Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 01:33

5year.png

 

La nouvelle production de Judd Apatow réunit l’un de ses poulains, Jason Segel (Sans Sarah Rien Ne Va) et l’une des plus belles et talentueuses actrices de ces dernières années Emily Blunt (Le Diable s’Habille en Prada), pour une comédie romantique drôle, juste et émouvante. Le producteur a redéfinit le paysage de la comédie U.S en quelques hits (Supergrave, En Cloque Mode d’Emploi, Mes Meilleures Amies) mais également quelques ratés (Funny People, L’An 1...). Cinq Ans de Réflexion fait heureusement partie de la première catégorie.

 

5year2.png

 

Ecrit par Nicholas Stoller (également réalisateur) et Jason Segel, le scénario du film suit un couple durant cinq années durant lesquelles il passe par la passion, la jalousie, la responsabilité etc… Bref, des thèmes récurrents du genre mais qui sont ici traités avec une extrême justesse. On peut tous se reconnaître dans l’un des personnages: Tom, chef cuisiner trentenaire de San Francisco qui accepte de renoncer à une promotion pour soutenir la carrière de sa fiancée, Violet, promue à l’université du Michigan et qui est tiraillée entres l’excitation et la peur pour son couple. Rarement un film avait aussi bien cerné les relations d’un couple de manière aussi subtile sans pour autant paraître lourdingue. La durée du film pourra rebuter certain, mais elle est nécessaire à l’installation de l’histoire des personnages et est parfaitement justifiée tant l’évolution de ceux-ci est totalement maîtrisée.

 

5year3.png

 

Le film se suit avec plaisir, le quotidien du jeune couple et le théâtre de scènes d’humour efficaces (et plus fines de ce qu’on a connu des films d’Apatow) et l’émotion qui s’alternent avec brio. Et la complicité évidente entres Jason Segel et Emily Blunt aide clairement à faire passer agréablement les 2h05 que dure le film. Le duo fait preuve d’une belle alchimie et d’une jolie palette d’émotions qui rend le combat de leur personnage pour trouver l’équilibre entre le bonheur du couple, le sacrifice et l’auto-destruction plus touchant et crédible. Les seconds rôles ne sont pas en reste grâce aux performances de l’excellente Alison Brie en sœur déjantée et de Randall Park en meilleur ami un peu lourd. Seul Rhys Ifans semble en deçà de ce qu’on connaît du comédien. Au final, Cinq Ans de Réflexion est une comédie réjouissante et pertinente sur les relations de couple, qui prêtent justement à la réflexion sans pour autant se poser en donneur de leçons. Un moment agréable à ne pas manquer, malgré la faible sortie dont le film bénéficie en France.

 

critique: Jonathan Rabeute

9.gif

Actuellement en salles

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinoo - dans Critique
commenter cet article

commentaires