'Hollywood&Co: cliquez ici

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 06:00

CarsLand.jpg

 

Cet été, le parc Disney's California Adventure situé à Anaheim en Californie, a vu sa fréquentation exploser. Le 15 juin dernier, le parc inaugurait sa grande nouveauté : Cars Land. Inspiré par les deux films des studios d'animation Pixar, cette nouvelle zone est une recréation fidèle et à l'échelle de la ville de Radiator Springs que les spectateurs ont pu voir sur le grand écran. En août dernier, nous avons pu rendre visite à Flash McQueen et Martin lors d'une journée à Disneyland, voici notre compte-rendu de notre virée à Cars Land.

 

CarsLand2.jpg

 

La première chose qui frappe, c'est le gigantisme des lieux et l'incroyable richesse des détails disséminés un peu partout. Au loin, Ornament Valley, une énorme formation rocheuse qui rappelle Monument Valley (sauf qu'ici, les roches ont la formes de Cadillacs) domine le land. Après une photo incontournable devant le panneau « Welcome to Radiator Springs », on s'engage sur la voie principale bordée par les baraques et bâtiments du film. A notre gauche on trouve la première attraction, Mater's Junkyard Jamboree, un manège de foire qui donne le tournis thémé sur la décharge de Martin et dans laquelle nous prenons place sur les petits tracteurs sur un air de country. En face, la tente de Fillmore, le van hippie, propose des smoothies et jus de fruits raffraîchissants, idéaux pour la chaleur ambiante. Un peu plus loin, la baraque de Sarge, la jeep militaire offre une sélection de marchandises dérivées du film.

 

CarsLand4.jpg

 

Juste à côté, le Flo's V8 Café est un diner américain qui offre des menus typiques avec un bon rapport qualité-prix, et vous pouvez manger sur la terrasse avec une vue surplombant Ornament Valley. La décoration fourmille de détails et de clins d'œil, si bien que vous pouvez passez le temps du repas à regarder les murs. De l'autre côté de la route, le Cozy Cones Motel et ses fameuses bâtisses en forme de cônes oranges, se dresse fièrement. Dans chacun des cônes se trouve un stand de snack, vous avez le choix donc de déguster des tacos, glaces et autres gourmandises et surtout de ramener le souvenir qu'il faut ramener de Cars Land, le gobelet en forme de cône bien sûr ! Une boutique de souvenirs typique de la Route 66 avec ses centaines de plaques d'immatriculations sur la façade, est à côté. La seconde attraction, Luigi's Flying Tires, est sans grand intérêt. Les visiteurs prennent placent dans des pneus géants qui se déplacent grâce à un système à air comprimé. Passez votre chemin si vous avez plus de 10 minutes d'attente affichées. Par contre, le point d'orgue de Cars Land est une attraction qui remplit parfaitement les critères d'un classique: Radiator Springs Racers.

 

CarsLand3.jpg

 

Petit bijou de technologie et fruit de l'incroyable travail des Imaginieurs Disney, cette attraction vous plonge dans l'univers du film. Après une file d'attente immersive où vous déambulez dans les paysages désertiques, vous embarquez dans l'un des bolides qui vous emmène pour une balade bucolique dans de superbes paysages (à l'image de celle de Flash McQueen et Sally dans le film). Vous pénétrez ensuite dans l'énorme bâtiment où vous rencontrez des animatroniques des héros du film : Le Sheriff vous conseille de ralentir tandis que Martin vous invite à faire peur aux tracteurs, mais gare à la furie de la grosse moissonneuse. A l'intérieur, Luigi vous change vos pneus ou ce sera peut-être Ramone qui vous relooke la carrosserie. Puis le moteur vrombit et un autre véhicule se place à vos côtés, la course finale peut alors commencer. Vous repartez sur la piste extérieur pour une accélération jouissive, les cheveux au vent jusqu'à la ligne d'arrivée, dans la grotte où les stalagmites ont des allures de gyrophares. Martin et Flash vous félicitent et vous pouvez acheter la photo du tour à la sortie. Une aventure pas trop extrême qui ravira les petits et les grands.

