Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 18:59

Son charme latin, son regard hypnotisant et son sourire irrésistible font de Penelope Cruz l'une des plus belles femmes du show-business mondial en ce moment. Vanity Fair consacre à l'actrice sa couverture ce mois-ci, mettant en lumière sa carrière et ses projets. Avec les Etreintes Brisées, présentées lors du dernier Festival de Cannes, elle reste fidèle à ses racines espagnoles et à Pedro Almodóvar, le réalisateur qui l'a fait débuter et connaître. Hollywood est tombé sous son charme depuis sa perforance dans Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen, dans lequel elle interprétait une femme hystérique face à Javier Barde. Une prestation haut de gamme qui s'est payé le luxe d'éclipser Scarlett Johansson et qui lui a permis de remporter l'Oscar du Meilleur Second Rôle Féminin.


On la reverra à la fin de l'année à l'affiche de Nine, la nouvelle comédie musicale réalisée par Rob Marshall (Chicago) et dont le casting fait rêver: Daniel Day Lewis incarnera un metteur en scène hantée par les femmes de sa vie que joueront Nicole Kidman, Kate Hudson, Marion Cotillard, Sophia Loren et bien sûr Penelope Cruz. Cette dernière sera une danseuse torride et son numéro s'annonce déjà comme l'un des moments phares du film. Mon impatience est au summum dans tous les cas. Sortie dans les salles américaines le 25 novembre, j'y serai !

Photos: Mert Alas and Marcus Piggott pour Vanity Fair
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 00:46

Après le succès colossal de Transformers 2 : La Revanche l’été dernier, Megan Fox ne compte pas se reposer sur ses lauriers ni sa plastique sculpturale. Son agenda affiche complet puisque nous la verrons très prochainement dans Jennifer’s Body, un film horrifique écrit par Diablo Cody (la scénariste de Juno) et dans lequel elle incarne un démon mangeur d’hommes dissimulé dans le corps de la plus belle fille du lycée. Certains affirment que c’est le film qui prouvera (ou pas) qu’elle est plus que son physique ravageur, outrageusement bien mis en valeur dans les images de ce photoshoot du magazine Wonderland paru il y a quelques semaines.



Actuellement en tournage, la belle partagera l’affiche du blockbuster Jonah Hex avec Josh Brolin et John Malkovitch. Il s’agit d’une adaptation d’un comic book américain qui mêle les genres du western et du fantastique avec un sacré culot. La sortie est prévue pour l’été prochain. Quoiqu’il en soit, il semblerait que Megan Fox n’ait vraiment pas envie de tourner un troisième opus de Transformers. A travers des interviews interposés, elle a livré avec le réalisateur Michael Bay une véritable guerre verbale, n’ayant pas hésité à le comparer à Hitler lors des tournages. Une chose est sûre, elle n’a pas la langue dans sa poche !
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 21:22

District 9, qui sort sur les écrans français cette semaine, a été précédé d’une campagne de marketing virale qui a commencé au Comic-Con de 2008. Dans le hall de San Diego, des affiches mystérieuse interdisant l’accès aux « non-humains » avec un pictogramme d’alien dessus, étaient présentées un peu partout. Quelques semaines plus tard, internet a pris le relais avec un site internet censé être celui de l’organisation MNU qui dans le film, protége les humains en cloîtrant les aliens dans un ghetto en Afrique du Sud. Abreuvé de faux articles de presse et de reportages, le site a éveillé la curiosité des geeks qui ont fait du film l’un des succès surprises de l’été aux box-office américain. Le marketing viral n’est pas un phénomène nouveau mais on le voit, peut rapporter gros si il est bien réalisé. Pour retrouver les précurseurs de cette nouvelle façon de faire parler d’un film, il faut remonter à l’année 1999 et au désormais célèbre Projet Blair Witch. Les deux réalisateurs de ce docu-fiction d’horreur dans les bois bénéficiaient d’un budget dérisoire pour promouvoir leur bébé. Mais cela ne les a pas arrêtés pour autant et ont habilement mélanger fiction et réalité via un site internet qui répertoriait des faux documents d’archive laissant croire que les évènements du film étaient bien réels. Et le buzz a fonctionné au delà des espérances : avec 250 millions de dollars de recette à travers le monde pour un budget de 60.000 dollars, le film a fait plus que rentrer dans ses frais.