 

CarsLand5.jpg

 

N'oubliez pas d'attendre la  nuit tombée pour revenir à Cars Land, un travail monstrueux a été effectué sur l'éclairage et les dizaines de néons confèrent à la petite ville une atmosphère magique. Avec un budget avoisinant le milliard de dollars, Cars Land est époustouflant et offre un dépaysement efficace qui ravira les jeunes fans de Cars et surprendra les plus grands. Radiator Springs Racers est un classique instantané et rejoint le panthéon des rides Disney aux côtés de Pirates des Caraïbes ou encore Haunted Mansion. De plus, la zone ne manque pas d'animation (des orchestres, Flash et Martin qui prennent la pose toute la journée etc...) et l'offre de restauration et marchandise est attractive et originale. Une réussite à ne pas manquer.

 

Plus de photos sur la page Facebook d'Hollywood&Co: cliquez ici

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 01:42

sur-la-route-2425.jpg

 

Si vous fréquentez les salles de cinéma MK2, vous êtes déjà familier avec les pages du magazine Trois Couleurs qui offrent aux spectateurs un regard intéressant sur les sorties culturelles. Le 9 mai prochain, la rédaction propose un hors-série consacré au film Sur la Route (présenté en Compétition Officielle au prochain Festival de Cannes) et à la culture beat, un très bel objet bien fourni et qui ravira les fans de Jack Kerouac, l'auteur dont le livre a été adapté. Dans les 196 pages que composent le bouquin, vous pourrez y trouver des manuscrits inédits de l'écrivain, des clichés exclusifs et de toute beauté du tournage en compagnie de Sam Riley, Kristen Stewart et Garret Hedlund, des dessins préparatoires, la genèse du projet et une biographie dense de l'auteur et de la Beat Generation à travers la musique, la mode et le cinéma. On y retrouve également des interviews des acteurs et du réalisateur qui ont participé à l'élaboration de ce numéro. Un livre indispensable pour vous préparer au voyage Sur la Route, prévue pour le 23 mai prochain sur nos écrans.


Trois Couleurs: Hors Série - Sur la route d’après Jack Kerouac : un homme, un livre, un film

Parution le 9 mai 2012 en librairies et sur Amazon.fr - Edition collector de 244 pages

Trois Couleurs sur Facebook et Twitter 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 16:07

Leo.png

 

Sa carrière force le respect, de ses débuts bluffants dans des films indépendants à ses récentes performances aux côtés des plus grands réalisateurs, en passant par sa fulgurante ascension à la gloire grâce à un célèbre naufrage, Leonardo DiCaprio fait aujourd'hui partie des acteurs les plus talentueux d'Hollywood. Après des seconds rôles mineurs, dont une apparition dans Critters 3, il débute réellement sa carrière d'acteur dans Blessures Secrètes de Michael Caton-Jones avec Robert DeNiro et aux côtés de Johnny Depp dans Gilbert Grape. Il y délivre une performance remarquable dans la peau d'un jeune handicapé mental qui lui a d'ailleurs valu sa première nomination aux Oscars.

 

Leo2.jpg

Blessures Secrètes - Gilbert Grape - Romeo+Juliet

 

Il poursuit en décrochant des rôles forts dans plusieurs films indépendants à l'instar de Rimbaud Verlaine, Basketball Diaries ou encore dans le western de Sam Rami, Mort ou Vif avec Sharon Stone. Le jeune comédien rencontre également le cinéaste australien Baz Luhrmann qui lui confie le premier rôle de Romeo + Juliet, une adaptation contemporaine du classique de Shakespeare. C'est en 1997 qu'il va connaître son plus grand succès en embarquant dans le projet fou de James Cameron dans lequel personne ne croyait mais qui va prendre le box-office mondial par surprise. Le raz-de-marée Titanic le propulse au sommet de sa popularité, la presse le consacre jeune premier et les spectatrices n'ont de yeux que pour lui. Leonardo DiCaprio est alors un phénomène de société.

 

leo3.jpg

Sur le tournage de Titanic avec James Cameron et Kate Winslet

 

Il amorce l'après-Titanic avec plus ou moins de succès en rejoignant les castings de films frileusement accueilli par la critique: La Plage de Danny Boyle, L'Homme au Masque de Fer de Randall Wallace et Celebrity, un Woody Allen mineur. Mais son talent n'est pas passé inaperçu et transcende la superficialité de la DiCaprio Mania si bien que Steven Spielberg lui offre le projet Arrête-Moi si Tu Peux, auréolé de réussite en 2002. La même année, il entame avec Martin Scorsese l'une des collaborations les plus inspirées et des plus fructueuses du cinéma hollywoodien dans Gangs of New York. Le réalisateur lui confiera par la suite les premiers rôles d' Aviator, Les Infiltrés et Shutter Island qui lui vaudront plusieurs nominations dans différentes cérémonies de récompense, desquelles il repart toutefois bredouille. Il réussit néanmoins à obtenir la reconnaissance de ses pairs et prouve qu'au-delà de sa belle gueule, Leonardo DiCaprio c'est avant tout un grand acteur.

 

leo4.jpg

En tournage: Avec Steven Spielberg sur Arrête-Moi si Tu Peux - Avec Martin Scorsese sur Aviator.

 

Ces dernières années, il rajoute quelques noms à son palmarès de grands réalisateurs en tournant avec Sam Mendes (Les Noces Rebelles où il retrouve Kate Winslet dix ans après Titanic), Ridley Scott (Mensonges d'État) et Christopher Nolan (Inception). En plus d'être un acteur doué, il a également monté sa boîte de production, Appian Way, qui a contribué à Public Enemies de Michael Mann ou plus récemment au film Les Marches du Pouvoir réalisé par George Clooney. Grand défenseur de la nature, il a également écrit, produit et raconté le documentaire La 11ème Heure, le Dernier Virage, qui traite du réchauffement climatique. Il soutient également plusieurs associations de défense des animaux.

 

leo5.jpg

En tournage: Avec Clint Eastwood sur J.Edgar - Avec Carey Mulligan et Tobey Mcguire dans Gatsby Le Magnifique

 

Cette année côté cinéma, il est actuellement à l'affiche de J.Edgar réalisé par Clint Eastwood dans lequel il paraît habité par son personnage dans ce biopic passionnant. On le retrouvera également à la fin de l'année dans le nouveau projet de Quentin Tarantino, Django Uncharted, où il jouera le vilain (une première!). Enfin, il a retrouvé Baz Luhrmann pour l'adaptation de Gatsby le Magnifique, un film en costume extravagant où il donne la réplique à Tobey Mcguire et Carey Mulligan. Depuis ses 14 ans, le parcours de Leonardo DiCaprio est impressionnant: prouvant dès le début ses talents, il est parvenu à éviter le piège de sa belle gueule et de s'enfermer dans des rôles de jeunes premiers en s'offrant les services des plus grands cinéastes de l'histoire du cinéma. Qui peut se targuer d'une carrière aussi éclectique et riche?

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 10:15

MENOFTHEYEAR2011.png

Ryan2011.jpg

Ryan Gosling et l'équipe de Les Marches du Pouvoir - Avec le réalisateur de Drive à Cannes

 

Retour sur les hommes qui ont marqué l'année 2011 sur le grand et le petit écran. Au cinéma, son ascension est incroyable. A l'affiche de pas moins de quatre films cette année, Ryan Gosling est définitivement rentré dans le carcan des beaux gosses bankables d'Hollywood. Acclamé par la critique dans Blue Valentine aux côtés de Michelle Williams, faisant face à George Clooney dans Les Marches du Pouvoir, hypnotisant le public avec ses abdos dans Crazy Stupid Love et surtout incarnant le personnage le plus cool de l'année (selon le magazine Time) dans Drive, le jeune comédien peut en plus se targuer de sortir avec l'une des femmes les plus convoitées d'Hollywood, Eva Mendes. Tout lui réussit et ça en devient presque énervant. Reste qu'on le retrouvera en 2012 face à Bradley Cooper dans The Place Beyond the Pines, puis dans Gangster Squad, un film d'époque avec Sean Penn et Emma Stone.