Par la suite, les studios ont vite compris l’intérêt d’un tel procédé, et avec l’avènement de l’internet, ils allaient rivaliser d’originalité pour créer le buzz. En 2006, Sony lance l’adaptation cinématographique du Da Vinci Code en grandes pompes. Pour rester dans le thème de la chasse au trésor et des énigmes, le studio s’associe à Google pour lancer « The Da Vinci Code Google Quest ». Les internautes étaient invités à prendre part à une immense chasse au trésor en ligne pour remporter des lots. Une campagne ternie par les accusations de fraudes et de tricheries de la part de joueurs malhonnêtes. Deux ans plus tard, J.J Abrams dévoile une affiche présentant la Statue de la Liberté décapitée avec en fond la ville de New York sous les flammes, sans aucun titre ni mention dessus à part une date (qui s’avérera être la date de sortie du film catastrophe). Plus tard, le titre est ajouté à l’affiche, Cloverfield, et la campagne virale s’intensifie avec la mise en ligne de plusieurs sites web, dont celui d’une marque de boissons Slusho pour qui le héros du film est censé travailler. Des photos sont également diffusés, montrant des cadavres de baleines mutilés sur une plage ou des images sonar du monstre se dirigeant vers la Grosse Pomme. Une campagne jusqu’alors sans précédent qui a largement contribué au succès du film lors de sa sortie.

Mais la plus impressionnante campagne restera sans doute pour le moment celle qui a entouré la sortie de The Dark Knight. Tout a commencé par le site www.ibelieveinharveydent.com qui présentait une affiche électorale en faveur du personnage incarné par Aaron Eckheart dans le film. La même affiche sera plus tard piratée par le Joker lui-même sur un autre site sur la toile. Les internautes s’inscrivant sur cet autre site avaient eu le privilège de découvrir une photo du look de Joker version Heath Ledger avant tout le monde. Par la suite, le Joker a invité les fans à envoyer une photo d’eux costumés en clowns afin de constituer l’armée du Joker, ces derniers auront été récompensés par le trailer du film et une copie du journal fictif The Gotham Times, dont les colonnes regorgeaient d’infos sur le synopsis. Une mise en place hallucinante crée par l’agence 42Entertainment et qui a tenu en haleine des millions d’internautes, qui ont réservés à The Dark Knight un accueil triomphal au cinéma (plus d’un milliards de dollars de recette à travers le globe). Pas étonnant que la Warner ait voulu continuer dans ce sens avec les Watchmen cette année, avec une recette semblable. Avec comme cerise sur le gâteau la possibilité pour les heureux internautes de voir leur vidéo, préalablement uploadée sur YouTube, incluse dans le film via un grand concours (sur le mur d’images d’Ozymandias). La mode du viral n’est pas prête de s’arrêter. Les créatifs sont déjà débordés à plancher sur la sortie de 2012, le prochain film apocalyptique de Roland Emmerich (http://www.instituteforhumancontinuity.org/) et Iron Man 2.
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 12:56

La nouvelle a chamboulé Hollywood hier, la Walt Disney Company annonçait avoir racheté le groupe Marvel pour 4 milliards de dollars, le plus important coup financier de la firme depuis le rachat de Pixar en 2006. Mickey Mouse met donc la main sur un catalogue de plus de 5000 personnages de comics book, allant de Spiderman à Captain America, en passant par Iron Man. Cependant, la Marvel a déjà des contrats en cours avec d’autres studios pour l’exploitation de ses héros au cinéma, comme par exemple avec la Paramount pour Iron Man ou Sony pour Spiderman. La Walt Disney Company devra sûrement attendre un bon moment avant de voir toute l’écurie Marvel débarquer au Royaume Magique. La Fox par exemple, vient d’annoncer un reboot des Quatre Fantastiques et la Sony prépare son quatrième Spiderman et la Paramount s’apprête déjà à pulvériser le box-office avec Iron Man 2, Thor, Captain America et les Vengeurs. Par ailleurs, John Lasseter (big boss de Disney Animation et Pixar) a déjà rencontrer quelques créatifs de la Marvel et cela s’est apparemment très bien passé. Les fans spéculent déjà sur une suite des Indestructibles réalisée avec l’aide des spécialistes de Marvel. Stan Lee, figure mythique du monde du comic book (le créateur de Spiderman et des X-Men), a approuvé ce rachat avec une grande excitation. Pour Disney, ce coup leur permet de séduire le jeune public masculin qui n’avait pas grand chose à se mettre sous la dent à part Pirates des Caraïbes et Cars, et de diversifier leur image au-delà des Princesses et d’Hannah Montana. Des perspectives assez excitantes !