 

Michael2011.jpg

Michael Fassbender primé à Venise pour son rôle dans Shame - Dans le costume de Magneto dans X-Men: Le Commencement

 

Michael Fassbender a également fait une percée fracassante cette année en enchaînant quatre rôles mémorables au cinéma. Inédit en France, Jane Eyre lui permet de jouer les héros romantiques de la littérature britannique en partageant l'affiche avec Mia Wasikowska. Ensuite, il prouve aux studios qu'il peut porter un blockbuster sur ses épaules en campant le rôle iconique de Magneto dans le prequel X-Men: Le Commencement, dont la suite est déjà en écriture. C'est avec deux performances, dont une primée lors du dernier Festival de Venise, que le comédien termine cette année brillante: Celle d'un sex addict dans sa deuxième collaboration avec le réalisateur Steve McQueen dans Shame, puis du disciple de Freud dans A Dangerous Method réalisé par David Cronenberg. Ce n'est pas pour autant qu'il va se reposer sur ses lauriers, Michael Fassbender sera à l'affiche du nouveau Steven Sodderbergh, Haywire, aux côtés de Channing Tatum, Ewan McGregor et Gina Carjano. Il sera également l'un des personnages principaux du très attendu Promotheus de Ridley Scott, un film de science-fiction que les rumeurs décrivent comme un prequel à la saga Alien.

 

Darren2011.jpg

Avec Chris Colfer et les Warblers dans Glee - L'affiche de la comédie musicale How To Succeed in Business

 

Sur le petit écran, Darren Criss fait partie des visages désormais incontournables de l'audiovisuel américain. Musicien de formation, il décroche un rôle récurent dans la saison 2 de la série Glee qui deviendra par la suite l'un des plus populaires. En incarnant le petit ami du héros gay de la série, il devient un symbole et un porte-parole de la communauté LGBT. Les chansons qu'il reprend avec son groupe de chanteurs, les Warblers, deviennent des best-sellers sur Itunes. Au top de sa popularité, il apparaît dans le clip Last Friday Night de Katy Perry et succède à Daniel Radcliffe sur les planches de Broadway dans la comédie musicale How To Succeed in Business. Outre la saison 3 de Glee actuellement diffusée aux Etats-Unis, Darren Criss a rejoint le casting d'Imogene, une comédie dramatique avec Matt Dillon et Kristen Wiig prévue pour 2012.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 10:00

WOMENOFTHEYEAR2.png

Women2011.jpg

Carey Mulligan et Ryan Gosling dans Drive - En chanson dans Shame

 

Elles ont marqué l'écran de leurs présences cette année. Carey Mullingan peut se targuer d'avoir joué dans les plus beaux films de l'année. Tout d'abord dans le génial Drive où elle incarnait la voisine qui faisait succomber le mystérieux Driver joué par Ryan Gosling. Au début de l'année, elle impressionnait par la justesse de son interprétation dans le drame psychologique et futuriste Never Let Me Go aux côtés de Keira Knightley et Andrew Garfield. Puis, en cette fin d'année elle délivre une performance impressionnante dans Shame, face à Michael Fassbender, dans lequel elle hypnotise le public dans une interprétation acoustique et à la limite de l'onirisme de la chason « New York, New York ». L'année prochaine, elle tiendra le rôle principale du remake de Gatsby Le Magnifique par Baz Lhurmann (Moulin Rouge!), elle y partagera l'affiche avec Leornardo DiCaprio et Tobey McGuire.

 

Women20112.jpg

Avec Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love - Sur le tournage de La Couleur des Sentiments (the Help)

 

Cette année, on a eu l'impression de la voir partout et ce n'est pas pour rien qu'Emma Stone est désormais une actrice sur qui Hollywood mise gros. L'an prochain, elle sera l'une des actrices principales du reboot très attendu des aventures de l'homme-araignée. Elle a en effet été choisie par Sony Pictures pour incarner Gwen Stacy dans The Amazing Spiderman avec Andrew Garfield. Une étape toute naturelle pour la jeune comédienne qui a connu en 2011 une année riche et diversifiée. Outre un caméo dans Sexe Entre Amis avec Justin Timberlake, celle qui a été révélé au public américian avec Easy Girl a figuré au casting de l'excellente comédie romantique Crazy Stupid Love avec Steve Carrell et Ryan Gosling. Elle retrouvera d'ailleurs l'acteur l'année prochaine dans Gangster Squad. Elle a également tenu le rôle principal du succès surprise de la rentrée américaine, La Couleur des Sentiments (The Help). Sa performance dans ce drame historique lui vaudrait d'ailleurs peut-être une nomination aux prochains Oscars.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 23:59

BatmanLive.jpg

 

Depuis hier soir et jusqu'au 25 décembre prochain, le Chevalier Noir investit le Palais Omnisport de Bercy à Paris pour quelques représentations exceptionnelles de la tournée Batman Live. Premier grand spectacle du genre consacré au super-héros et à ses charismatiques ennemis, la production anglaise se veut être un mélange de sons et lumières, numéros de cirques et show de cascades. Le moins que l'on puisse dire c'est que les moyens sont là: Le décor est spectaculaire, le mur vidéo est utilisé avec ingéniosité et le rendu est vraiment convaincant.

 

BatmanLive2.jpg

 

L'histoire du spectacle, qui se concentre sur la rencontre entre Batman et Robin, est un prétexte pour réunir sur scène une impressionnante galerie de vilains connus de tous. Du Joker à Double-Face en passant par Catwoman et le Pingouin, ils sont presque tous au rendez-vous avec des costumes et des maquillages du plus bel effet. Le look et le ton général du show se rapprochent plus du cartoon de la série animée et des films de Tim Burton et Joel Schumacher que la récente vision plus réaliste de Christopher Nolan. Si les numéros de cirque et diverses acrobaties demeurent impresionnantes et bien intégrés à l'histoire (le cirque de la famille Grayson, le bar du Pingouin...), on regrettera un rythme plutôt lent et beaucoup trop de scènes parlées. Le fait que la bande son française, niaise et mal doublée, soit mimée par les acteurs anglais n'arrangent rien.

 

BatmanLive3.jpg

 

Mais au final, Batman Live est un spectacle familial réussi qui comblera le jeune public masculin et les fans de l'homme chauve-souris. Pour ma part, ça m'a fait retombé en enfance de voir le Joker faire son entrée extravagante sur scène avec ses sbires ou voir Catwoman dérober un bijou dans le musée d'art de Gotham. Ne boudez pas votre plaisir si vous aussi vous avez grandi avec la série animée de Bruce Timm.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 00:01

JayBrannan.png

 

Dans le Shortbus de John Cameron Mitchell (film qu'il faut absolument avoir vu!), il jouait le garçon à la gueule d'ange qui mettait du piment dans la vie d'un couple homosexuel et entonnait « Soda Shop » à la guitare, devenu le générique du film. Depuis, la passion de Jay Brannan pour le chant a pris le dessus sur le septième art puisque le jeune texan s'est lancé dans une carrière musicale aux intonations folk avec des notes de mélancolie douce et sensible. Il revendique ses influences qu'il puise chez Sinéad O'Connor ou Ani DiFranco, et le New York Times l'a déjà comparé à Tracy Chapman et en fait le nouveau Rufus Wainwright.