Dessin: Jason Peltz
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 15:00

La filmographie de Johnny Depp n’est pas parfaite mais elle s’en approche. Le comédien depuis ses débuts n’a pas hésité à choisir des rôles là où l’on ne l’attendait pas. Jeune premier dans la série 21 Jump Street, il n’a pas hésité à jouer pour le controversé John Waters dans Cry Baby et à devenir l’égérie de l’univers gothique et bizarre de Tim Burton. Audacieux et téméraire, il n’hésite pas à se noyer sous des litres de maquillages, des perruques ou des costumes excentriques pour ses rôles et d’un film à l’autre, change de visage et surprend son public. Il n’y a qu’à comparer les photos de Public Enemies avec les premiers clichés d’Alice in Wonderland pour s’en convaincre. La sortie du film de Michael Mann dans nos salles est l’occasion idéale de revenir sur les meilleurs rôles de l’un des acteurs les plus doués de sa génération.


Edward aux Mains d’Argent est sans doute l’un des personnages les plus importants dans la carrière de Johnny Depp. C’est le rôle qui lui a permis de sortir de son statut de star pour midinettes et surtout la première rencontre avec Tim Burton, qui sera le début d’une collaboration fructueuse qui continue encore aujourd’hui. Il y incarne une créature mi-humaine, mi-monstre dont le créateur est décédé avant de le terminer (ses mains sont encore des lames aiguisées). Johnny Depp insuffle à son personnage une naïveté touchante et une sensibilité exacerbée lorsqu’il apprend à découvrir les sentiments humains, le tout en étant quasiment muet. Une performance qui va lui ouvrir les portes d’Hollywood. Autre rôle marquant de sa jeune carrière, Johnny Depp le trouvera en Gilbert Grape, celui d’un adolescent qui a la lourde responsabilité de s’occuper de son frère handicapé mental (joué par un Leonardo DiCaprio impressionnant) et de sa mère obèse. Un rôle qu’il assure tout en nuances, entre la frustration et la colère qu’il renferme et les moments intenses et délicats ou il n’en peut plus. Le comédien livre une prouesse d’acteur remarquable. Dans une nouvelle collaboration avec Tim Burton, Johnny Depp s’est lancé le défi d’interpréter le pire réalisateur qu’Hollywood ait connu dans Ed Wood. Un portrait qu’il dresse avec une tendresse sincère et sa relation avec Lugosi est touchante. Il n’hésite pas non plus à se tourner en ridicule pour les besoins du rôle, quitte à se travestir pour exprimer l’amour du personnage pour l’agora. Une prestation haute en couleur pour un film en noir et blanc, il fallait le faire !


Dans Donnie Brasco, le comédien incarne un jeune agent du FBI chargé par Al Pacino d’infiltrer la mafia de Brooklyn. Habité par son personnage, il fait preuve d’une justesse incroyable et fait un duo de choc face à Al Pacino. Terry Gilliam fait appel à Johnny Depp pour tourner Las Vegas Parano, adapté d'un roman d’Hunter S. Thompson (qui deviendra un grand ami du comédien). Dans le film, il incarne le journaliste Raoul Duke qui embarque avec son avocat joué par Benicio Del Toro pour un road trip à Las Vegas, le coffre rempli de drogue en tout genre. Un rôle délirant dans lequel il se lâche totalement et n’hésite pas à s’enlaidir, encouragé par les expérimentations cinématographiques du réalisateur en grande forme. Un film culte parmi les cultes. Ce qui est énorme avec Johnny Depp, c’est que quand bien même il se retrouve en tête d’affiche d’un blockbuster hollywoodien comme Pirates des Caraïbes: La Malédiction du Black Pearl, il s’en sort avec les honneurs. Donnant des sueurs froides aux cadres de Disney qui ne voyaient pas les manières du Capitaine Jack Sparrow d’un très bon œil, Johnny Depp savoure aujourd’hui le succès de son travail. Le pirate imbibé de rhum sans foi ni loi, inspiré par le Rolling Stone Keith Richards, est devenu l’un des personnages les plus emblématiques du paysage cinématographique mondial, et a totalement éclipsé les fades Orlando Bloom et Keira Knightley dans la trilogie fort d’un charisme et d’un humour à toute épreuve. La Capitaine Jack Sparrow voguera à nouveau bientôt pour un quatrième opus, fort du raz-de-marée provoqué par les trois premiers films, autour duquel le secret est pour le moment bien gardé.