 

JayBrannan2.jpg

Avec le casting de Shortbus - Sur scène

 

Gay élevé dans une famille de catholiques, le jeune chanteur se raconte aussi dans ses paroles, s'imaginant en femme au foyer attendant son mari dans son premier single « Housewife ». Son succès, il le doit à Youtube sur lequel il s'est montré torse nu en train de chanter ses compositions et des reprises. En 2008, il sort son premier album « Goddamned » qui se retrouve très vite dans le top 25 des ventes sur Itunes. Un an après, il sort un nouvel opus, « In Living Cover », composé de plusieurs reprises dont « Zombie » des Cranberries.

 

JayBrannan3.jpg

 

Habitué à faire des petites scènes depuis ses débuts dans les jazzclubs de New York, il parcourt le monde depuis deux ans et se produit dans des salles de taille modeste pour un spectacle intime et unique dans chaque pays. A Paris par exemple, il n'a pas hésité à chanter une version française de son premier hit, intitulée « Femme au Foyer ». Il est d'ailleurs de retour dans la capitale ces jours-ci, donnant deux représentations au Sentier des Halles qui se jouent d'ailleurs à guichets fermés. Alors si vous aimez la folk acoustique, je vous invite à plonger dans l'univers de ce garçon charmant et talentueux et surveiller son prochain retour en France.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 01:00

parfumsLAW.jpgL'affiche du spot TV de Dior Homme réalisé par Guy Ritchie

 

En cette période post-Fashion Week, on ne peut pas les rater: dans les couloirs du métro, en affiches dans la rue, dans les spots télévisés... Les publicités pour les marques de parfum sont partout! Et la plupart affichent des visages bien connus pour vendre leurs fragrances, les stars d'Hollywood. Le phénomène des égéries n'est pas nouveau puisque le Savon des Stars avait dès 1926, compris l'importance de vendre ses produits en faisant appel à des figures emblématiques du show business (Marylin Monroe, Grace Kelly ou Brigitte Bardot entres autres).

 

parfums1.jpgNicole Kidman pour Chanel N°5 - Anne Hathaway pour Magnifique de Lancôme - Penelope Cruz pour Trésor de Lancôme

 

Aujourd'hui plus que jamais, les marques font appel aux belles gueules d'Hollywood pour vendre des parfums au public. C'est donnant donnant: pour les marques, les stars font rêver et crée une image de luxe et d'inaccessibilité qui font vendre. Pour les comédiens qui prêtent leurs visages, c'est toujours des dollars en plus qui s'ajoutent à leurs cachets et leur image gagne également en prestige. Ainsi, on peut en ce moment tomber sur Charlize Theron vantant les mérites de J'Adore de Dior ou encore Uma Thurman qui présente Anges ou Démons: le Secret de Givenchy.

 

  parfums2.jpgJustin Timberlake pour Play de Givenchy - Ryan Reynolds pour Boss d'Hugo Boss - James Franco pour Gucci

 

Mais ne vous méprenez pas, il n'y a pas que les femmes qui sont courtisées. Les hommes sont également mis à contributions à l'image de Jude Law, égérie de Dior Homme depuis quelques années déjà, ou plus récemment Ryan Reynolds qui est le nouveau visage d'Hugo Boss.

 

parfums3.jpgMartin Scorsese et Gaspard Ulliel sur le tournage du spot TV de Bleu de Chanel

Et de nos jours, la frontière entres cinéma et cosmétique se réduit de plus en plus. Ainsi, les spots promouvant les fragrances de Chanel, Dior ou Givenchy deviennent de véritables court-métrages mis en scène par les plus grands. On se souvient tous de Nicole Kidman dans le spot pour Chanel N°5 mis en scène par Baz Luhrmann, son réalisateur de Moulin Rouge. Pour la même marque et plus récemment, Martin Scorsese a dirigé Gaspard Uliel pour le parfum Bleu. Jude Law a quand à lui retrouvé Guy Ritchie, le réalisateur de Sherlock Holmes, pour le dernier spot de Dior Homme.Et je ne parle même pas des placements de produits pas toujours discrets. Dernier en date, Dior qui s'invite dans Sex & the City 2.