Désireux de choisir des films que ses enfants pourront regarder, Johnny Depp poursuit sur sa lancée. Après le pirate, il incarne le créateur de Peter Pan, James Barrie dans le biopic Neverland, dans lequel l’auteur est dépeint comme un grand enfant qui semble vivre la vie comme une pièce de théâtre perpétuelle. Johnny Depp livre une performance enthousiasmante, touchante et fait preuve d’une alchimie parfaite avec Kate Winslet et son jeune partenaire Freddie Highmore. Un jeune acteur qu’il recommandera à son ami Tim Burton lors de la pré-production de Charlie & la Chocolaterie, dans lequel il fait un Willy Wonka déluré, résolument bizarre mais également émouvant. Avec sa coupe à la Mireille Mathieu, Johnny Depp a révélé s’être inspiré de Michael Jackson pour certains aspects de son personnage, notamment dans l’intonation de sa voix. Enfin, dans Sweeney Todd, il incarne le barbier assoiffé de vengeance et qui tranche les gorges des londoniens en chantant. Un rôle très sombre pour lequel il a affûté ses talents de chanteur (il fait partie d’un groupe de rock) et son regard est hantant pendant tout le film. On l’a vu, Johnny Depp ne s’est pas laissé prendre au piège d’Hollywood en acceptant les rôles de beaux gosses stéréotypés après ses débuts de jeune premier. Au contraire, il a su se construire une filmographie éclectique et variée en se donnant à 100% dans chacun de ses rôles, dont certains resteront cultes à tout jamais. Chapeau bas monsieur Depp !

Public Enemies: Actuellement dans les salles
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 18:58

J’espère que comme moi, vous pensez qu’on ne peut décemment pas trop parler de Johnny Depp, car avant de revenir sur ses meilleurs rôles la semaine prochaine, je vais vous relater un très beau geste de la part de l’acteur, survenu la semaine dernière. A Londres pour la promotion de Public Enemies, Johnny Depp s’est rendu dans plusieurs hôpitaux de la capitale britannique afin de rendre visite à des jeunes enfants malades. Mais le mieux, c’est qu’il y est allé dans la peau du Capitaine Jack Sparrow, avec le costume, les dreads et le maquillage ! Un témoin raconte que les enfants étaient aux anges de passer un moment particulier avec le célèbre pirate et que Johnny Depp s’est montré attentionné avec tous les jeunes patients. Le comédien a même posé pour des photos souvenirs avec le personnels des établissements visités, dont celui où sa fille avait été hospitalisée en 2007, pendant le tournage de Sweeney Todd. Auparavant, Johnny Depp avait déjà fait don d’ un millions d’euros à l’hôpital pour les remercier. Le plus beau dans tout ça, c’est qu’aucune annonce n’avait été faite pour sa venue et qu’il n’a rien fait pour que l’on en parle, il l’a fait pour faire plaisir aux enfants et ça, c’est la grande classe. En tout cas, il semble clair qu’il est très impatient de retrouver Jack Sparrow pour un quatrième volet de Pirates des Caraïbes, un personnage qu’il a crée contre vents et marées et qui lui permet aujourd’hui de réaliser des rêves. Encore la grande classe !
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 00:01

Bientôt à l’affiche du dernier film de Michael Mann, Public Ennemies (dont vous pourrez lire ma critique cette semaine), Johnny Depp a fait la couverture du dernier numéro du magazine américain Vanity Fair. Dans une séance photo très estivale, il prouve qu’à 46 ans, il garde un visage de jeune premier fougueux, c’est à se demander si il vieillira un jour. Dans le magazine, il se confie sur les vacances qu’il passe avec sa famille sur l’île privée qu’il s’est offerte l’an passé dans les Caraïbes. « C’est l’endroit le plus pur et le plus beau que j’ai pu voir dans ma vie, je m’y sens libre », confie l’acteur. Les six plages ont été baptisé Paradis, Lily Rose, Jack, Brando et Gonzo, respectivement d’après sa femme Vanessa, ses deux enfants, l’une de ses idoles (Marlon) et l’auteur Hunter S.Thomson (à qui l’on doit Las Vegas Parano). Avec sa tribu, il aime plonger et admirer les diverses espèces de poissons  et nourrir les requins dans un récif qu’il a appelé Heath’s Place, en hommage à Heath Ledger, comédien et ami décédé il y a plusieurs mois.


La méthode Depp pour se relaxer consiste à s’adonner à ses nombreux hobbies qui incluent la guitare, la lecture et la peinture:  « Ce que je préfère peindre dans un portrait, ce sont les yeux, » il poursuit, « c’est là que l’on trouve les vraies émotions, on se demande ce qu’il s’y passe derrière. » Johnny Depp, que l’on verra donc dans la peau du célèbre gangster John Dillinger dans Public Ennemies, a semble-t-il trouvé son paradis et il compte bien le préserver : « J’aime voir mes enfants grandir sur cette île plusieurs mois par an et apprendre des choses sur la vie marine afin de mieux la défendre, plus tard leurs enfants grandiront là également etc… » Pour conclure sur une note philosophique, il déclare avec le sourire : « L’argent ne peut pas vous acheter le bonheur, mais il peut vous acheter un yacht assez grand et puissant pour vous y conduire. » Johnny, je viens de poser mes congés pour septembre et je ne sais pas encore où partir, j’attends ton coup de téléphone.

Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 02:00

La Handsome List est de retour, avec un peu de retard cette année (Cannes oblige !), et vous a réservé son lot de sexy et de glamour. Comme d’habitude, la liste réunit les plus beaux et les plus belles qui composent l’actualité au cinéma ou dans d’autres domaines du divertissement. Cette année, après moult réflexions de la part du jury (c’est-à-dire moi-même), la première place a été attribuée à Anne Hathaway. Déjà présente dans la liste l’an dernier, la brunette aux lèvres pulpeuses a vu sa carrière décoller. Nommée à l’Oscar pour sa performance dans Rachel se Marie, elle est également à l’aise dans tous les genres (comédie avec Meilleures Ennemies, drame avec Les Passagers…). Pas étonnant qu’Hollywood lui ouvre les portes, elle va bientôt incarner Judy Garland dans un film biographique où elle poussera la chansonnette. Parce qu’elle est rageusement belle, qu’elle ne frime pas et qu’elle a de l’humour, Anne Hathaway est la Handsome Woman de l’année.


Ensuite, nous retrouvons Megan Fox dont la plastique fait rêver le tout Hollywood. Le plan torride de l’actrice en mini short sur sa moto dans la dernière bande-annonce de Transformers 2 a volé la vedette aux héros mécaniques du film. On ne l’arrête plus, on la retrouvera dans Jennifer’s Body, le nouveau film écrit par la scénariste de Juno et tourne actuellement dans le western fantastique Jonah Hex dont les premières photos de Megan en costume de cancan ont déjà émoustillées le web. Le véritable joyau de Slumdog Millionaire fut sans aucun doute la beauté divine de Freida Pinto, la révélation de l’année. Son visage angélique illumine l’écran dès le premier regard et on comprend la détermination du héros à la retrouver coûte que coûte. L’actrice est désormais très convoitée puisqu’elle tourne actuellement dans le futur film de Woody Allen. L’atout charme de How I Met Your Mother est indéniablement Cobie Smulders. Cette actrice canadienne a touché le jackpot en intégrant le casting du seul sitcom à pouvoir prétendre à la succession de Friends. Belle à s’en damner, elle garde pourtant un sens de l’autodérision dont elle n’hésite pas à en faire preuve dans la série, ce qui ne la rend que plus sexy.