 

therondior.jpgCharlize Theron sur le tournage d'un sport pour J'Adore de Dior

 

Bref, plus que jamais, Hollywood est au parfum et les stars se prêtent au jeu sans rechigner. La question est: Les visages de grandes actrices et acteurs du cinéma vous influcent-ils vraiment dans vos achats cosmétiques? Est-ce que vous vous dites vraiment que vous aurez gagné un gramme du charisme de Jude Law si vous vous asperger de Dior ?

 

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 15:13

EmmaStone.png

 

Ces derniers temps, on a l'impression de voir la bouille d'Emma Stone à l'affiche de tous les films. Le mois dernier, on l'a admiré en jeune amoureuse face à Ryan Gosling dans l'excellent Crazy, Stupid, Love, aperçu au début de Sexe Entre Amis et elle incarne le premier rôle de La Couleur des Sentiments le 26 octobre prochain. Mais qui s'en plaindra? Car du haut de ses 22 ans, la comédienne peut se vanter d'une carrière déjà bien remplie. A 19 ans, elle décroche le rôle qui va révéler au grand public et auprès des studios d'Hollywood: celui de Jules, la jeune fille qui fait tourner la tête de Jonah Hill dans Supergrave, comédie produite par Judd Apatow qui est devenue un classique instantané.

 

EmmaStone2.jpg

 

Celle qui voulait être Steve Martin quand elle était petite confirme son talent pour la comédie en rejoignant le casting de Bienvenue à Zombieland, une farce satyrique dynamisant le film de zombie avec Woody Harrelsson, Jesse Eisenberg et Bill Murray, qui ne tarit pas d'éloges sur la jeune actrice. Elle obtient son premier rôle principal dans Easy Girl de Will Gluck, une comédie inédite dans les salles françaises malgré son carton au box-office américain. Ces succès finissent de l'installer en haut des listes de casting mais la belle n'est pas du genre à tout accepter et sélectionne avec soin ses projets. Elle décide de relever de nouveaux défis en s'éloignant du genre comique et accepte l'un des rôles principaux de La Couleur des Sentiments, un drame inspiré d'un roman traitant de la ségrégation et du racisme dans l'Amérique des années 60. Entourée de pointures telles que Viola Davis, elle livre une performance juste et convaincante, saluée par la critique et le public, qui a fait du film le succès surprise de la rentrée au box-office américain.

 

EmmaStoneCarreer.jpg

Emma Stone dans: Easy Girl - Avec le casting de La Couleur des Sentiments - Avec Andrew Garfield dans The Amazing Spider-Man

 

Sa carrière va prendre une autre dimension l'année prochaine puisqu'elle va ouvrir la saison des blockbusters grâce à The Amazing Spider-Man. Le reboot très attendu des aventures de l'homme-araignée a fait coulé beaucoup d'encre et notamment sur son casting. Gwen Stacy, le premier amour du héros, était peut-être le rôle féminin le plus convoité de Los Angeles mais le réalisateur Marc Webb (500 Jours Ensemble) a jeté son dévolu sur le talent et le charisme d'Emma Stone.

 

EmmaStone3.jpg

 

Elle retrouvera Ryan Gosling dans Gangster Squad, et dans Movie 43 qui est en fait une compilation de courts-métrages avec un casting royal (Hugh Jackman, Kate Winslet, Anna Faris etc...). Elle prêtera aussi sa voix à l'un des personnages de The Croods, un prochain film d'animation des studios Dreamworks. Emma Stone est assurément l'une des actrices les plus convoitées du moment et il faudra compter sur elle, que vous ayez déjà succombé à son charme ou non. Son talent, sa beauté et ses choix originaux en font l'une des comédiennes les plus intéressantes du moment.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article