Du côté des mâles, Chris Pine a fait sensation dans le reboot de Star Trek. Avec son regard brûlant, il a su rester sexy en toutes circonstances, même avec un pyjama monogame des plus douteux. On parle de lui à Los Angeles pour figurer au casting du remake de l’Agence Tous Risques actuellement en projet. Comment ne pas parler du phénomène Robert Pattinson ? Avec un rôle, celui d’Edward Cullen dans Twilight, ce jeune britannique flegmatique et ténébreux s’est assuré une carrière. Adulé par des millions de fans à travers le monde, il a fait sensation sur la Croisette durant le Festival de Cannes en venant présenter un petit film (How to Be). Il a également su prendre des risques en incarnant un Salvador Dali bisexuel dans Little Ashes encore inédit dans nos salles. Cette année, James Franco dont le physique avantageux rappele James Dean, a prouvé par deux fois son talent. Une première fois dans le rôle comique du défoncé de service dans Délire Express dans lequel il est hilarant du début à la fin. Puis, émouvant et fragile dans le Harvey Milk de Gus Van Sant, face à Sean Penn. Un grand acteur à surveiller de près. Qui a dit que l’on ne pouvait pas être beau et drôle à la fois ? Paul Rudd en est l’exemple parfait. Ses yeux bleus et son visage angélique ne l’ont pas empêché d’être l’un des pilliers de la comédie U.S grâce à des rôles mémorables dans les productions de Jude Apatow tels que AnchormanSans Sarah Rien ne Va, Les Grands Frères ou le prochain I Love You Man.


Retour chez les filles en musique avec la très sexy Katy Perry, la sensation pop de l’année. Avec I Kissed a Girl, la pin-up inonde les ondes de son univers coloré et provoc’ et fait un carton mondial. Son minois est aussi radieux que son sens de la provocation est osé. Sa tournée, le Hello Katy Tour, se joue à guichets fermés. La révélation de Mamma Mia ! c’est elle, Amanda Seyfried. La jolie blonde qui chante Abba comme une déesse est promue à une jolie carrière. Outre son rôle récurent dans la série Big Love, la belle poupée sera à l'affiche du film Jennifer’s Body face à Megan Fox et aux côtés de Liam Neeson et Julianne Moore dans Chloe de Atom Egoyan. La dernière James Bond Girl ne fut peut-être pas la plus marquante, mais peut se targuer d’être parmi les plus sexy de la carrière de 007. Olga Kurylenko, son interprète, top modèle et spécialiste des films d’action (Quantum of Solace, Hitman) depuis quelques mois fait son petit bonhomme de chemin à Hollywood. Elle tourne actuellement dans le nouveau film de Neil Marshall, Centurion, dans lequel elle incarne une guerrière nordique. La dernière femme de la List a fait sensation cette année, que ce soit aux Oscars ou sur la Croisette. Penelope Cruz fait toujours tourner autant de têtes. La sulfureuse latine a volé la vedette à Scarlett Johansson dans le dernier Woody Allen, Vicky Cristina Barcelona, et a même remporté un Oscar pour sa performance avant de retrouver son Almodovar pour des Etreintes Brisées.


Chez ces messieurs, l’homme qui a volé la vedette à Christian Bale et aux cyborgs dans Terminator Renaissance s’appelle Sam Worthington. Si son nom ne vous dit rien, cela ne va pas durer. Baptisé le nouveau Russel Crowe, ce bellâtre australien sera la vedette du prochain film de James Cameron, Avatar. De plus, il se mettra dans la peau d’un héros mythologique pour les besoins du film de Louis Letterrier, Le Choc des Titans, face à Liam Neeson et Ralph Fiennes. Parce qu’il fallait bien un condensé de testostérone puissant pour faire face à Penelope Cruz, Woody Allen a choisi Javier Bardem dans son dernier film. La virilité brute et le sang chaud latin allié à un talent d’acteur qui n’est plus à prouvé depuis No Country For Old Men a fait de l’acteur un incontournable d’Hollywood. A la télévision, la série Gossip Girls remporte un franc succès, en partie grâce à son casting féminin et masculin sensuel à souhait. Parmi eux, Chace Crawford, au début de sa carrière et qui décroche le jackpot en tentant le casting de la série. La popularité de la série toujours grandissante lui permet même de s’aventurer sur le grand écran. Il remplace ainsi Zac Efron à l’affiche du remake de Footloose que réalisera Kenny Ortega. Et nous terminons par un incontournable, Brad Pitt. Avec une actualité toujours au top et un talent toujours plus mis en avant par des collaborations fructueuses et des bons films (L’Assassinat de Jesse James, Burn After Reading…), le beau gosse revient cette année dans l’Inglorious Basterds de Tarantino. Un rôle pour lequel il s’est laissé pousser la moustache et il a réussi à rendre ça sexy en plus ! Pour en rajouter une couche, il file le parfait amour avec Angelina Jolie et malgré les rumeurs, semble être un papa poule idéal.


Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 16:51

Demain, le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement et on le sait tous, la planète va plutôt mal. La faute à nos modes de vie complètement déconnectés de la nature qui nous entoure. C’est pour ça que le documentaliste et photographe Yann Arthus Bertrand s’est allié à Luc Besson pour réveiller les consciences à travers son film, Home. Spécialiste des images vues du ciel, le cinéaste a fait le tour du monde en hélicoptère pour ramener des plans éclatants de beauté. Rien de mieux pour donner envie à la population de protéger ses merveilles souvent méconnues. Afin qu’un maximum de spectateurs puisse voir le film, ce dernier bénéficiera d’une sortie exceptionnelle.

Home sortira simultanément dans les salles de cinéma (dont beaucoup proposeront des séances gratuites), en DVD à prix coûtant à la Fnac (4.99 euros), sur Youtube et également sur les chaînes de télévision du monde entier. En France, ce sera France 2 qui diffusera le film de Yann Arthus Bertrand. Mais si comme moi, vous pensez que de tels paysages s’apprécient sur un grand écran, vous pourrez vous rendre au Champs de Mars où une projection géante sera organisée à 22H. Si vous êtes à New York, le rendez-vous est donné à Central Park. Avec tout ça, vous n’avez vraiment aucune excuse pour passer à côté et de continuer à ignorer la dégradation de la planète qui nous sert de maison, ce serait vraiment de la mauvaise volonté !

Où serez-vous demain ?
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 13:02

A l’occasion de la sortie cette semaine du DVD d’High School Musical 3, jetons un œil sur le futur des stars de cette saga qui ne laisse pas indifférent : soit on aime, soit on déteste, soit on est comme moi entre les deux. Personnellement, je prends ces produits pour ce qu’ils sont, un moment de détente avec des musiques entraînantes. Bien sûr le jeu d’acteur est proche du zéro, mais les chorégraphies sont souvent endiablées (surtout dans le 3) et les mélodies restent en tête (pour preuve, on connaît presque tous l’air de We’re All in This Together du premier épisode). Retour au sujet, maintenant que les personnages ont décroché leurs diplômes, qu’est-ce que cela augure pour la carrière des comédiens ? Pour Zac Efron, la question ne se pose pas. Son film 17 Ans Encore, dans lequel il tient le premier rôle, cartonne dans le monde entier. De plus, il croule sous les projets et Hollywood semble ne pas vouloir s’en défaire de si tôt. Après une honnête carrière musicale, Vanessa Hudgens, sa petite amie à l’écran et dans la vie, a été choisie pour figurer au casting du prochain film de Zack Snyder (Watchmen) baptisé Sucker Punch. On la verra prochainement dans Bandslam, un film musical (pour changer) avec Lisa Kudrow et dans une version contemporraine de La Belle & la Bête intitulée Beastly (par contre on ne sait pas si elle jouera la belle ou la bête!).

Vu dans Harvey Milk aux côtés de Sean Penn dans le rôle du jeune photograhe gay, Lucas Gabreel a également tourné un film au titre évocateur : Tokyo Jones, The Legend of The Danging Ninja. Ou comment passer du coq à l'âne! Corbin Bleu quant à lui privilégie sa carrière musicale en sortant un nouvel album R&B baptisé Speed of Light. La blonde Ashley Tisdale elle aussi se consacre à la musique et promeut son dernier album It’s Alright It’s Ok à travers le monde. Néanmoins, des rumeurs voudraient qu’elle reprenne le rôle de Sharpay dans High School Musical 4 que prépare Disney pour la télévision. A part Zac Efron, on peut pas dire que l’après HSM s’annonce très glorieux pour le reste de la troupe. Mais bon, ils ont quand même vécu une sacrée expérience et bénéficié d'un tremplin énorme.

High School Musical 3: Nos Années Lycée
Le DVD permet de revisionner les meilleures chorégraphies en HD (mes préférées: Now or Never, The Boys are Back et A Night to Remember) et de zapper les moments mielleux et lourdingues (et surtout les scènes jouées de la fadasse Vanessa Hudgens). Côté bonus, outre la version karaoké de l'édition simple, la collector propose des featurettes sur les adieux des acteurs, des clips vidéo, des scènes coupées commentées par Kenny Ortega et aussi une multitude de bonus cachés. Critique du film: ici
 En DVD et Blu-Ray depuis le 22.O4.09 - prix de vente conseillé: 16 euros/22 euros.
Repost 0
Published by Kinoo - dans Entertainment
commenter cet article